ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Lille89
Denain Denain 59
08-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Saint-Chamond 77
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 79
08-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Gries-Oberhoffen 73
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 52
08-10-2019 20:00
Espoirs - 5ème journée Terminé
Boulazac67
Monaco Monaco 70
09-10-2019 17:30
Espoirs - 4ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 101
Orléans Orléans 62
11-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Roanne 70
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 51
11-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 90
Orléans Orléans 79
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Aix-Maurienne94
Lille Lille 93
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Denain71
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 63
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Saint-Chamond77
Quimper Quimper 65
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Saint-Quentin96
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 89
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Fos-sur-Mer68
Paris Basketball Paris Basketball 70
11-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Roanne 81
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 109
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Antibes71
Nancy Nancy 92
11-10-2019 20:30
ProB - 1ère journée Terminé
Evreux76
Blois Blois 104
11-10-2019 20:30
ProB - 1ère journée Terminé
Rouen87
Poitiers Poitiers 59
11-10-2019 20:30
Espoirs - 4ème journée Terminé
Strasbourg 70
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 59
12-10-2019 15:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Limoges88
Monaco Monaco 78
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Chalon/Saône 92
Châlons-Reims Châlons-Reims 73
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Cholet90
Boulazac Boulazac 85
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Nanterre82
Le Mans Le Mans 78
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Pau-Lacq-Orthez 82
Le Portel Le Portel 73
12-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Cholet94
Boulazac Boulazac 90
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Strasbourg 81
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 97
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Limoges66
Monaco Monaco 86
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Pau-Lacq-Orthez 64
Le Portel Le Portel 57
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Chalon/Saône 75
Châlons-Reims Châlons-Reims 83
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Nanterre98
Le Mans Le Mans 79
12-10-2019 20:30
Espoirs - 4ème journée Terminé
Dijon75
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 67
13-10-2019 13:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Dijon70
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 79
13-10-2019 16:00
ProB - 1ère journée Terminé
Nantes77
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 71
13-10-2019 18:00
Espoirs - 5ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
18-10-2019 16:30
Espoirs - 5ème journée
Châlons-Reims 0
Nanterre Nanterre 0
18-10-2019 17:00
Espoirs - 5ème journée
Le Portel0
Roanne Roanne 0
18-10-2019 17:00
ProB - 2ème journée
Saint-Quentin0
Nantes Nantes 0
18-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Vichy-Clermont0
Rouen Rouen 0
18-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Gries-Oberhoffen0
Aix-Maurienne Aix-Maurienne 0
18-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Lille0
Antibes Antibes 0
18-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Le Portel0
Roanne Roanne 0
18-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
18-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Châlons-Reims 0
Nanterre Nanterre 0
18-10-2019 20:00
Espoirs - 5ème journée
Boulogne-Levallois0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
19-10-2019 15:30
Espoirs - 5ème journée
Orléans 0
Dijon Dijon 0
19-10-2019 16:30
Espoirs - 5ème journée
Strasbourg 0
Cholet Cholet 0
19-10-2019 17:00
Espoirs - 5ème journée
Le Mans 0
Limoges Limoges 0
19-10-2019 17:00
ProB - 2ème journée
Blois0
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Poitiers0
Denain Denain 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Nancy0
Evreux Evreux 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Souffelweyersheim0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Boulazac0
Monaco Monaco 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Strasbourg 0
Cholet Cholet 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Orléans 0
Dijon Dijon 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Quimper0
Paris Basketball Paris Basketball 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Le Mans 0
Limoges Limoges 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Boulogne-Levallois0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
19-10-2019 20:30
Espoirs - 5ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
20-10-2019 13:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
20-10-2019 16:00
ProB - Leaders Cup PROB - Quart de Finale Aller
Paris0
AntibesAntibes0
22-10-2019 16:30
ProB - Leaders Cup PROB - Quart de Finale Aller
Nancy0
LilleLille0
22-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - Quart de Finale Aller
Rouen0
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
22-10-2019 20:30
Espoirs - 16ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
23-10-2019 15:00
ProB - 3ème journée
Aix-Maurienne0
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 0
25-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Denain0
Quimper Quimper 0
25-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Gries-Oberhoffen0
Blois Blois 0
25-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Antibes0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
25-10-2019 20:30
ProB - 3ème journée
Rouen0
Saint-Quentin Saint-Quentin 0
25-10-2019 20:30
ProB - 3ème journée
Nantes0
Nancy Nancy 0
25-10-2019 20:30
ProB - 3ème journée
Evreux0
Poitiers Poitiers 0
25-10-2019 20:30
Espoirs - 6ème journée
Monaco 0
Strasbourg Strasbourg 0
26-10-2019 17:00
Espoirs - 6ème journée
Limoges0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
26-10-2019 17:00
Espoirs - 6ème journée
Cholet0
Le Portel Le Portel 0
26-10-2019 17:00
Espoirs - 6ème journée
Chalon/Saône 0
Boulazac Boulazac 0
26-10-2019 17:00
Espoirs - 6ème journée
Nanterre0
Orléans Orléans 0
26-10-2019 17:00
Espoirs - 6ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Le Mans Le Mans 0
26-10-2019 17:00
Espoirs - 6ème journée
Dijon0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
26-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Cholet0
Le Portel Le Portel 0
26-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Nanterre0
Orléans Orléans 0
26-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Le Mans Le Mans 0
26-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Chalon/Saône 0
Boulazac Boulazac 0
26-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Dijon0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
26-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Limoges0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
26-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Fos-sur-Mer0
Lille Lille 0
26-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Monaco 0
Strasbourg Strasbourg 0
26-10-2019 20:30
Espoirs - 6ème journée
Pau-Lacq-Orthez 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
27-10-2019 13:00
Espoirs - 6ème journée
Roanne 0
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 0
27-10-2019 15:30
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Pau-Lacq-Orthez 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
27-10-2019 16:00
ProB - 3ème journée
Paris Basketball0
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 0
27-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 6ème journée
Roanne 0
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 0
27-10-2019 19:00

