Actualité

Une ASVEL en mode playoffs

Très près du texte en défense, l'ASVEL a remporté face à la SIG sa cinquième victoire de rang (76-73). De bon augure à un mois des playoffs...

Les Villeurbannais ont confirmé face aux Strasbourgeois leur net regain de forme sur cette dernière partie de saison régulière en s’offrant une deuxième performance de choix, six jours à peine après leur victoire à Antarès.

Si la SIG a réalisé le meilleur départ à l’Astroballe dans le sillage d’un David Logan stratosphérique (22 points à la mi-temps et 42-41 pour les visiteurs), l’ASVEL a démontré lors des vingt dernières minutes une qualité trop rarement vue depuis le début du championnat, à savoir sa capacité à défendre dur. « Ce soir, c’était un plaisir de voir l’attitude des gars. Tant que l’on défendra, on pourra toujours rester dans les matches », a commenté T.J. Parker, très satisfait de cette prestation. « La manière dont on a joué en deuxième mi-temps, c’est comme cela que l’on gagne les matches en playoffs. »

Face à cette défense resserrée, les intérieurs de la SIG, à commencer par Louis Labeyrie et Miro Bilan, ont eu un mal fou à s’exprimer (respectivement 1 et 6 d’éval). Les visiteurs ont aussi subi de plein fouet le réveil d’A.J. Slaughter (13 points, tous inscrits après la pause) et la nouvelle partition cinq étoiles d’un David Lighty transfiguré depuis son carton à la U Arena de Nanterre le 12 mars (20 points à 8/10, 4 rebonds, 3 passes, 3 interceptions, 26 d’évaluation).

Si l’ASVEL conforte sa 4e place grâce à cette cinquième victoire de rang, la SIG est désormais distancée à deux victoires de Monaco… son prochain adversaire, dès mercredi au Rhénus.