Espoirs - 12ème journéeTerminé
Le Portel83
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne68
09-12-2018 15:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Le Portel69
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne72
09-12-2018 18:30
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Châlons-Reims83
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez72
10-12-2018 17:30
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Châlons-Reims88
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez95
10-12-2018 20:45
Espoirs - 15ème journéeTerminé
Bourg-en-Bresse93
MonacoMonaco66
11-12-2018 15:00
Espoirs - 15ème journée
Levallois0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
12-12-2018 16:30
Espoirs - 15ème journéeTerminé
Le Mans75
Fos-sur-MerFos-sur-Mer77
12-12-2018 17:30
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Gravelines-Dunkerque72
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse88
14-12-2018 16:30
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Levallois76
Le PortelLe Portel75
14-12-2018 17:00
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Antibes77
BoulazacBoulazac83
14-12-2018 17:30
PROB - 9ème journéeTerminé
Saint-Chamond75
BloisBlois49
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Roanne95
CaenCaen77
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Quimper80
OrléansOrléans81
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Poitiers79
DenainDenain69
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Lille82
ParisParis74
14-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Gravelines-Dunkerque65
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse78
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Evreux94
ChartresChartres87
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Aix-Maurienne64
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen81
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Nantes84
Vichy-ClermontVichy-Clermont87
14-12-2018 20:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Antibes79
BoulazacBoulazac91
14-12-2018 20:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Levallois84
Le PortelLe Portel74
14-12-2018 20:30
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Monaco88
DijonDijon74
15-12-2018 15:00
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Lyon-Villeurbanne55
Châlons-ReimsChâlons-Reims79
15-12-2018 16:30
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Cholet70
NanterreNanterre69
15-12-2018 16:30
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Limoges74
Fos-sur-MerFos-sur-Mer70
15-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Monaco89
DijonDijon71
15-12-2018 18:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Limoges92
Fos-sur-MerFos-sur-Mer87
15-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Lyon-Villeurbanne91
Châlons-ReimsChâlons-Reims84
15-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Cholet98
NanterreNanterre92
15-12-2018 20:00
PROB - 9ème journéeTerminé
Nancy81
RouenRouen73
15-12-2018 20:00
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Pau-Lacq-Orthez52
Le MansLe Mans62
16-12-2018 15:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Pau-Lacq-Orthez91
Le MansLe Mans90
16-12-2018 18:30
Espoirs - 13ème journéeTerminé
Strasbourg80
Chalon/SaôneChalon/Saône88
17-12-2018 17:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journéeTerminé
Strasbourg90
Chalon/SaôneChalon/Saône81
17-12-2018 20:45
PROB - 10ème journéeTerminé
Gries-Oberhoffen83
NantesNantes71
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Denain87
RoanneRoanne81
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Caen77
Saint-ChamondSaint-Chamond85
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Vichy-Clermont92
Aix-MaurienneAix-Maurienne76
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Blois74
LilleLille68
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Orléans111
PoitiersPoitiers85
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Chartres77
NancyNancy95
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journéeTerminé
Rouen98
EvreuxEvreux79
18-12-2018 20:30
Espoirs - 14ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
21-12-2018 16:30
Espoirs - 14ème journée
Châlons-Reims0
LimogesLimoges0
21-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Châlons-Reims0
LimogesLimoges0
21-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Roanne0
OrléansOrléans0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Quimper0
NantesNantes0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Evreux0
LilleLille0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Aix-Maurienne0
RouenRouen0
21-12-2018 20:00
Espoirs - 14ème journée
Monaco0
StrasbourgStrasbourg0
22-12-2018 14:30
Espoirs - 14ème journée
Chalon/Saône0
Le MansLe Mans0
22-12-2018 15:00
Espoirs - 14ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
22-12-2018 16:30
Espoirs - 14ème journée
Dijon0
CholetCholet0
22-12-2018 17:00
Espoirs - 14ème journée
Nanterre0
Le PortelLe Portel0
22-12-2018 17:00
Espoirs - 14ème journée
Fos-sur-Mer0
AntibesAntibes0
22-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Chalon/Saône0
Le MansLe Mans0
22-12-2018 18:30
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Fos-sur-Mer0
AntibesAntibes0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Nanterre0
Le PortelLe Portel0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Vichy-Clermont0
CaenCaen0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Chartres0
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Poitiers0
Saint-ChamondSaint-Chamond0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Nancy0
DenainDenain0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Dijon0
CholetCholet0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Boulazac0
LevalloisLevallois0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Blois0
ParisParis0
23-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Monaco0
StrasbourgStrasbourg0
23-12-2018 18:30
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Strasbourg0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
26-12-2018 18:00
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Levallois0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
26-12-2018 20:45
Espoirs - 15ème journée
Le Portel0
DijonDijon0
27-12-2018 17:00
Espoirs - 15ème journée
Limoges0
BoulazacBoulazac0
27-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Bourg-en-Bresse0
MonacoMonaco0
27-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Cholet0
Chalon/SaôneChalon/Saône0
27-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Le Mans0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Caen0
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Gries-Oberhoffen0
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Saint-Chamond0
NancyNancy0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Orléans0
BloisBlois0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Nantes0
PoitiersPoitiers0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Lille0
ChartresChartres0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Denain0
QuimperQuimper0
27-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Le Portel0
DijonDijon0
27-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Limoges0
BoulazacBoulazac0
27-12-2018 20:00
PROB - 12ème journée
Paris0
EvreuxEvreux0
27-12-2018 20:30
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Antibes0
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque0
27-12-2018 20:30
PROB - 12ème journée
Rouen0
RoanneRoanne0
27-12-2018 20:30
Jeep® ÉLITE - 15ème journée
Pau-Lacq-Orthez0
NanterreNanterre0
27-12-2018 20:45

