Espoirs - 33ème journéeTerminé
Lyon-Villeurbanne75
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque65
15-05-2019 16:00
Jeep® ÉLITE - 33ème journéeTerminé
Lyon-Villeurbanne95
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque72
15-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Roanne81
Vichy-ClermontVichy-Clermont69
17-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Aix-Maurienne78
DenainDenain84
17-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Gries-Oberhoffen68
ParisParis73
17-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Evreux85
NancyNancy91
17-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Rouen95
LilleLille81
17-05-2019 20:30
ProB - 33ème journéeTerminé
Nantes97
Saint-ChamondSaint-Chamond95
17-05-2019 20:30
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Le Portel60
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse94
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Antibes98
MonacoMonaco108
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Boulazac72
CholetCholet93
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Châlons-Reims73
DijonDijon70
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Fos-sur-Mer67
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne79
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Gravelines-Dunkerque68
StrasbourgStrasbourg67
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Le Mans107
Chalon/SaôneChalon/Saône108
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Limoges74
LevalloisLevallois99
18-05-2019 17:00
Espoirs - 34ème journéeTerminé
Nanterre67
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez61
18-05-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Fos-sur-Mer62
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne85
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Gravelines-Dunkerque78
StrasbourgStrasbourg87
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Antibes60
MonacoMonaco83
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Le Mans88
Chalon/SaôneChalon/Saône74
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Le Portel86
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse92
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Limoges106
LevalloisLevallois78
18-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Blois88
ChartresChartres65
18-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Quimper71
PoitiersPoitiers76
18-05-2019 20:00
ProB - 33ème journéeTerminé
Orléans78
CaenCaen70
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Nanterre74
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez82
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Châlons-Reims81
DijonDijon84
18-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 34ème journéeTerminé
Boulazac117
CholetCholet92
18-05-2019 20:00
Espoirs - Trophée du Futur - 1/4 FinaleTerminé
Espoirs Châlons-Reims85
Espoirs Chalon/SaôneEspoirs Chalon/Saône95
24-05-2019 13:00
Espoirs - Trophée du Futur - 1/4 FinaleTerminé
Espoirs Bourg-en-Bresse81
Espoirs NanterreEspoirs Nanterre53
24-05-2019 15:30
Espoirs - Trophée du Futur - 1/4 FinaleTerminé
Espoirs Cholet70
Espoirs Gravelines-DunkerqueEspoirs Gravelines-Dunkerque61
24-05-2019 18:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale AllerTerminé
Monaco93
LimogesLimoges73
24-05-2019 19:30
ProB - 34ème journéeTerminé
Caen51
RoanneRoanne95
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Nancy67
BloisBlois70
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Denain64
NantesNantes65
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Vichy-Clermont77
RouenRouen72
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Saint-Chamond107
EvreuxEvreux74
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Chartres106
QuimperQuimper107
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Lille71
OrléansOrléans94
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Paris72
Aix-MaurienneAix-Maurienne70
24-05-2019 20:00
ProB - 34ème journéeTerminé
Poitiers90
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen79
24-05-2019 20:00
Espoirs - Trophée du Futur - 1/4 FinaleTerminé
Espoirs Dijon94
Espoirs Pau-Lacq-OrthezEspoirs Pau-Lacq-Orthez46
24-05-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale AllerTerminé
Nanterre101
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez65
24-05-2019 20:45
Espoirs - Trophée du Futur - 1/2 FinaleTerminé
Espoirs Bourg-en-Bresse69
Espoirs Chalon/SaôneEspoirs Chalon/Saône84
25-05-2019 14:45
Espoirs - Trophée du Futur - 1/2 FinaleTerminé
Espoirs Cholet72
Espoirs DijonEspoirs Dijon65
25-05-2019 17:15
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale AllerTerminé
Lyon-Villeurbanne73
Le MansLe Mans67
25-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale AllerTerminé
Dijon94
StrasbourgStrasbourg62
25-05-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale Retour
Pau-Lacq-Orthez0
NanterreNanterre0
26-05-2019 18:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale Retour
Limoges0
MonacoMonaco0
26-05-2019 18:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale Retour
Le Mans0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
27-05-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/4 Finale Retour
Strasbourg0
DijonDijon0
27-05-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Aller
Vichy-Clermont0
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen0
30-05-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Aller
Nancy0
Saint-ChamondSaint-Chamond0
30-05-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Aller
Rouen0
BloisBlois0
30-05-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Aller
Orléans0
PoitiersPoitiers0
30-05-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Retour
Blois0
RouenRouen0
01-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Retour
Poitiers0
OrléansOrléans0
01-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Retour
Saint-Chamond0
NancyNancy0
01-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/4 Finale Retour
Gries-Oberhoffen0
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
01-06-2019 20:00

Actualité

Thierry Degorce (président de la JDA Dijon) : « David Holston avait d’autres propositions bien plus élevées que la nôtre »

Saison historique de la JDA, prolongation de David Holston, construction à venir d'une aréna... le président de la JDA Dijon balaie tous les sujets chauds du moment au sein du club bourguignon.