Actualité

Moi je… Kenny Chéry (Nanterre) : « En France, il y a des meneurs exceptionnels »

Révélation du dernier opus dans les rangs de Boulazac, Kenny Chéry (1,80 m, 27 ans) a changé de braquet en passant à Nanterre. Le meneur canadien, qui joue sa première coupe d’Europe cette saison, se dévoile, avec une grande humilité.

Kenny Chéry avec Nanterre (Photo : Claire Macel)


Révélation du dernier opus dans les rangs de Boulazac, Kenny Chéry (1,80 m, 27 ans) a changé de braquet en passant à Nanterre. Le meneur canadien, qui joue sa première coupe d’Europe cette saison, se découvre, avec une grande humilité.


Son enfance à Montréal 


"Mes parents sont d’origine haïtienne. La plupart de ma famille, spécialement du côté de ma mère, vit en Haïti. On est toujours en contact. Je suis le seul qui soit né à Montréal. À la maison je parle créole avec ma famille ou avec mes amis, parce que j’ai beaucoup d’amis d’origine haïtienne. On parle aussi un peu français. Je parle français, anglais, créole, et comme j’ai joué deux ans en Espagne, je me débrouille assez en espagnol. J’ai pu prendre des cours pendant ma première année à Séville. J’ai continué à apprendre mais j’ai pratique moins maintenant. 


Sa découverte du basket 


Le basket, c’était presque mon premier sport. Au début j’aimais mieux le foot parce que c’est ce à quoi on jouait le plus à l’école avec mes amis. Dans le quartier, on pratiquait un peu tous les sports. On pouvait jouer au jockey, base-ball, soccer, basket, au foot américain. On a tout fait. Le hockey est très pratiqué, spécialement à Montréal avec les Canadiens de Montréal, une équipe très regardée par les Canadiens. Le basket est venu plus tard. Le basket, j’aimais regarder parce que mon frère jouait au basket. Cela a changé quand je suis allé dans la même école secondaire que frère. L’entraineur m’a poussé à joueur pour l’équipe de l’école. Ensuite, un entraîneur de mon quartier m’a montré comment m’améliorer. J’ai commencé à jouer en club à Montréal. J’avais deux entraîneurs qui me poussaient à fond. Ils ont vu quelque chose en moi que moi je ne voyais pas encore.


