Match des ChampionsTerminé
Chalon/SaôneChalon/Saône69
NanterreNanterre95
19-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Le PortelLe Portel0
CholetCholet0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Charleville-MézièresCharleville-Mézières0
DenainDenain0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
EvreuxEvreux0
CaenCaen0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
QuimperQuimper0
PoitiersPoitiers0
22-09-2017 20:00
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
LilleLille0
Le HavreLe Havre0
22-09-2017 20:00
1ère journéeParier
AntibesAntibes0
StrasbourgStrasbourg0
22-09-2017 20:30
Leaders Cup PROB - 1ère journéeParier
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
RoanneRoanne0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
DijonDijon0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
22-09-2017 20:30
1ère journéeParier
Chalon/SaôneChalon/Saône0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
23-09-2017 18:30
1ère journéeParier
Hyères-ToulonHyères-Toulon0
BoulazacBoulazac0
23-09-2017 19:30
1ère journéeParier
LevalloisLevallois0
MonacoMonaco0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Le MansLe Mans0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
NanterreNanterre0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
23-09-2017 20:00
1ère journéeParier
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
LimogesLimoges0
24-09-2017 18:30

Actualité

La Pro A en revue : Boulazac

A partir d'aujourd'hui et jusqu'à la 1ère journée, nous vous présentons dans le détail un club de Pro A par jour. Honneur à l'un des promus : le BBD.

L'ancien sélectionneur national, Claude Bergeaud, juste après avoir obtenu la montée de Boulazac lors du Match 3 des Playoffs d'Accession...

Ce qu’ils ont fait en 2016-17…

4e de la saison régulière en Pro B (19 victoires – 15 défaites)

Vainqueur des Playoffs d’Accession (2-1 face au Havre, 2-0 face à Evreux puis 2-1 contre Nantes)

L'effectif

Le 5 probable

Dustin Ware – Karvel Anderson – Giovan Oniangue – Brandon Ubel – Darnell Jackson

 

(+) Ce qui excite…

Une raquette qui culmine à 2,10 m de moyenne, voilà qui n’est pas si fréquent en Pro A. Quasi inédit de voir ainsi une équipe aligner à la fois un pivot frisant les 7 pieds (Eloy Vargas, 2,11 m), et un power à peine plus petit (Brandon Ubel, 2,09 m). D’autant que le 3e non-JFL peuplant la peinture est également aussi grand qu’intrigant. Darnell Jackson a en effet un parcours atypique, avec trois vraies saisons NBA (133 matches disputés) puis beaucoup de Chine et de ligues exotiques, mais aussi un excellent passage en Turquie ’16,2 pts et 6,7 rbds en 2015-16). Pour son retour parmi l’élite, on est aussi curieux de voir quel basket va produire l’ancien sélectionneur national, Claude Bergeaud. Champion de France trois fois lors de ses 4 premières saisons (et demi) à Pau-Orthez (1998, 99 et 2001, finaliste en 2002), alors que l’Elan Béarnais dominait le basket français, ses expériences suivantes en club, tant à l’ASVEL qu’à Bordeaux ou lors de son 2e passage à Pau furent plus mitigées. Là, avec une équipe constituée avec sa philosophie du basket (et les moyens d’un promu), on est curieux de voir où cela peut mener.

Arnaud Kerckhof partagera le poste de meneur de jeu avec Dustin Ware (ex-Vichy-Clermont)

(-) Les bémols…

Les promus jouent souvent sur la continuité, à l’image de Bourg cette saison. Là, le BBD étant monté à l’issue d’une saison tourmentée, avec l’arrivée de Claude Bergeaud juste après Noël, de nombreuses blessures et un gros turnover (17 joueurs utilisés), à la faveur d’une belle cohésion trouvée au moment des Playoffs d’Accession. Le parti a donc été pris de ne conserver qu’un petit noyau de quatre JFL (Kerckhof, Sanchez, Salmon et Gauthier). Comme de recruter plutôt exotique avec aucun étranger ayant l’expérience de la Pro A. Un pari. Le duo Kerckhof –Ware en meneurs est une assurance tous risques en Pro B, mais tiendra-t-il la route en Pro A ? Les premiers matches de prépa n’ont pas livré tous leurs secrets, avec 2 victoires face à une N1 (Tarbes-Lourdes) et des Sharks pas au complet et plombés par divers bobos (0V-4D pour Antibes), et deux revers contre Limoges et Mons-Hainaut. Le BBD peut viser le maintien mais devra probablement batailler…

 

Le joueur à suivre : Giovan Oniangue

Après sa grosse blessure au genou lors de la première journée et qui l’a privé de presque toute la saison dernière (5 matches de saison régulière disputés), Giovan Oniangue se verra probablement confier de vraies responsabilités dans l’effectif de Boulazac cette saison. Avant cela, l’ailier formé au Paris-Levallois, âgé de 26 ans, suivait une courbe de progression intéressante. Réapparu juste avant les Playoffs au printemps dernier, on est donc curieux de voir ce que Giovan pourra apporter au BBD…

 

Le chiffre : 48%

C’est le pourcentage de défaites à domicile du BBD toutes compétitions confondues l’an passé (12V-13D), entre saison régulière, Leaders Cup, Coupe de France et Playoffs. Un syndrome à son comble à l’automne, Boulazac étant défait 7 fois lors de ses 8 premières rencontres au Palio. Etonnant quand on sait que cette salle est à la fois l’une des plus belles et des plus chaudes de la Pro B. Pour Bergeaud et ses hommes, il faudra pourtant être performants à domicile pour espérer un maintien tranquille…

 

L'avis de l’expert

Stephen Brun :« Claude est parvenu à faire monter l’équipe depuis la Pro B. Mais la Pro A, ça représente un gros, gros changement. Bon, il y a quand même des joueurs expérimentés, comme Arnaud Kerckhof, qui est un bon soldat et connaît parfaitement le club. Le recrutement est difficile à analyser, mais il y a des joueurs de grande taille, avec Brandon Ubel ou Eloy Vargas. Mais pour le moment, il est vraiment difficile de pouvoir juger cette équipe. Je suis content par ailleurs pour Giovan Oniangue, qui va avoir de vraies responsabilités après son année quasi blanche avec Paris-Levallois pour cause de blessure au genou. Je pense qu’ils peuvent prendre en tous cas quelques matches à domicile, parce que le Palio est une belle salle avec une ambiance chaude. C’est un effectif cohérent, avec des JFL de devoir comme Jérôme Sanchez ou Aurélien Salmon qui connaissent bien la maison. A voir tout de même ce que va donner cette raquette Vargas – Ubel, car ce sera sans doute la clé du maintien pour le BBD. »