Finales

Actualité Finales

La flamme mancelle

Les Manceaux ont corrigé leurs erreurs de l'Episode 1 et ont égalisé à Monaco (77-87). Il y aura deux matches à Antarès lundi et mercredi prochain.


Ils ont remis ça ! Comme ils l’avaient fait en quart de finale contre l’ASVEL, puis en demi-finale contre la SIG, les Manceaux ont égalisé à une victoire partout sur le Rocher de Monaco et ont repris la main dans ces Finales de Jeep® ÉLITE. L’équipe mancelle a encore fait preuve d'étonnantes ressources mentales, mais également d'une grande faculté à corriger ses erreurs d’un match à l’autre.


Eric Bartéchéky avait insisté sur les 22 ballons perdus par son équipe lors de l’Episode 1. Ce soir, le MSB n’a perdu que 14 ballons et a contrôlé les opérations quasiment de bout en bout. Justin Cobbs (18 points, 6 rebonds, 6 passes) s’est mis en évidence dès les premières minutes -"Il a fait ce qu'il a voulu", a commenté Paul Lacombe - et a dominé le duo D.J. Cooper – Aaron Craft. Ensuite, le gros travail de sape de Youssoupha Fall (16 points, 12 rebonds, 28 d’évaluation, son meilleur match de ces playoffs 2018), bien relayé par Will Yeguete, a mis la raquette monégasque au supplice. A la mi-temps, l’écart de cinq points (41-46) n’était finalement pas cher payé pour une Roca Team tenue à bout de bras par Elmedin Kikanovic (19 points à 9/11 aux tirs).

Dans la troisième période, c’était au tour de Mykal Riley d’entrer dans la danse. Le gracieux ailier signait 12 points en à peine cinq minutes pour repousser les assauts de l'ASM (61-68, 30e). Si la Roca Team opérait un nouveau rapproché à la 32e minute (70-71), les Sarthois trouvaient encore une fois la parade, grâce aux rebonds offensifs de Youssoupha Fall notamment et au métier de Roméo Travis. Après l’élimination d’Aaron Craft pour deux fautes antisportives, Zvezdan Mitrovic écopait d’une faute technique. Les Monégasques venaient de sortir mentalement du match. Ils ne pouvaient que s’incliner malgré les efforts de Paul Lacombe (15 points, 3 rebonds, 3 passes). Finalement, la Roca Team ne s’était jamais remise en ordre de marche défensivement, après son entame de match ratée. Elle concédait une défaite logique face à une formation mancelle parfaitement soudée et animée d’une indéniable flamme sur cette fin de saison. La flamme d’un champion ? Pas sûr que les Monégasques se laissent marcher dessus de la sorte à Antarès…

Ils ont dit

Ali Traoré : « Il n’y a rien à dire. On était prévenus. On savait que cette équipe avait énormément de cœur. Ils ont été meilleurs que nous, et été très intelligents. Il y a un partout, balle au centre. »

Mykal Riley : « C’est notre façon de jouer. Il faut qu’on soit battus et on a une réponse derrière. On avait mal défendu au match 1. Ce soir, on a vu une bonne défense. Et puis j’avais besoin de réagir après mon mauvais premier match – je m’étais excusé auprès de mes coéquipiers. Et ce soir je l’ai fait. »

 

Monaco – Le Mans : 1-1

Episode 1 :   *Monaco bat Le Mans :                81-77

Episode 2 :  Le Mans bat *Monaco : 87-77

Episode 3, au Mans, le lundi 18 juin à 20h45

Episode 4 , au Mans, le mercredi 20 juin à 20h45

Epilogue (éventuel) à Monaco : dimanche 24 juin  à 18h30