Actualité

Zach Moss, le fidèle

Depuis huit ans qu’il joue pour son coach Jean-Louis Borg, Zach Moss (1,97 m, 32 ans) ne l’a jamais déçu. Et ça ne devrait pas changer.

Il y a des joueurs qui changent de club tous les ans et d’autres qui préfèrent s’inscrire dans un projet à long terme, sur plusieurs années. Mais Zach Moss est encore différent de ceux-là. Présent depuis 2011 à Dijon, l’intérieur américain a déjà fait preuve d’une longévité à son équipe supérieure à celle de la majorité de ses collègues en Pro A. Mais, bien avant d’arriver à la JDA, Zach Moss est resté fidèle à un homme durant presque toute sa carrière. Il s’agit de Jean-Louis Borg, l’entraîneur actuel de Dijon.

En comptant l’exercice en cours, cela fait désormais huit saisons que les deux hommes travaillent ensemble. Une durée assez exceptionnelle dans un monde, le basket professionnel, où bien souvent les contrats font et défont les équipes chaque année. « C’est assez rare pour le souligner », note d’ailleurs Jean-Louis Borg. « Je crois qu’on s’est rencontré à un moment donné et on a trouvé tous les deux notre compte pour faire un long chemin ensemble. Zach a accroché à la philosophie de jeu que j’ai voulu mettre en place pendant toutes ces années. C’est un joueur dont j’avais envie, dont j’avais besoin et j’ai eu envie de continuer avec lui. Et puis c’est un garçon qui est d’une loyauté exemplaire, qui sait ce qu’on a pu lui apporter et ce qu’il a pu nous apporter. Il aurait pu partir ailleurs mais il a privilégié de travailler dans la longévité avec un coach qui essaie de l’utiliser le mieux possible dans une organisation très précise. Je crois qu’il a été très sensible à ça. »

« Jean-Louis aura beaucoup compté dans ma carrière »

 

Zach et sa détente de folie qui prend le meilleur face à Orléans, son ancien club (Crédit : www.foxaep.com)

 

Natif de l’Etat de Floride, Zach Moss a démarré sa carrière en France à Antibes en 2004 où il se révèlera comme l’un des meilleurs joueurs de Pro B. Il prend ensuite la direction de Châlons-en-Champagne avant de poser ses valises à Vichy, à l’orée de la saison 2006-07. C’est là que la rencontre entre les deux hommes se fera. « C’est quelqu’un qui aura beaucoup compté dans ma carrière », assure le joueur aujourd’hui. « Il a foi en moi et j’ai foi en lui. Il sait ce que tu peux faire et ce que tu ne peux pas faire, il respecte ses joueurs. S’il te prend dans son équipe, c’est pour une raison bien précise donc il attend que tu fasses ce que tu sais faire. »

Ensemble, Borg et Moss trouveront très vite un point de convergence : la défense. Devenue la spécialité de Jean-Louis Borg, dont les équipes ont toujours observé une excellente tenue défensive, l’art d’éteindre l’adversaire est aussi la panacée de Zach Moss, redoutable dans l’exercice. « Si tu ne défends pas dur, tu ne peux gagner dans le basket, c’est aussi simple que cela », rappelle-t-il. « C’est ce que Jean-Louis a compris et c’est pourquoi il insiste là-dessus. Moi, je m’en fous de scorer, ce qui m’importe c’est d’empêcher l’adversaire de scorer. Ca ne me dérangerait pas de jouer un basket horrible à voir, tant que je gagne, je suis content, même si on ne marque que 55 ou 56 points, pas de problèmes pour moi. »

Cette philosophie portera très vite ses fruits puisque à l’issue de la saison 2007, Vichy domine la saison régulière et remporte les playoffs de Pro B, synonyme d’accessit en Pro A. L’expérience vichyssoise durera encore trois ans avant que l’homme ne décide d’aller voir ailleurs, en l’occurrence à Orléans.

