Actualité

L’ASVEL au Crash-test d’Antarès

Si l’ASVEL tourne un peu mieux ces derniers temps, rien ne lui est assuré quant à sa participation aux Playoffs. Une victoire à Antarès serait un bonus.

Alpha Kaba (out pour 8 semaines) manquera curellement à l'ASVEL ce soir

C'est vrai, l'ASVEL, plus gros budget de la Jeep® ÉLITE, n'effectue pas une saison de rêve avec des éliminations prématurées en EuroCup et Coupe de France, et une qualification pour les Playoffs loin d'être encore acquise. Mais, en dehors de ce difficile déplacement à Antarès, son calendrier final est plutôt favorable. De plus, ces deux dernières saisons, l'ASVEL n'a obtenu sa qualif' pour les Playoffs que sur le fil. Pour un titre en 2016 et l'élimination de Monaco au premier tour l'an passé...

Le problème, c’est que les pépins s’accumulent aussi dans le secteur intérieur. Après Darryl Watkins, remplacé par le talentueux mais fantasque Cliff Alexander (2,06 m, 22 ans, auteur de 5 points et 2 rebonds à Antibes, pour son premier match), c’est maintenant  Alpha Kaba qui est indisponible à son tour pour deux mois (traumatisme du tendon rotulien).

C’est donc avec seulement trois intérieurs (Justin Harper, Amine Noua et Cliff Alexander), Charles Kahudi et David Lighty pouvant toujours donner un coup de main, que l’ASVEL se présente à Antarès, face à l’une des raquettes les plus efficaces de la Jeep ®ÉLITE : Youssoupha Fall, Romeo Travis, Will Yeguete et D.J. Stephens.

Problème, pour remplacer Kaba, l’ASVEL ne peut faire appel qu’à un JFL, sauf à laisser un autre de ses étrangers sur le banc à chaque match. Et les pivots JFL sont une denrée rare, le seul actuellement sur le marché étant l’ancien choletais et havrais, Yannis Morin (2,08 m), qui a passé toute la saison dans la galaxie Oklahoma City. Morin vient de terminer la saison avec le OKC Blue (l’équipe de G-League), en tournant à 5,8 points (54,5% aux tirs) et 4,1 rebonds en 17 minutes de moyenne.

Il y a quelques jours, Livio Jean-Charles, ancien de l’ASVEL, cette saison également en G-League), nous commentais les progrès de Yannis : « On a été manger ensemble plusieurs fois. Mais ce n’est pas tout à fait pareil, c’est un ami de longue date Yannis. Il a pris un volume musculaire énorme, d’ailleurs. Je ne sais pas ce qu’ils lui donnent à manger là-bas mais… Sérieusement, OKC est aussi une bonne organisation, qui prend le temps de développer des joueurs en G-League. J’ai vraiment trouvé qu’il avait progressé. »

 

Les matches de ce soir

Vendredi 6 avril

Chalon/Saône bat *Antibes :                                 91-76

Bourg-en-Bresse bat *Hyères-Toulon :                82-61

Samedi 7 avril

*Strasbourg bat Levallois :                                    95-80

*Monaco bat Châlons-Reims :                               92-83

Boulazac bat *Cholet :                                            87-79

*Limoges bat Dijon :                                               82-60

Pau-Lacq-Orthez bat *Nanterre :                         87-69

Dimanche 8 avril

Le Mans – Lyon-Villeurbanne  (18h30, en direct sur SFR Sports 2)

Lundi 9 avril

Le Portel – Gravelines-Dunkerque  (20h45, en direct sur SFR Sports 2)