Sixième homme

#DLSIxiemeHomme - J26 : DaShaun Wood

Avec 24 points à 9/13 pour 37 d'évaluation, DaShaun Wood a été décisif dans la victoire de Limoges face à Nancy ! Il est élu #DLSIxiemeHomme de la 26e journée de Pro A.



Face à Nancy, DaShaun Wood s’est occupé de tout : 24 points (5/8 à trois-points), 6 rebonds, 9 passes, le tout en 27 minutes et donc en sortant du banc. Surtout, avec 37 d’évaluation, il a établi son record en carrière en Pro A… et la meilleure marque pour un DLSIxième homme cette saison. Entretien avec le meneur du CSP, sur le chemin de l’entraînement, avant le match à Reims, ce mardi soir.

Dashaun, tu as particulièrement brillé face à Nancy et contribué à la victoire de ton club (95-74), qui est en pleine lutte pour accéder au Top 8. Raconte-nous ta rencontre.

C’était un match capital pour nous. Nous venions de perdre trois matches de suite (au Portel, vs PL, à Dijon, ndlr) et, si nous voulions rester dans la course aux playoffs, il fallait absolument se relancer. J’ai simplement essayé d’être le plus agressif possible, de jouer mon jeu, comme je le faisais les années précédentes. J’ai pu être moi-même, faire ce que je sais faire et ça m’a fait vraiment beaucoup de bien.

Qu’entends-tu par là ?

Nous étions dos au mur. Je me suis mis dans un état d’esprit de “survivor”, où j’allais faire tout ce que je pouvais pour aider l’équipe à gagner. Durant la semaine, j’ai beaucoup travaillé sur mon jeu et j’ai abordé le match avec beaucoup de confiance. Je savais que mes shoots allaient rentrer. J’étais vraiment en mission et, quand je suis dans cet état-là, personne au monde ne peut m’arrêter !

C’était seulement la deuxième fois de la saison que tu sortais du banc. Comment l’expliques-tu ?

Le coach change très souvent son 5 de départ pour essayer d’impliquer tout le monde. Après, j’ai quand même joué 27 minutes, donc il n’y a pas de souci pour moi de sortir du banc. Peu importe que je démarre ou non, j’ai le même état d’esprit.


« Nous sommes encore en vie ! »


Quel est ton rôle dans cette équipe ?

Je suis là pour défendre et pour mettre en place le jeu en attaque. C’est un peu différent de ce qu’on attendait de moi dans mes clubs précédents mais ici, on a beaucoup de bons joueurs, qui peuvent scorer. A moi d’appliquer ce que le coach veut.

Comment expliques-tu cette saison sinusoïdale du CSP, où vous ne parvenez pas à être constants ?

La Pro A est une ligue où tout le monde peut battre tout le monde, a fortiori cette année… et c’est un peu à l’image de notre saison. On a connu beaucoup de hauts et de bas, beaucoup de changements de joueurs… A nous d’enclencher une série. Nous sommes encore en vie ! Nous devons nous battre tant qu’il y a une chance de prolonger notre saison et donc d'accrocher les playoffs.