Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Actualité

La Pro A en revue : Le Mans

Après une saison 2016-17 à oublier, Le Mans Sarthe Basket a tout pour partir en reconquête cette saison...

Le bondissant D.J. Stephens (1,20 m de détente sèche) et Youssoupha Fall (2,21 m) seront deux des attractions du MSB cette saison.

Ce qu’ils ont fait en 2016-17…

12e (14v-20d)

L’effectif :

Le cinq probable :

Justin CobbsPape-Philippe Amagou - Mykal RileyRomeo TravisYoussoupha Fall

(+) Ce qui excite…

A peu près… tout ! La nouvelle marche à gravir pour un Eric Bartéchéky à qui tout semble réussir ces trois dernières saisons entre Le Havre et Pau et qui dispose d’un budget encore supérieur cette saison pour avancer. Un Justin Cobbs brillant mais brouillon dans le jeu du BCM l’an passé et que son coach saura probablement canaliser et mettre en valeur. Le pari Mykal Riley dont l’immense talent – un peu dilué dans la vie parisienne l’an passé – devrait refaire surface. Celui que constitue Youssoupha Fall, un géant qu’on verrait bien reprendre le « starring-role » tenu par un autre Fall à Chalon l’an passé. Le côté spectacle que doit apporter D.J Stephens. Les belles histoires que sont l’arrivée de Tarpey sur les traces de son papa ou le retour d’Eïto et Travis au club. Sans même parler du maintien dans l’effectif de « PéPé » Amagou et « Will » Yeguete, deux des (rares) satisfactions du MSB la saison dernière. Excitant non ?

(-) Les bémols…


Ils ne sont pas légions. En pinaillant, on peut émettre quelques doutes sur la compatibilité entre les jambes de feu - un peu trop fonceuses - de Justin Cobbs avec le basket de Bartéchéky. Ou sur celles de son remplaçant, Antoine Eïto – aussi attachant que grande gueule - avec un rôle plus en retrait que celui qui était le sien à Orléans. Sur la joie de jouer à retrouver pour Mykal Riley, voire sur l’efficacité réelle de Stephens dans le jeu. Mais comme on a plutôt confiance à la fois en le coaching de Bartéchéky comme en la « sagesse » d’un club tout sauf habitué à cumuler les saisons tumultueuses, avouons qu’on a tendance à mettre un vrai bémol sur nos bémols…

Le joueur à suivre

Pour une fois, donnons la priorité au spectacle sur le jeu en évoquant D.J. Stephens. Difficile de dire d’emblée quelle sera l’influence sur le jeu du MSB de ce Marsupilami patenté (1,20 m de détente sèche !), mais on peut parier, d’une part, qu’il sera LE favori du concours de dunk du All Star Game s’il décide de s’y présenter. D’autre part, que ses prévisibles aériennes arabesques seront les bienvenues pour regarnir un Antarès rendu quelque peu grognon par une saison 2016-17 disons… brouillonne !

Le chiffre : 221

Comme le nombre de centimètres séparant la plante des pieds de Youssoupha Fall du sommet de son crâne. Une amplitude jamais vue depuis les 231 cm de Gidza Muresan à Pau-Orthez. Et attention, Youssoupha, qui a acquis la nationalité française cet été, est tout sauf un gadget. Sa belle saison en Pro B l’avait déjà démontré (10,4 pts à 66,4%, 7 rebonds et 14,9 d’évaluation en 21 minutes de moyenne). En prépa, Fall a été systématiquement aligné dans le 5 par Eric Bartécheky et… a répondu : 11,3 pts à 69%, 9 rebonds et 1,5 contre en 23 minutes. Tout sauf anecdotique…