Président de la JDA Dijon depuis 2015, Thierry Degorce se réjouit du parcours sportif de son équipe, toujours à la lutte pour une place dans le Top 4. Il revient sur la prolongation de son meneur US, David Holston et développe les projets à venir du club bourguignon, notamment la création à venir d’une aréna.  


La JDA est en position de décrocher la quatrième place à la fin de la saison régulière. Cela serait tout simplement le meilleur classement de l’histoire du club. Quel regard portez-vous sur cette saison en passe d’être historique ? 

On s’était fixé avec le coach et Jean-Louis Borg des objectifs sportifs, qui étaient de participer à la Leaders Cup, de jouer les Playoffs et de se qualifier pour une coupe d’Europe. On est dans ce qu’on s’était fixé. On est très satisfait du résultat, même si j’ai appris que tout était très instable donc je suis très prudent. On a encore beaucoup à faire. Il faut qu’on maintienne si possible notre quatrième place et qu’on essaie d’aller le plus loin possible en Playoffs. C’est la deuxième année de suite qu’on va jouer les Playoffs. Avec la nouvelle équipe dirigeante (arrivée en 2015), on est content. L’objectif était de faire bouger les choses. C’est en train de se produire depuis quelques années. 


C’est aussi la confirmation que la saison dernière – la JDA a terminé 5e de la saison régulière – n’était pas un heureux accident… 

On a un coach extraordinaire, qui a un vrai talent, celui de faire beaucoup avec peu. On n’a pas une masse salariale extraordinaire donc il faut recruter malin mais surtout il faut avoir un coach capable de faire grandir des joueurs. C’est son talent, le même que Jean-Louis Borg. D’ailleurs on retrouve la même philosophie, le même esprit. Le coach fait un boulot remarquable, il y a un état d’esprit d’équipe extraordinaire. Beaucoup de clubs nous envient notre coach. 


Laurent Legname est encore sous contrat la saison prochaine ? 

Jusqu’en 2021. On l’a re-signé il y a quelques mois. Je pensais qu’on attendrait l’échéance du contrat mais il a fait la démarche en fin d’année dernière pour prolonger de deux ans, ce qu’on a accepté avec grand plaisir. Depuis deux ans, il fait partie des nommés pour le trophée de l’entraîneur de l’année. Il a un vrai talent, un vrai savoir-faire. Ce serait pas mal qu’il puisse être récompensé (rires). 


Il y a un gros décalage entre vos résultats sportifs et votre masse salariale, qui est la 12e du championnat (1,3 M€). La JDA banalise-t-elle l’extraordinaire ? 

On pense que l’argent donne le résultat sportif. Bien sûr que ça peut aider d’avoir une masse salariale conséquente. Je ne suis pas un grand spécialiste du basket mais j’observe que des clubs ont des masses salariales amplement au-dessus de la nôtre et sont sportivement en difficulté. Tout n’est pas lié à des problèmes de moyens financiers. C’est aussi le talent, la compétence, le management d’équipe, faire grandir les collaborateurs. Cela me va bien parce que cela rejoint nos valeurs du groupe dans mon entreprise (Thierry Degorce est le PDG du groupe Iserba). En permanence, on fait de la formation, on a une académie pour faire grandir les collaborateurs qui eux-mêmes font grandir l’entreprise. Là, on est dans une logique similaire, avec le coach et son staff. 


Votre meneur US, David Holston, est un candidat au trophée de MVP de la saison. Il fait partie du cinq majeur de la saison. De quels arguments avez-vous usé pour obtenir sa prolongation pour deux saisons supplémentaires ?

Depuis plusieurs semaines, il avait des propositions bien plus élevées que ce que nous pouvions lui proposer. Il a fallu faire un gros effort, mais il est minime par rapport aux autres offres. La négociation ne porte pas toujours que sur un problème de salaire. Il y a les conditions de travail, l’ambiance. On a des projets de développement forts comme l’aréna. Je reviens au milieu de l’entreprise. Le salaire est toujours en cinquième position des motifs qui font quitter une entreprise. Les salariés veulent des choses organisées, structurées, avec des vrais projets, des valeurs, de la confiance. Holston fait partie de la famille de la JDA. On travaille avec lui, on échange, on fait participer l’équipe à nos projets. Il a souhaité rester deux ans de plus chez nous et on est ravi. 


