Actualité

Jeep® ÉLITE - J34 : Strasbourg et Le Mans assurent, Dijon sur le podium

Il a fallu attendre les derniers instants de la dernière journée de la saison régulière pour connaître le top 8 dans l'ordre en vue des Playoffs. Monaco n'a pas tremblé à Antibes (60-83) pour conserver sa deuxième place, Dijon a piqué la 3e place à Nanterre grâce à son succès à Châlons-Reims (81-84) pendant que Nanterre s'inclinait à domicile face à Pau-Lacq-Orthez. Le Mans (vainqueur 88-74 contre Chalon-sur-Saône) et Strasbourg (victorieux à Gravelines-Dunkerque 78-87) seront aussi de la partie, au détriment de Bourg-en-Bresse malgré la victoire des Burgiens au Portel (86-92).

La SIG a arraché la victoire dans les dernières minutes (Crédit Photo : Julie Dumélié)



La dernière journée de Jeep® ÉLITE a livré son verdict ! La soirée a tenu toutes ses promesses puisqu'il y a eu du suspense, des rebondissements et des coups d'éclat jusqu'en fin de partie sur de nombreux parquets à travers la France.



Pau s'est plu à Nanterre


L'un des beaux coups de cette 34e journée est à mettre à l’œuvre de Pau-Lacq-Orthez qui a vaincu Nanterre à Maurice-Thorez (74-82). Avec un Donta Smith qui retrouve progressivement toutes ses sensations et l'a confirmé ce soir avec une prestation à 19 points, 7 rebonds, 6 passes décisives, mais aussi avec l'apport de Taqwa Pinero et ses 18 points à 6/9 à 3 points. Avec ce succès, l'EBPLO s'est adjugé la 5e place et retrouvera... Nanterre, qui termine 4e, en quarts de finale des Playoffs.



Pendant que Monaco s'imposait dans le derby de la Côte d'Azur du côté d'Antibes (60-83), porté par le trio Lacombe-Buckner-Kikanovic afin de valider sa deuxième place au terme d'une remontée fantastique depuis le mois de janvier, Dijon piquait la troisième place à Nanterre en s'imposant Châlons-Reims, signant ainsi le meilleur classement de l'histoire du club (81-84).



Malgré une entame délicate, la JDA a su relever la tête et passer devant en début de quatrième quart-temps avec l'aide du tandem Emegano-Loum. Après un bon passage de Ryan Pearson pour contrer les velléités de Zabian Dowdell, Blake Schilb ou encore Jo Passave-Ducteil, c'est l'inévitable David Holston qui a inscrit deux paniers à 3 points coup sur coup et deux lancers pour valider la victoire.



Sekou Doumbouya régale Beaublanc


Le suspense restait également entier pour les trois dernières places qualificatives. Limoges n'a pas fait de détail à Beaublanc face à Levallois en terminant la saison en beauté avec un succès 106-78 et un match exceptionnel de Sekou Doumbouya, auteur de sa meilleure copie en carrière avec 34 points à 13/18 au tir dont 5/7 à 3 points, 8 rebonds, 1 passe décisive pour 37 d'évaluation. Les Manceaux ont eux aussi fait le job à Antarès face à Chalon-sur-Saône (88-74) même s'il a fallu attendre le dernier quart-temps pour voir le champion de France en titre se détacher sous l'impulsion de Valentin Bigote, Antoine Eito, Richard Hendrix ou encore Wilfried Yeguete et ses 20 rebonds dont 8 offensifs.



Ça passe pour Strasbourg, Bourg-en-Bresse cale encore


La rencontre a été un poil plus tendue à Sportica où Strasbourg a tenu bon pour disposer de Gravelines-Dunkerque et valider sa qualification en Playoffs. Le BCM a eu le mérite de ne rien lâcher malgré une entame compliquée (12-24). Karvel Anderson et Myles Hesson ont dégainé de loin pour permettre aux locaux de passer brièvement devant et mettre la pressions sur les Alsaciens (75-74). Mais les hommes de Vincent Collet ont su remettre le coup de boost nécessaire pour reprendre leurs distances. L'expérience des Mardy Collins, Mike Green, Jarell Eddie et Ali Traoré a fait la différence, et la SIG l'a finalement emporté 78-87.



Les Strasbourgeois ont été bien inspirés de finir fort car non loin de là, au Portel, Bourg-en-Bresse avait fait sa part en s'imposant 92-86 dans le Chaudron avec l'appui de sa paire Gray-Peacock, 23 points chacun. Cette année encore, la JL Bourg termine donc aux portes du top 8.



Les deux dernières rencontres de la soirée, sans véritable enjeu, ont donné lieu à deux cartons : celui de Boulazac face à Cholet sur le score de 117 à 92 et de Lyon-Villeurbanne, déjà assuré de finir premier, au Palais des Sports de Marseille face à Fos-sur-Mer, déjà relégué (62-85). Rendez-vous vendredi prochain pour le début des Playoffs !