Actualité

Leaders Cup - Finale –

Monaco - ASVEL : choc de poids lourds !

Le tenant du trophée et leader du championnat défie le champion de France en titre. La finale de la Leaders Cup a réservé une affiche XXL.

Amara Sy va retrouver son ancien club et... son frère Bandja en finale de la Leaders Cup.

Monaco - Lyon-Villeurbanne (17h, en direct sur SFR Sport 2 et à 18h30 en différé sur Numéro 23)

Vue de l’extérieur, la confrontation entre le premier de la saison régulière (17v-2d) et le septième (10-9) peut apparaitre déséquilibrée. En vérité, elle oppose deux des plus gros budgets du championnat (7,3 M€ pour l’ASVEL, 6,6 M€ pour Monaco mais des masses salariales comparables) et deux équipes formatées l'été dernier pour jouer le titre.

Même privée de son ailier international Charles Kahudi, l’ASVEL conserve l’un des plus riches rosters de l’Hexagone. Le champion de France se paie le luxe d’aligner non pas deux mais trois meneurs de fort calibre. Walter Hodge, DeMarcus Nelson (souvent utilisé au poste 2) et Trenton Meacham ont été prépondérants au cours des deux premiers matches de cette Leaders Cup. Le trio a pesé 31 points à 59% de réussite aux tirs, 11 passes décisives et 41 d’évaluation contre Chalon en quart de finale puis 38 points à 66%,, 17 passes, 57 d’évaluation contre Pau-Lacq-Orthez en demie. Tout en éteignant deux des meilleurs meneurs du championnat de l’autre côté du terrain. John Roberson (Chalon) puis D.J. Cooper (Pau) ont signé respectueusement 9 et 7 d’évaluation face au trident.

Face à Monaco et sa propulsion arrière explosive, Dee Bost-Zack Wright-Jamal Shuler, le trio villeurbannais sera mis à rude épreuve des deux côtés du terrain. Il s’agira de répondre à un défi athlétique bien supérieur à celui des deux tours précédents. A cet égard, on ne peut tirer beaucoup d’enseignements du match de saison régulière joué le 24 septembre à l’Astroballe (victoire de Monaco 90-74) car DeMarcus Nelson n’avait pas encore rejoint l’ASVEL.

Le passing game de l'ASVEL à l'épreuve du crash test monégasque

Le tenant du trophée et le champion de France possèdent chacun beaucoup d’autres armes pour faire pencher cette finale de leur côté. Monaco aligne ainsi un tueur silencieux en sortie de banc (Sergii Gladyr, étincelant en quart de finale), un avaleur d’espaces et finisseur exceptionnel (Yakuba Ouattara), un duo de postes 4 haut de gamme (Nik Caner-Medley et Amara Sy) et une paire de pivots parfaitement complémentaires (Bangaly Fofana en défense, Brandon Davies en attaque). L’ASVEL peut compter sur les coups de patte de Nicolas Lang et Nikola Dragovic, la verticalité de Bandja Sy, la puissance d’Adrian Uter et Darryl Watkins dans la peinture...

Ensuite, on peut s’attendre à ce que la Roca Team, meilleure défense de Pro A avec 68,8 points encaissés, durcisse le ton après avoir concédé 85 points en quart de finale puis 76 points en demi-finale. Cela sera indispensable pour dérégler la belle mécanique collective de l’ASVEL. Car après une longue période de tâtonnement, le champion de France a trouvé une belle constance collective. Nicolas Lang a raconté que le non-match face à Nanterre au début du mois avait constitué un déclic, une prise de conscience. Depuis, les Villeurbannais ont signé trois belles partitions collectives.

A Gravelines malgré la défaite (18 passes décisives pour 9 balles perdues), contre Chalon (19 pds, 7 bps) et contre Pau (28 pds, 10 bps), l’ASVEL a retrouvé une ligne directrice en développant un passing game digne d’une formation de haut de tableau. En jouant plus près du texte, la maison verte s’est donné une chance de décrocher son premier trophée de la saison et de priver Monaco d’un doublé inédit.

Demi-finales

Lyon-Villeurbanne bat Pau-Lacq-Orthez : 94-80 MVP : Walter Hodge Le résumé complet

Monaco bat Nanterre : 81-76 MVP : Amara Sy Le résumé complet

Quarts de finale

Pau-Lacq-Orthez bat Paris Levallois : 76-65 MVP : D.J. Cooper Le résumé complet

Lyon-Villeurbanne bat Chalon : 80-62 MVP : Nicolas Lang Le résumé complet

Nanterre bat Strasbourg : 77-71 MVP : Hugo Invernizzi Le résumé complet

Monaco bat Gravelines-Dunkerque : 90-85 MVP : Sergii Gladyr Le résumé complet


par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
05 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
80 – 60 Strasbourg
LNB TV
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
76 – 71 Monaco
LNB TV
07 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
82 – 89 Strasbourg
LNB TV
08 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
83 – 94 Monaco
LNB TV
09 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
79 – 85 Le Mans
LNB TV
13 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
81 – 77 Le Mans
LNB TV
15 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
77 – 87 Le Mans
LNB TV
18 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
84 – 72 Monaco
LNB TV
20 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
69 – 78 Monaco
LNB TV
24 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)
74 – 76 Le Mans
LNB TV

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
27 mai (PROB-Playoffs Accession)
60 – 73 Fos-sur-Mer
LNB TV
28 mai (PROB-Playoffs Accession)
77 – 76 Orléans
LNB TV
30 mai (PROB-Playoffs Accession)
85 – 86 Rouen
LNB TV
02 juin (PROB-Playoffs Accession)
83 – 36 Lille
LNB TV
79 – 75 Rouen
LNB TV
04 juin (PROB-Playoffs Accession)
70 – 92 Fos-sur-Mer
LNB TV
77 – 52 Roanne
LNB TV
07 juin (PROB-Playoffs Accession)
71 – 55 Lille
LNB TV
11 juin (PROB-Playoffs Accession)
68 – 72 Fos-sur-Mer
LNB TV
14 juin (PROB-Playoffs Accession)
76 – 70 Roanne
LNB TV

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d