Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Actualité LC

Monaco chahuté… mais qualifié

Les Monégasques ont compté jusqu’à 20 points d’avance mais ont finalement dû batailler pour venir à bout du BCM (90-85). En demi-finale, ils retrouveront Nanterre, à 20h30.

Monaco bat Gravelines-Dunkerque : 90-85 MVP : Sergii Gladyr

Après sept minutes de jeu (22-6), on se souvient de ce que nous avait déclaré Dee Bost plus tôt dans la semaine, après la défaite de l’ASM en Coupe de France face à Antibes : « Le coaching staff va chercher à nous remettre sur les rails, on va faire pas mal de vidéos… On va vouloir démontrer qu’on vaut mieux que ça ! » La tendance semble alors être à la fessée, en témoigne les stats après un quart-temps : 27-14 au score, 36-9 à l’évaluation, 5 rebonds offensifs et 5 interceptions pour Monaco contre…. 2 pts pour Justin Cobbs et un 0 pointé pour Kyle Gibson.

Le temps passe, Yakuba Ouattara (11 points à 5/13 en 26 minutes) martyrise le cercle et l’écart ne bouge (presque) pas (36-21, 14e). C’est un alley oop de Richard Solomon (16 points à 6/9, 8 rebonds, 21 d’évaluation) qui va changer le match. Pas tant l’action en elle-même… mais le changement de filet qui s’ensuit, qui va prendre plusieurs minutes et permettre au BCM de se remettre la tête à l'endroit. A la mi-temps, les hommes de Kiki Monschau sont encore vivants (47-36).

Le show Gladyr

Mieux encore : le BCM pousse Zvezdan Mitrovic au temps-mort (57-50, 25e) et Kyle Gibson, en travers ce soir (15 points à 4/18, 3/11 à trois-points), ramène même les siens à -4 ! Et là… Gladyr est arrivé, en se pressant. La note est salée : 17 points pour l’Ukrainien sur la période, alors qu’il était resté muet jusque-là ! Le supporter monégasque est en délire, et Mitrovic respire mieux (74-59 après 30 minutes). Sauf que Justin Cobbs (20 points à 7/12 en 37 minutes) et cie n’ont pas dit leur dernier mot. Un 7-0 plus tard, les revoilà (74-66, 32e)… et même encore plus près, suite à un énorme tomar de leur meneur dans le trafic (79-76, 36e).

Et alors ? Gladyr est revenu, et a mis les derniers clous sur le cercueil nordiste, d’un gros trois-points et sur la ligne des lancers. L’Ukrainien, lessivé après la rencontre (il sera littéralement plié en deux avant de répondre aux questions de SFR Sport 2), termine MVP : 22 points, 6/8 de loin, 4 passes, 24 d’évaluation en 23 minutes. Le tout en sortant du banc. Propre. Demain, le pistolero retrouvera un club qu’il connaît bien – Nanterre, 20h30 – pour une place en finale.

Ils ont dit

Yakuba Ouattara : « Ce n’était pas un match facile. On a affronté une équipe de Gravelines très agressive. On a creusé l’écart dans le premier quart-temps mais ils sont revenus et se sont battus jusqu’à la fin. La série de Sergii Gladyr ? C’est tout Sergii. Il est capable de prendre feu et de mettre tous ses trois-points. Une fois à l’entraînement, il a fait 50 sur 50 aux shoots donc ce genre de performance ne m’étonne pas ! Il est capable. C’est son talent. »

Florent Piétrus :« On peut avoir beaucoup de regrets par rapport à notre premier quart-temps. On savait que cette équipe jouait beaucoup sur son agressivité pour avoir des paniers faciles. On n’a pas su rivaliser à ce niveau-là dès le début. Malheureusement, cette compétition se termine trop tôt pour nous.  Mais on su montrer de bonnes choses sur ce match. Il faudra bien travailler à l’entraînement. »

Christian Monschau : « On ne s’attendait pas à ce qu’ils mettent cette pression défensive tout terrain d’entrée. On sait attaquer ce type de défense mais on n’était pas prêt et ils ont trouvé beaucoup de paniers faciles sur nos balles perdues. Il faut reconnaître qu’ils ont préparé ce match avec beaucoup d’âpreté- ils nous ont cueillis.  Et Sergii Gladyr a été déterminant, il a mis des tirs très difficiles. Il n’y a pas grand-chose à jeter si ce n’est un petit manque de vigilance sur Gladyr à chaque fois qu’on est revenu. On est déçu de sortir de cette compétition qu’on apprécie beaucoup. Il faudra apprendre de ce match-là. Il y a un mental, cela joue propre. On sera encore plus volontaires en deuxième partie de saison. »