Actualité

Pro B, 1ere journée : Un premier choc à Nantes

Après Charleville-Poitiers jeudi, douze autres équipes de Pro B débutent la saison régulière ce soir. La JL Bourg de Philippe Braud (en photo) commence par un gros test à Nantes. Présentation des six affiches.

Les matches

Vendredi 14 octobre (20h)

 

Nantes -  Bourg-en-Bresse

Un choc en ouverture ! Ni l'un ni l'autre de ces deux clubs n'a terminé en tête de sa poule en phase de groupe de Leaders Cup Pro B. Bourg y a été devancé par les promus d'Aix-Maurienne (3-1 tous les 2, mais -8 de point-average), alors que Nantes a été devancé de la même manière par Poitiers (3-1, -12). En Coupe, les deux clubs ont aussi été sortis, par Monaco pour Bourg (-23), ce qui n'a rien d'infamant, par Le Havre pour l'Hermine. Et pourtant, malgré une sortie de route très surprenante, à domicile, face à Poitiers (-25 !), Nantes figure parmi les très sérieux outsiders pour venir chatouiller l'hégémonie annoncée de Roanne et Bourg sur cette Pro B version 2016-17. L'Hermine peut compter sur un duo de scoreur efficient (Valentin Bigote- Chris McKnight) et un Laurence Ekperigin à tout faire dans la raquette, alors que alors qu’à la JL, l’association d’intérieurs Zach Peacock (17,5 points, 18,5 d’éval) - Youssou Ndoye (19,3 points, 11 rebonds et 23,7 d’éval !) impressionne déjà. Franck Collineau, l’entraîneur de l’Hermine, trouvera-t-il la clé pour freiner ce duo de choc ?

Prono : 55% Bourg

 

Roanne - Lille

Roanne, avion à réaction ? La Chorale a fait forte impression lors de ses six premières rencontres officielles.  Quatre en Leaders Cup, deux en Coupe de France. Le bilan chiffré ? 6 victoires par un écart moyen de 23,7 points, seul le club de Nationale 1 de Cognac (-11) terminant la rencontre sans remporter 20 points ou plus dans ses valises... Impressionnant ! D'autant qu'avec de tels écarts, Laurent Pluvy n'a pas eu à tirer sur ses cadres, Joe Burton n'ayant passé qu'une grosse vingtaine de minutes sur les parquets en moyenne. C'est d'ailleurs aussi cette étonnante répartition des temps de jeu, avec pas moins de 9 joueurs évoluant entre 20 et 26 minutes sur le parquet, qui impressionne. Le talent est partout (15,8 pts à 73% et 8,8 rbds pour 23,0 d'éval pour Burton en moins de 21 minutes par exemple), avec de jeunes pousses déjà en fleurs : 14,5 pts et 6,0 pds pour Rozenfeld et 12,3 pts et 5,0 rbds pour Gavrilovic. Une belle saison en perspective, même si ce soir face à l’équipe de Lille, Roanne devra composer sans son arrière finlandais, Antti Kanervo.

Prono : 70% Roanne

 

Saint-Quentin - Évreux

Laurent Sciarra, de retour aux affaires depuis le début de saison, aura sans doute apprécié cette reprise. Son ALM, pourtant amoindrie par les blessures - Lamine Kante ne reviendra pas avant la mi-octobre, un pigiste bosman est espéré dans les prochains jours - pointe en effet à à 4-0 en Leaders Cup. Une entame bien plus digeste que lors de ses expériences à Vichy, repris en cours de saison alors que le club partait à la dérive dans l'Allier, ou encore à Rouen, en 2013-14 (3V-10D à l'automne)... La recette ? Une attaque bien balancée (4 joueurs entre 13 et 21 points de moyenne). L’ALM a les moyens de poursuivre sa série chez un SQBB en plein doute.

Prono : 60% Évreux

 

Denain - Blois

Si Jean-Christophe Prat n'a rien renié de sa volonté de s'engager dans le développement de jeunes joueurs, même après une deuxième saison plus difficile que l'opus 2014-15 qui avait vu Denain se glisser jusqu'en finale des Playoffs, la qualification en Leaders Cup Pro B a vu le club trouver des... leaders plus expérimentés comme Kyle Spain (13,0 pts, 5,3 rbds) ou Jérôme Cazenobe (12,8 d'éval.). Mais avec 5 minots de 22 ans et moins dans l'effectif, Denain reste une équipe à suivre. En face, l’ADA Blois s’apprête à disputer le premier match de son histoire en championnat de Pro B. Une victoire dans la salle Jean Degros de Denain constituerait une performance de choix pour cette grande première.

Prono : 65% Denain

 

Paul Turpin (Saint-Chamond) est prêt à affronter Loïc Akono et Xavier Gaillou, les meneurs fosséens.

Saint-Chamond – Fos Provence

De deux choses l'une : soit Rémi Giuitta et Fos ont traité la Leaders Cup plus que par dessus la jambe (0-4, -6, -3, -6, -21), soit les quelques vieux fusils de l'effectif ont besoin d'un rodage un peu plus long pour réchauffer leurs gambettes... Parce que cette équipe de Fos, en théorie, finaliste des derniers Playoffs et quasi reconduite à l'identique, n'a pas non plus trop de raisons de ne pas trouver sa cohésion au plus vite. Maintenant entre la théorie et la pratique… On peut être certain que ce premier déplacement à la Halle André Boulloche de Saint-Chamond ne sera pas de tout repos.

Prono : 55% Saint-Chamond

 

Rouen – Vichy-Clermont

Les deux clubs présentent des bilans similaires (1 victoire - 3 défaites en Leaders Cup, élimination en Coupe) à l'aube de cette saison de Pro B. La faute à un club dominant dans leurs poules respectives (Evreux pour Rouen, Roanne pour Vichy-Clermont), qui ont écrasé la compétition (4-0). Rouen présente pourtant une attaque bien balancée, avec un cinq majeur (presque) en double-figure au scoring (Ho You Fat est à 9,3 pts). Mais la très jeune équipe de Rémy Valin a manqué sérieusement de constance jusque-là. Elle doit se reprendre à la Kindarena, face à une équipe de Vichy-Clermont dirigée pour la première fois par Stéphane Dao.

Prono : 60% Rouen