Actualité

La soirée des « visiteurs » ?

Après la victoire de Nanterre à Bourg hier, et en attendant la visite de l’ASM au Rhénus demain, tous les clubs en déplacement ont un coup à jouer.

Jacques Alingue et Dijon tenteront un coup à Antarès ce soir

Certes, la victoire de Nanterre à Bourg, hier soir, doit aussi beaucoup aux absences au sein de l’effectif de la JL. Celle de Zach Peacock, top scoreur et top eval de la Jeep® ÉLITE, atteint d’un pneumothorax ayant nécessité une hospitalisation. Celle de Trey Lewis, aussi. Ciblé par la défense francilienne, le meneur scoreur de Bourg (29, 31 et 29 points sur les 3 derniers matches) était aux abonnés absents (2/10 aux tirs), même si ses 7 assists sont quand même à porter à son crédit.

Ce soir ? Sans trop savoir pourquoi, on pressent que les clubs en déplacement ont un beau coup à jouer. Le Portel reste sur 3 revers consécutifs et Châlons-Reims assurait plutôt bien avant deux défaites logiques à Monaco puis Gravelines. Pourtant, l’ESSM aura la rage ce soir à Reims, car une défaite signifierait faire le deuil des playoffs. Dijon en a pris 22 à Limoges lors de la dernière journée ? Oui, mais la JDA, certes submergée à Beaublanc, restait auparavant sur 7 succès en 8 journées. Et le MSB n’est pas en confiance après ses 3 défaites consécutives, toutes par 2 points d’écart ou moins… Limoges – Boulazac paraît déséquilibré ? Mais là encore, le BBD se doit de gagner ce derby pour se sauver et le CSP pourrait bien subir un relâchement face au 17e de Jeep® ÉLITE. Même constat pour Cholet, en perdition depuis 6 journées, mais que la sensation de sentir le souffle de Boulazac là, presque dans son cou (une défaite de plus pour le BBD), pourrait bien pousser à l’exploit chez des Sharks un peu « shaky » à domicile sur 2018 (1V-5D) alors qu’ils y avaient remporté 6 de leurs 7 rencontres depuis la reprise de septembre. Quant à Chalon, rendre visite au dernier – le HTV – en surfant sur une vague de 9 victoires pour une défaite sur 2018 pousse forcément à l’optimisme… C’est moins le cas pour les « Mets » de Levallois, en visite chez une ASVEL qui commence de plus en plus à ressembler à l’ogre annoncé en début de saison. Mais Fred Fauthoux a récupéré Klemen Prepelic, et « Babac » Diaw, qui a fêté ses 36 printemps hier, adorerait sans doute agacer son ami TP, juste histoire de pouvoir chambrer un peu. Le challenge sera tout aussi difficile pour le BCM, en visite chez un Elan Béarnais irrésistible ces derniers temps (6V-1D). Mais Gravelines reste lui-aussi sur 3 succès de rang, alors pourquoi pas une révolution de Palais ?

A noter enfin qu'un match de Pro B se déroule aussi ce soir, le tout premier de la 29e journée, prévue mardi prochain. Il oppose Orléans, dauphin de Blois, à une équipe de Poitiers qui pointe avec seulement une victoire d'avance sur le duo de 16e (Quimper et Nantes).

 

Les matches de ce soir

Mardi 17 avril (20h)

Châlons-Reims – Le Portel

Le Mans – Dijon

Limoges – Boulazac

Antibes – Cholet (20h30)

Hyères-Toulon – Chalon-sur-Saône (20h30)

Lyon-Villeurbanne – Levallois (20h45, en direct sur SFR Sports 2)

Pau-Lacq-Orthez – Gravelines-Dunkerque

Mercredi 18 avril

Strasbourg – Monaco (20h45, en direct sur SFR Sports 2)

Déjà joué

Lundi 16 avril

Nanterre  bat *Bourg-en-Bresse :                         89-78