L'avis de l'expert

Stephen Brun : «  Déjà, je suis très content pour Eric Bartéchecky, qui gravît un nouvel échelon au niveau du budget à disposition. Il a commencé au Havre sur une saison incroyable, puis en a effectué deux toutes aussi superbes avec Pau. Là, si ce n’est en terme de prestige du club, il aura normalement une plus grosse équipe à monter. Alors, il a fait une belle équipe il me semble, avec Justin Cobbs à la mène. L’an dernier, je n’étais pas un gros fan de Justin, mais je crois que c’était plus dû au jeu de Christian Monschau dont je ne suis pas trop client. Néanmoins, il a empilé de jolis chiffres et de belles perfs dans ce contexte. Derrière, Antoine Eïto était un joueur signé avant l’arrivée du coach. J’aime bien Antoine, mais il n’a pas un caractère neutre non plus. Espérons que les fils ne fassent pas trop d’étincelles avec ceux d’Eric…Après, j’aime beaucoup Terry Tarpey, qui a fait une belle première saison pro l’an dernier à Denain. En plus l’histoire est belle, puisqu’il revient dans le club où son père a joué. Pour le spectacle, ils ont vraiment signé un joueur exceptionnel : D.J. Stephens. Un mètre vingt de détente sèche. J’ai croisé Dounia Issa, l’assistant d’Eric, et il m’a dit que, côté détente, c’était Vince Carter grande époque. Du jamais vu ici ! Maintenant, est-ce que c’est un gadget ou un vrai joueur, la question est là… Ils l’ont signé apparemment pour jouer en 4, mais j’ai vu qu’il shootait à 51% à trois-points. Côté Q.I. basket, je ne sais pas ce qu’il vaut. A voir… Côté spectacle, j’en salive déjà, mais côté basket, j’ai quelques inquiétudes, même si la Pro A est un championnat athlétique où il devrait se sentir bien. Après, Pape-Philieppe (Amagou), je l’aime bien et il a été l’une des rares satisfactions dans la déroute de l’an passé. Et puis il y a le pari Mykal Riley. Il me semble que le choix de le relancer est un bon choix, parce qu’au Mans, ça va lui faire du bien d’avoir une vie un peu plus calme et qu’il va pouvoir se concentrer un peu plus sur le basket. C’est un vrai talent et j’espère bien le revoir à son vrai niveau… Ensuite, ils ont récupéré un vrai leader en Romeo Travis, côté vocal comme sur le terrain. C’est une très, très bonne recrue. Et au pivot, Fall a été très bon lors des matches amicaux et son prêt à Poitiers lui a fait le plus grand bien. Alors, oui, il va falloir qu’Eric adapte son jeu à lui, parce qu’on ne joue pas pareil avec un gars de 2,21 m qu’un classique 2,05 m. Cela implique une défense et des formes de jeu adaptées. Mais Bartéchéky saura faire. Et Will Yeguete est une sacrée alternative de toutes façons. Non, franchement elle me plaît bien cette équipe avec des paris et des partis pris qui font plutôt saliver…"

Retrouvez la présentation complète de la Pro A, équipe par équipe :

Boulazac, Bourg-en-BresseDijonHyères-Toulon, Châlons-Reims, Antibes

 

Puisque nous parlions de l’âge du capitaine, celui de l’imperturbable et taiseux Tim Blue (34 ans) inquiète aussi un peu. Leader offensif des Sharks depuis cinq ans, l’intérieur gaucher a vu son scoring (de 16,4 pts à 13,8) et son adresse (de 54,7 à 45,6%) baisser drastiquement la saison dernière. Et là, lors d’une préparation difficile pour Antibes (0V-4D au 9 septembre), ce bon Tim a semblé avoir bien du mal à mettre en route la machine (4,5 pts sur les 2 rencontres disposant de stats). L’arrivée de Mouph Yarou dans une raquette jusque-là bien pâle va sans doute lui faire du bien, mais en l’état, nous sommes un peu inquiet pour ces Sharks tenant plus de la Roussette que du Grand Blanc… Dans les ailes, Sanford et Harvey sont de beaux joueurs mais n’ont encore pas prouvé grand chose à un niveau comparable à la Pro A