Actualité

PRO B - J34 : Champion de France, Roanne retrouve l'élite !

La Chorale s'est imposée 95-51 sur le parquet de Caen pour terminer sa saison en beauté et décrocher son accession en Jeep® ÉLITE à l'issue du dernier match de championnat. Vichy Clermont a pour sa part réalisé la bonne opération de la soirée en vue des Playoffs en disposant de Rouen après une fin de match renversante (77-72).

Il restait une rencontre à gagner pour valider la saison exceptionnelle de la Chorale Roanne, un exercice durant lequel continuité a rimé avec régularité. Finalistes des derniers Playoffs d'accession, les Choraliens ont cette fois décroché leur billet pour la Jeep® ÉLITE en terminant à la première place du championnat.


Roanne taille patron


A Caen, déjà condamné, le suspense n'a pas tenu longtemps, tant les hommes de Laurent Pluvy étaient déterminés. Après avoir tenu un quart-temps (13-13), le CBC a craqué devant l'adresse extérieure insolente de Matt Carlino, Thomas Ville et Ivan Fevrier.



Relégués à -16 sur un 2+1 de Mathis Keita avant la pause (25-41), les Caennais n'ont pas pu inverser la tendance. Au contraire, le 3 points au buzzer du troisième acte de Robert Nyakundi a scellé le sort de la rencontre (42-62). Toujours aussi adroits, les Roannais ont terminé leur saison avec un bouquet final : un 33-9 qui a propulsé la Chorale de retour en Jeep® ÉLITE !




Vichy-Clermont déjà en mode « Playoffs »


Le sort des deux relégués étant déjà connu, l'autre enjeu de la soirée résidait dans la course pour les meilleures places en Playoffs. Orléans a fait preuve d'un grand sérieux à Lille (71-94) pour s'assurer l'avantage du terrain durant toutes les phases finales grâce à un tandem Jefferson-Halilovic qui monte en puissance. Car dans le même temps, Rouen, deuxième au soir de la 33e journée, a perdu à Vichy-Clermont (77-72).



Les deux équipes étaient déjà en mode Playoffs et la rencontre a été serrée jusqu'au bout. Menée de six points suite à deux lancers de Jean-Baptiste Maille et un panier de Zimmy Nwogbo (63-69), la JAVCM a toutefois réussi le run décisif au bon moment, s'appuyant sur son duo américain Hooker-Cumberbatch mais aussi sur l'expérience de David Denave, dont le sang-froid a été précieux dans le méga « money-time », pour forcer la décision. Les Sang et Or récupèrent ainsi la troisième place tandis que le RMB se retrouve quatrième.


Blois double Gries-Oberhoffen, Poitiers dernier qualifié


Cinquième, Nancy aurait aimé finir sa saison régulière par un succès à la maison. Mais l'ADA Blois en a décidé autrement. Les hommes de Mickaël Hay ont été récompensés de leur application durant tout le match par trois lancer-francs signés Noé-Charles Abouo pour décrocher la victoire (67-70) et finir septième. La sixième place sera quant à elle occupée par Saint-Chamond, auteur du carton de la soirée face à Evreux (107-74) avec, encore une fois, un collectif qui a tourné à plein régime (8 joueurs à 9 points et plus).



Face à Gries-Oberhoffen, 8e, Poitiers devait absolument l'emporter à la maison pour valider sa participation. Mission accomplie pour le PB 86 qui s'est imposé 90-79 au terme d'un match maîtrisé de A à Z sous l'impulsion du duo Thinon-Var. Nantes échoue donc aux portes des Playoffs malgré son succès sur le fil à Denain (64-65) grâce à un lancer de Ken Brown.



A défaut d'enjeu, le suspense a également été au rendez-vous dans les deux derniers matchs de la soirée, avec Paris qui a vaincu Aix-Maurienne sur le fil (72-70) et Quimper qui l'a emporté à Chartres (106-107), l'inusable Bernard King ayant encore fait des siennes avec 28 points et 11 passes décisives dont le service pour le 3 points de la gagne signé Alexis Desespringalle. En face, Stéphane Gombauld a terminé sa saison avec un joli double-double à 30 points (son record en carrière) et 10 rebonds.



Rendez-vous jeudi 30 mai pour les matchs allers des quarts de finale des Playoffs d'accession avec quatre affiches au programme : Orléans – Poitiers, Vichy-Clermont – Gries-Oberhoffen, Rouen – Blois et Nancy – Saint-Chamond. Que le meilleur gagne !