Son départ aux États-Unis à 17 ans 


Un de mes entraîneurs avait une bonne connexion avec le propriétaire de l’équipe à Washington DC. Un de mes meilleurs amis y étaient allé. À 17 ans, j’ai eu l’opportunité de suivre ses pas et d’y aller. On a joué ensemble. On a été coaché la première année par Michael Adams, un ancien meneur NBA. J’ai appris beaucoup de lui. Il m’a appris à intégrer dans le basket américain. Ma deuxième année, j’ai été entraîné par Reginald Williams, un autre ancien joueur NBA aussi. Ces deux joueurs m’ont préparé pour le niveau universitaire, ils nous ont poussé.


Deux ans en Junior College 


Je n’ai pas pu aller directement à l’université parce qu’ils n’ont pas pu transférer mes diplômes obtenus au Canada. J’ai dû passer deux ans par un Junior College, State Fair CC dans le Missouri. Je voulais tout de suite aller à l’université, mais pour être honnête, ça a été la meilleure chose qui ait pu arriver. J’ai rencontré deux bons coaches, de nouveaux amis, des gens qui m’ont poussé. J’ai été poussé jusqu’à des limites que je ne pensais pas atteindre. Pas juste au niveau basket mais en tant qu’homme et étudiant-athlète. Cela m’a préparé pour le niveau division 1. Tout de suite, j’ai eu de grandes responsabilités et j’ai produit tout de suite. J’ai joué contre des gros joueurs et j’ai été dans le Top 100 des meilleurs joueurs de JuCo. De là, j’ai eu des offres de bourses d’études pour aller dans plusieurs universités de division 1. 

 

La NCAA 


J’ai choisi d’aller à Baylor dans le Texas. J’étais bien préparé donc je n’ai eu aucune difficulté. Mes deux années à Baylor, j’ai joué avec deux différentes équipes avec plusieurs joueurs qui jouent ou ont joué en NBA. Si je dois ressortir un match sur ces deux années, ce serait celui contre Kentucky dans le stade des Dallas Cowboys. Sur le terrain, c’était fou. En face, ce n’était presque que des futurs joueurs NBA, Julius Randle, Willie Cauley-Stein… Jouer contre ces gars-là, pour moi, c’était exceptionnel. En plus on les avait battus (avec 18 points de Kenny Chery). 

 

Kenny Chéry avec Baylor (2013-15)



Rookie en Hongrie 


Avec mon agent, on a essayé d’être patient. L’opportunité a frappé en Hongrie, à l’Alba Fehérvár. Le GM c’était aussi un scout pour les Bucks, David Kornel (ancien joueur de Strasbourg). J’ai eu une très belle saison là-bas. Mes coéquipiers avaient déjà de l’expérience. Un de mes bons amis, Ryan Pearson, aujourd’hui à Boulazac, jouait avec moi en Hongrie, il m’a beaucoup aidé. On est très proche. J’ai pu jouer le basket que je voulais et ça m’a permis d’aller en Espagne. C’est juste le travail qui a payé.


Neuvième meilleur marqueur en Espagne


Quand j’arrive en Espagne, on me dit tu vas jouer contre 5 équipes d’Euroleague, des anciens joueurs NBA. J’étais excité. Je pensais mériter d’être à ce niveau-là. Ma première année à Séville, notre capitaine était Boki (Bostjan) Nachbar, un ancien joueur NBA. Grâce à lui, j’ai appris beaucoup sur le leadership, le professionnalisme. Encore aujourd’hui, bien qu’il ait arrêté de jouer, on continue à communiquer de temps en temps. En Espagne, c’est comme en France, chaque soir, tu dois être prêt. Tu ne peux pas avoir de soirée off. Et puis beaucoup de personnes aimeraient être à ta place. Ce sont deux ans que je n’oublierai jamais, spécialement pour le niveau de compétition. Jouer au Real, à Barcelone, à Baskonia, c’est exceptionnel.