« Ca n’a pas de prix un joueur qui est là dans les moments importants. » Jean-Louis Borg

 

Un dur au mal, qui n'a pas peur d'aller au combat (Crédit : www.foxaep.com)

 

Dans le Loiret, loin de son coach fétiche, Moss ne trouvera jamais sa place. Trop différente de ce qu’il avait connu par le passé, la méthode Philippe Hervé ne passera pas par lui et le joueur quittera Orléans en cours de saison. Et, après un court passage par l’Espagne, c’est tout naturellement qu’il rejoindra Dijon, en Pro B, pour la fin de saison. La raison est toute simple : la JDA est entretemps devenue la nouvelle équipe de Jean-Louis Borg. « Il y avait le plaisir de retravailler ensemble et puis il y avait le challenge pour remonter en Pro A », se souvient l’entraîneur. Une nouvelle fois, les deux hommes parviennent à remonter dans l’élite où ils poursuivent depuis leur collaboration.

Si, bien entendu, joueur et coach s’apprécient, l’aspect économique explique aussi en partie la raison de cette longévité. Que ce soit à Vichy ou à Dijon, Borg a toujours dû composer avec des moyens très limités, cette saison encore, avec la nécessité de faire attention à la dépense. Or, Moss et son modeste 1,97 m fait figure de petit pivot, d’où un prix plutôt attractif par rapport à d’autres gabarits plus grands. Ce qui n’empêche pas le joueur de briller année après année.

Athlétique en diable et très à l’aise dans le jeu dos au panier, Zach Moss excelle au rebond et au contre grâce à son sens du timing et à l’amplitude de ses bras et c’est un dur au mal, qui n’a jamais peur d’aller au combat. « Au niveau rapport qualité/prix, c’est un joueur qui a été très performant tout au long de sa carrière », se félicite l’entraîneur. « On n’a pas de mauvaises surprises avec lui, on sait ce qu’il est capable de faire et on sait qu’il est là dans les matches importants. Ca n’a pas de prix un joueur qui est là dans les moments importants.Alors pourquoi aller chercher d’autres postes 5 alors qu’on a le profil idéal sous la main ? »

« A Disneyland Paris, je vais y aller pour jouer, pas pour profiter du parc »

 

Zach a rarement l'avantage de taille mais il compense par son énergie (Crédit : www.foxaep.com)

 

Après toutes ces années passées ensemble, une relation particulière s’est construite entre les deux hommes. Nommé capitaine cette saison après le départ à la retraite d’un autre fidèle à Jean-Louis Borg, David Melody, Moss joue un rôle qui dépasse le simple cade sportif au sein de la JDA. « C’est le grand frère pour les Ricains, pour les jeunes », détaille son coach. « Dès la présaison, il va prendre sous son aile tous les nouveaux joueurs US. C’est quelqu’un qui est important pour tout ce qui se passe en dehors du terrain. »

Si voir les deux hommes travailler main dans la main ne surprend plus personne, la nouveauté cette saison c’est qu’ils le font au sommet de la Pro A, où Dijon est aujourd’hui coleader avec Orléans. Une douce satisfaction pour ce binôme qui a surtout lutté pour le maintien, que ce soit avec Vichy ou avec la JDA. « C’est un plaisir qu’on partage ensemble parce qu’on ne l’a pas connu mais ça ne va pas changer nos manières de voir les choses », souligne Jean-Louis Borg. « Et ça ne va pas mettre plus de pression à Zach sur ce qu’il a à faire. »

Perturbé cette saison par une blessure aux adducteurs qui lui aura coûté sept semaines, Moss est en train de revenir à son meilleur niveau, comme le prouve son dernier match très réussi à l’occasion de la victoire contre Chalon (18 pts, 8 rbds, 27 d’évaluation). De très bon augure à quelques jours de la Leaders Cup, à Disneyland Paris. Un cadre original qui ne risque cependant pas de perturber Zach Moss. « Je suis de Floride, là où se trouve le parc Disney World, donc je connais bien les parcs Disney », rappelle-t-il. « Par contre, je ne suis pas du tout le genre de mec qui va dans les grands huit, ce n’est vraiment pas un truc qui me plaît. A Disneyland Paris, je vais y aller pour jouer, pas pour profiter du parc. » Mais ça, Jean-Louis Borg le savait déjà.