Actualité

#DLSIxiemeHomme –

#DLSIxiemeHomme - J2 : Axel Julien

Avec une performance aux tirs exceptionnelle face au Portel, Axel Julien s’est vu décerner le deuxième Trophée de #DLSIxiemeHomme de la saison de Pro A. En sortie de banc, le meneur de Dijon a marqué 27 points à 10 sur 12 aux tirs (dont 4/6 à 3-pts), pour une évaluation de 29…

 

Vous avez été élu #DLSIxiemeHomme de la deuxième journée de championnat, qu’est-ce que ce trophée vous inspire ?

C’est toujours un privilège d’obtenir une récompense individuelle. Alors, forcément, cela fait plaisir d’être comme ça élu meilleur sixième homme de la journée. Maintenant, ça ne récompense qu’une performance sur un match, donc ça va être à moi de parvenir à reproduire des performances de bon niveau tout au long de la saison. Et d’aider l’équipe au mieux, en sortie de banc, pour que la JDA obtienne les meilleurs résultats possibles.

 

En basket, en France comme en NBA, ce concept de 6e homme est important. Quels sont le ou les grands 6e hommes qui vous viennent à l’esprit ?

C’est à l’origine un concept très américain. Ils ont instauré et mis en valeur cette récompense depuis un bon moment déjà. Alors forcément, pour le 6e homme qui m’a marqué, je dirais Emmanuel Ginobili avec San Antonio. C’est un joueur qui a toujours eu le niveau pour figurer dans le cinq majeur, mais il avait ce rôle-là en sortie de banc et, pendant ses meilleures années aux Spurs, ça ne l’empêchait pas d’être un des joueurs les plus productifs en NBA.

 

Vous vous êtes retrouvé très tôt titulaire, suite aux problèmes financiers du HTV en (2011-12). Depuis vos 21 ans et avant la saison dernière à Dijon (12 fois dans le cinq sur 34 journées), vous aviez presque toujours démarré dans le cinq majeur. En quoi est-ce différent ?

C’est différent parce que les joueurs d’en face, quand tu entres sur le terrain, ont déjà connu une petite période de rodage en terme d’intensité. Alors forcément, c’est un petit peu plus compliqué pour celui qui rentre. Le seul truc à faire pour être performant, c’est de parvenir de suite à se lâcher pour tout donner d’entrée. Quand tu démarres, c’est un peu différent, parce qu’il y a toujours une petite période de flottement pendant laquelle chacun se jauge. Il y a toujours une courte période un peu plus brouillonne en tout début de match. Mais elle est toujours terminée quand tu pénètres sur le terrain en tant que 6e homme… Alors c’est vrai que le but, c’est d’y aller à fond, mais tout en essayant de commettre le moins d’erreurs possible pour avoir la chance de prendre confiance. L’autre aspect, c’est que depuis le banc, tu peux aussi prendre un peu d’info sur ce qu’il se passe. Voir quel est le joueur qu’il faut tenir, quels sont les systèmes adverses sur lesquels l’équipe a du mal et qu’il faudra corriger… L’idée, c’est donc d’être concentré d’entrée, même quand tu es assis sur le banc. Le sixième homme, il doit apporter les bonnes corrections puisqu’il a pu regarder et aussi écouter les premières analyses du coach…

"L'important, c'est la qualité des minutes que tu vas donner"

Est-ce qu’un 6e homme doit terminer les matches pour être bien dans sa peau ?

Non, pas forcément ! Le cinq qui termine le match, ce sont aussi ceux qui auront été les plus performants sur la deuxième partie du match. Ce n’est pas immuable. Tu sais, en début de saison surtout, tu as parfois des joueurs qui terminent cramés les rencontres. Donc, le coach pianote avec toutes ces données. L’important, c’est plus la qualité des minutes que tu vas donner. Si tu sais que tu as pu faire mal à l’adversaire, même si ce n’est que pendant 10 minutes, mais des minutes cruciales dans le déroulé du match, je crois que tu as bien rempli ton rôle de 6e homme.

 

Dans ce match face au Portel, la JDA a joué avec deux meneurs, ce qui vous a permis de prendre vos responsabilités aux tirs (27 points à 10/12, dont 5/7 à 3-pts, 29 d’évaluation). Est-ce que vous apprécié d’être ainsi décalé en arrière shooteur ?

Oui, même si c’est un peu nouveau pour moi. Ce n’est pas arrivé si souvent l’an dernier. Là, Laurent (Legname, le coach de la JDA, NDLR), m’a dit qu’il me ferait évoluer dans ce rôle plus souvent. Moi, j’en profite pour m’exprimer un peu plus au niveau du scoring et ça me plait. Surtout quand tu as une réussite aux tirs comme celle que j’ai pu connaître face au Portel. Après, il faut toujours essayer de trouver le bon équilibre et ne pas forcer les situations. Mais c’est vrai que de ne pas avoir à gérer la montée de balle, souvent sous pression, ça enlève un poids qui fait que tu arrives un peu plus frais dans la zone d’attaque. Pour le tir et le drive, tu es forcément dans de meilleures situations quand tu évolues au poste 2. A moi d’en profiter quand ça arrivera. Et si ça peut aider l’équipe, tant mieux…

 

Faîtes gaffe quand même, on se demande si votre coach n’est pas en train de vous « Legnamiser », de faire de vous un shooteur de rôle de petite taille, comme il l’était à son époque de joueur…

(Il rit) Peut-être, mais moi qui ne suis pas réputé pour être un grand driveur, d’avoir plus d’espaces derrière la ligne à trois-points et moins de situations dans le trafic avec des bestiasses qui sont là pour te mettre des coups et te contrer, je ne suis pas 100% contre… Alors, oui, j’ai fait un match à la Legname. Mais les défenses vont s’adapter et il me faudra vite trouver les solutions pour continuer à être performant.