Son plus fort adversaire 


Le meneur qui m’a fait le plus me préparer mentalement ou physiquement, c’est Facundo Campazzo. Il peut t’affecter avec son scoring ou avec son passing. Avec lui tu dois faire attention à tous les petits détails, parce que c’est un joueur très intelligent. Mais il y a eu beaucoup de bons joueurs, je peux citer aussi Ray McCallum, Luka Doncic, Tyrese Rice… En France, il y a des meneurs exceptionnels, chacun avec des qualités différentes. Par exemple, Justin Robinson (Chalon-sur-Saône) est un très bon meneur, qui peut t’affecter dans le passing ou le scoring, David Holston également. Un Zack Wright est plus grand, plus physique, très intelligent avec beaucoup d’expérience. Dee Bost est très physique et il a joué en Euroleague. C’est peut-être la ligue la plus forte à ce poste. J'ai la chance d'affronter tous ces bons meneurs et apprendre d’eux. 


Boulazac 


Comment je suis passé de l’Espagne à Boulazac ? Pour être honnête, c’est un peu parce que je voulais un peu de changement, voir un nouveau pays, rencontre de nouvelles personnes. Plusieurs personnes me voyaient bien jouer dans la ligue française. Boulazac a frappé à ma porte. J’ai passé tout l’été au téléphone avec Thomas Andrieux. On a eu de très bonnes conversations. On avait un plan et le plan s’est déroulé comme prévu. Il m’a donné l’opportunité de prouver ce que je suis capable de faire. J’ai eu la chance de le montrer. J’ai pu laisser ma marque (3e meilleur marqueur de la Jeep® ÉLITE). J’ai eu de très bons coéquipiers, des gens qui avaient confiance en moi. L’un des plans était d’essayer de terminer dans le Top 8. Ce n’est pas arrivé mais on était proche. Pour Boulazac, la ville, le club, les supporters, c’était quelque chose de bien. On a battu de grosses équipes à la maison. On est allé chercher des gros matches. On a obtenu le respect des autres équipes. Notre alchimie était très bonne. Cela nous a aidé sur le terrain. 



Le Canadien a emmené le BBD aux portes des Playoffs (Photo : Linda Chasseriau)


Nanterre 


Je voulais jouer une Coupe d’Europe. J’ai bien aimé Boulazac, les supporters, le staff, mais en tant que compétiteur, tu veux toujours voir plus haut. Je voulais jouer deux fois par semaine, voir quel niveau je peux à atteindre. Mes conversations avec le coach sont toujours importantes, pour voir où on peut aller ensemble. Avec Pascal (Donnadieu), c’était comme avec Thomas, on a eu de très belles conversations. On a parlé de nos ambitions, de nos buts, des joueurs qui allaient constituer l’équipe. Nanterre, c’est un style de jeu qui me va très bien. J’aime beaucoup mes coéquipiers. On est une équipe qui travaille très fort, on est très jeune aussi. On est neuf nouveaux joueurs, qui apprennent encore à jouer ensemble parce qu’on a eu des petites blessures en présaison et des joueurs en équipe nationale (Youssou Ndoye). On n’a jamais pu être complet. Ça viendra. Quelque chose de spécial peut arriver »


Son baptême du feu en coupe d’Europe 


Pour mon premier match en EuroCup, on a joué contre Badalone. C’était un peu drôle parce que je connaissais cette équipe quand je jouais en Espagne. L’Europe, c’est quelque chose que je voulais vraiment. Et montrer le meilleur Kenny Chery possible (24 points et 9 passes pour lui sur ce match).


Du Périgord à la capitale


C’est différent. À Boulazac, c’était plus tranquille, plus calme. À Paris, il y a beaucoup de choses à faire. À Boulazac, aucun de mes amis ne voulait venir. Maintenant que je suis à Paris, tout le monde veut venir me voir (rires) ! Mais ce que j’aime faire, c’est jouer au basket. Je ne suis pas quelqu’un qui aime être dehors. Je suis concentré sur ce que j’aime faire. On n’a pas trop le temps de sortir, faire des visites, parce qu’il faut penser à la récupération avec deux matches par semaine. Je préfère communiquer avec ma famille, mon frère, mes amis, plutôt qu’aller marcher."