Sixième homme

DLSIxièmeHomme - J25 : Julian Gamble (Nanterre)

Déjà distingué lors de la 11e journée, Julian Gamble (2,06 m, 29 ans) a fait coup double après sa prestation très complète dans la victoire de Nanterre au Portel.


Reçus 5 sur 5 ! Trois jours après leur élimination en quarts de finale de la BCL face à la Virtus Bologne, les Nanterriens se sont remis la tête à l’endroit au Portel et ont poursuivi leur belle série de victoires. Mieux, les hommes de Pascal Donnadieu ont établi dans le Chaudron leur record de points de la saison (105) ainsi qu’à l’évaluation (138).


Une soirée faste, donc, pour les hommes en vert, et un bel effort collectif, comme en témoignent leurs 8 marqueurs en "double chiffre", et les 37 points venant du banc. Parmi ces rotations, Julian Gamble (2,06 m, 29 ans) a joué à merveille le rôle de la seconde lame au poste de pivot, apportant 15 points à 75% de réussite, 6 rebonds, 2 contres et 2 interceptions, pour une évaluation de 23, sa deuxième meilleure note de la saison. Pivot titulaire en début de championnat, Gamble a glissé sur le banc à partir de la 11e journée. Un choix payant immédiatement puisque le numéro 9 avait brillé dans la victoire au Rhénus de Strasbourg et été élu DLSIxièmeHomme de la journée. 


10V-1D pour Nanterre quand Gamble sort du banc ! 


Depuis lors, le bilan est sans appel : Nanterre a gagné 10 de ses 11 matches lorsque Gamble a démarré sur le banc… et perdu les trois matches quand ce dernier a été titulaire (à Cholet, contre Monaco et à Dijon) ! 


L’option de démarrer "small ball" avec le duo Hugo Invernizzi et Demetrius Treadwell à l’intérieur, puis de lancer Gamble comme une deuxième lame, a fait ses preuves. Elle a permis à Nanterre d’accrocher un quart de finale européen et de remonter à la deuxième place de la Jeep® ÉLITE, à égalité avec Pau-Lacq-Orthez. 


L’ex-pivot de Bruxelles et de Bonn s’y retrouve individuellement puisque sur la série de cinq victoires de son équipe, il a tourné à 11,8 points à 72% de réussite (!), 5,2 rebonds, 1,6 contre et 14,6 d’évaluation en une vingtaine de minutes. Des chiffres proches de ceux alignés lors du dernier opus en Bundesliga. C’est la preuve que ce joueur de post-up a réussi à s’adapter au basket spécifique de Nanterre et aux exigences de la Jeep® ÉLITE. Avec un joker aussi efficace sur son banc, Nanterre peut nourrir de hautes ambitions en fin de saison.