Sixième homme

DLSIxiemeHomme – J29 : Myles Hesson (Gravelines-Dunkerque)

Myles Hesson (1,98 m, 28 ans) a réalisé l’un de ses meilleurs matchs de la saison pour permettre au BCM de s’imposer à Bourg.

Le BCM a réalisé l’une des perfs de la 29e journée en allant gagner à Bourg-en-Bresse. Une victoire pour le moins inattendue puisque les Burgiens sortaient d’une victoire de prestige sur le parquet de Pau, tandis que les Gravelinois traversaient une période difficile : quatre défaites de suite avant ce déplacement à Ékinox. Les 21 points de Myles Hesson, dont 12 dans un dernier quart-temps de feu remporté 32-21, ont été décisifs. « J’ai essayé de trouver des tirs et des paniers faciles et de tout faire pour aider l’équipe à gagner », commente l’ailier-fort britannique, qui a réalisé au passage l’un de ses tous meilleurs matches de la saison. « C’est bon pour la confiance d’avoir réalisé ce genre de match, surtout après être revenu de blessure ces deux dernières saisons. » 

Hesson fait référence à sa fracture de la jambe qui l’avait stoppé net dans son précédent exercice à Gravelines en février 2017. Recruté par Nanterre l’été suivant, il avait fait son retour en décembre et s’était re-blessé après seulement cinq matches, en février 2018. À court de rythme, le Britannique a fait son retour au BCM, mais dans un rôle de sixième homme cette fois, sans réussir à retrouver son efficacité passée. 8,9 points et 3,9 rebonds cette saison contre 12,4 points et 5,1 rebonds il y a deux ans. « C’est un ajustement à réaliser, c’est ma saison de retour après deux saisons blanches, donc c’est une transition naturelle, dit-il, mais j’aime mon rôle en sortie de banc. J’essaie de faire de mon mieux pour apporter à l’équipe ce dont elle a besoin quand j’arrive sur le terrain. » 

Le numéro 22 apprécie surtout de « pouvoir jouer sans douleur depuis deux mois » et espère que cette victoire décrochée à Bourg va relancer le BCM dans la course aux Playoffs. À cinq journées de la fin, deux victoires séparaient les Maritimes des 8e ex aequo, Le Mans et Bourg. « Je ne connais pas vraiment le calendrier des autres équipes », balaie-t-il. « On va simplement se focaliser sur nous, continuer à s’entraîner dur et essayer de gagner les matches les uns après les autres », nous livrait Hesson vendredi matin. En fin de journée, les Maritimes balayaient l'équipe de Fos-sur-Mer sur le score fleuve de 116-85, avec une copie très solide, 18 points, 6 rebonds, 5 passes et 27 d'évaluation, de leur poste 4 britannique. Peut-être le début d'une série...

Pour le BCM qui a grillé tous ses jokers, un quasi sans-faute est obligatoire dans la dernière ligne droite. Pas simple eu égard le calendrier qui attend les Gravelinois : à Nanterre, contre Levallois, à l’ASVEL et contre Strasbourg ! « Les Playoffs sont notre objectif cette saison, mais on ne peut pas tout contrôler, dit Hesson, faisant sans doute référence aux blessures qui ont touché des cadres de l’équipe. On fera le maximum et on verra en fin de saison. »