 

"Il nous reste beaucoup de travail pour devenir plus constant..."


Cet été, Dijon a conservé sa « propulsion arrière » (Holston, Brooks et Julien) en plus de Marc Judith et Jacques Alingue, actuellement blessé. Que peut espérer ce groupe cette saison ?

Bah… La présaison a été un peu particulière parce qu’on a connu des hauts et des bas dans presque chacun des matches qu’on a joué. Là, comme je l’ai dit après le match contre Le Portel, nous n’avions pas emmagasiné beaucoup de confiance pendant la prépa. A Limoges, on y est allé avec l’idée de créer une petite surprise. On a longtemps mené, mais le CSP nous est passé devant au final, ce qui n’est jamais bon pour la confiance. Là, avec ce match du Portel, ça nous a permis de voir qu’on était un peu plus prêt que ce qu’on pensait… Maintenant, on verra par la suite. Je trouve qu’on a une équipe pas mal, mais avec encore beaucoup de travail pour devenir plus constant.

 

Un petit mot sur « votre » club, Hyères-Toulon, et la montée en Pro A. Qu’est-ce que cette promotion surprise a pu inspirer à quelqu’un qui a passé presque toute sa carrière au HTV ?

J’ai passé 9 saisons là-bas, dont 5 avec les Pros, donc forcément, c’est un club qui m’est cher. Dans le groupe, qui est monté je connaissais encore bien Clément Cavallo et Ludovic Chelle, le coach, Kyle Milling et le GM, Philippe Legname bien sûr. Les jouer en Pro A, ça va aussi me permettre de revoir certains fans que je n’ai pas vus depuis longtemps. Et je leur souhaite vraiment de faire une bonne saison pour se stabiliser en Pro A.

par LNB
Source: LNB

Betclic Game Center

Calendrier Pro A

Équipe domicile Score Équipe extérieur
23 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)
99 – 97 Pau-Lacq-Orthez
LNB TV
79 – 75 Dijon
LNB TV
25 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)
67 – 72 Le Mans
LNB TV
70 – 77 Strasbourg
LNB TV
26 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)
73 – 98 Monaco
LNB TV
64 – 81 Limoges
LNB TV
27 mai (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
18:30 Lyon-Villeurbanne
01 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
20:45 Limoges
03 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
18:30 Limoges
06 juin (Jeep ÉLITE - Playoffs)Pariez
20:45 Monaco

Classement Pro A

Jeep® ÉLITE – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Monaco 74 25v - 9d
2 Strasbourg 71 24v - 10d
3 Le Mans 62 21v - 13d
4 Limoges 59 20v - 14d
5 Dijon 59 20v - 14d
6 Lyon-Villeurbanne 56 19v - 15d
7 Nanterre 56 19v - 15d
8 Pau-Lacq-Orthez 53 18v - 16d
9 Bourg-en-Bresse 50 17v - 17d
10 Levallois 48 16v - 18d
11 Le Portel 48 16v - 18d
12 Chalon/Saône 45 15v - 19d
13 Gravelines-Dunkerque 45 15v - 19d
14 Châlons-Reims 45 15v - 19d
15 Cholet 42 14v - 20d
16 Antibes 39 13v - 21d
17 Boulazac 36 12v - 22d
18 Hyères-Toulon 18 6v - 28d

Calendrier Pro B

Équipe domicile Score Équipe extérieur
18 mai (34ème journée)
91 – 81 Denain
LNB TV
77 – 91 Orléans
LNB TV
25 mai (PROB-Playoffs Accession)
68 – 60 Denain
LNB TV
77 – 62 Nancy
LNB TV
81 – 65 Saint-Chamond
LNB TV
112 – 110 Rouen
LNB TV
27 mai (PROB-Playoffs Accession)Pariez
17:00 Lille
18:00 Roanne
18:00 Fos-sur-Mer
28 mai (PROB-Playoffs Accession)Pariez
20:00 Orléans

Classement Pro B

PROB – Classement à la 34ème journée
Pos Équipe % Victoire Résultats
1 Blois 80 27v - 7d
2 Roanne 77 26v - 8d
3 Orléans 74 25v - 9d
4 Fos-sur-Mer 71 24v - 10d
5 Lille 68 23v - 11d
6 Saint-Chamond 65 22v - 12d
7 Nancy 56 19v - 15d
8 Rouen 50 17v - 17d
9 Evreux 48 16v - 18d
10 Denain 48 16v - 18d
11 Aix-Maurienne 45 15v - 19d
12 Vichy-Clermont 42 14v - 20d
13 Nantes 36 12v - 22d
14 Caen 36 12v - 22d
15 Quimper 33 11v - 23d
16 Poitiers 33 11v - 23d
17 Le Havre 30 10v - 24d
18 Charleville-Mézières 18 6v - 28d

Matches TV

BILLETTERIE