Dijonnais depuis 2015 - avec un détour de quelques mois en Turquie - David Holston a re-signé jusqu'en 2021 (Photo JDA)


Sauf que ce n’est pas courant chez les joueurs étrangers de placer le salaire en cinquième position de leurs motivations…

Oui, mais les Américains qui sont venus l’année dernière sont venus pour moins de salaire. C’est vrai qu’on avait une Coupe d’Europe. Cela a pu aider dans l’attractivité et l’envie de venir chez nous. Mais il y a un esprit d’équipe très fort, des vraies valeurs. La motivation de l’argent n’est pas numéro un. C’est pour cela que Dijon est peut-être un peu atypique en ce moment, parce qu’on va en dehors de certaines règles que j’ai entendues pendant des années. L’argent aide, mais il faut développer autre chose que la rémunération. Ce qu’on fait bouleverse l’ordre des choses. Bien sûr, cela reste fragile, parce qu’on a un effectif light. 


Vous avez doublé Jeep® ÉLITE et coupe d’Europe avec seulement neuf joueurs pros… 

Oui, et on est tombé sur un groupe très costaud en BCL. J’ai pu effectuer quelques déplacements. C’était des grosses équipes. Cela a été positif parce que cela nous a tiré vers le haut. Cela a été un élément de motivation et les joueurs se sont éclatés dans le projet. Je pense que cela nous a aidés pour le championnat. 


En terminant dans le Top 6, vous êtes assurés a priori de rejouer une Coupe d’Europe la saison prochaine. Allez-vous repartir en BCL à la rentrée prochaine ?

Oui. J’ai découvert cette coupe d’Europe. C’est très positif. C’était bien organisé, bien structuré. L’aspect médiatique est important. On a eu beaucoup de matches télévisés sur Canal +, ce n’est pas négligeable pour un club comme nous qui cherche à développer sa notoriété et son image. On n’a pas encore abordé la question parce que c’est un peu tôt mais je pousserai pour la rejouer. 


L’une des stratégies de la JDA depuis votre arrivée est de mutualiser ses moyens avec d’autres clubs sportifs dijonnais. Parlez-nous de votre rapprochement avec le CDB Hand devenu JDA Dijon Handball, dont vous êtes également le président, et plus récemment avec les basketteuses du CSL ? 

Cela répond à un projet lié à l’aréna. C’est un financement privé. On n’a pas la même démarche que d’autres clubs dont les projets sont portés par les collectivités. On s’est aperçu que pour porter un tel projet, il fallait être plusieurs clubs. Donc on a essayé de porter ce projet à trois clubs, avec le Hand masculin, le Hand féminin et le basket. Les aléas économiques ont fait que le club de Hand féminin (le CDB Hand) avait une situation financière dramatique. On a réfléchi longuement et la JDA Basket a pris 85% de l’actionnariat de ce club. Il y a du monde au Hand, une popularité, plus de 2000 personnes viennent voir les matches. Donc l’idée est de rapprocher plusieurs clubs de sport de façon à avoir régulièrement une activité sportive dans l’aréna. Et comme ce n’est pas suffisant, l’aréna fait partie d’un projet immobilier, ce qu’on appelle nous le village de la JDA, sur un terrain de 3 à 4 hectares. Il comprend un centre de formation, pour le sportif comme pour les entreprises, du tertiaire, une brasserie haut de gamme, de l’animation autour du sport etc… c’est tout un village autour de l’aréna. Toute cette infrastructure va permettre de porter le projet de l’aréna et de la financer. Monsieur Rebsamen (le maire de Dijon) a trouvé ce projet intéressant. On nous a proposé un très joli terrain d’un peu plus de 3 hectares à côté du Zénith. On travaille pour voir si notre projet immobilier dans son ensemble peut rentrer dans cette superficie. Deux entreprises sont intéressées pour être namer de l’aréna. Cela avance. 


Quelle sera la capacité de cette nouvelle salle ? 

Notre souhait est de faire entre 5 et 6 000 places. On travaille depuis plusieurs mois avec GL Events. Etant moi-même Lyonnais, c’est à proximité. Néanmoins, on travaille sur un sujet qui nous intéresse aussi, c’est une construction en ossature bois. On a contacté une entreprise très spécialisée à Montréal. On s’inscrit sur une aréna modulable, qui puisse s’adapter en fonction des besoins du club. Tout est réfléchi pour que la construction soit rapide. On verra ce qui est le mieux en termes de rapport qualité-prix mais le délai est prioritaire. Avec GL Events, on arrive à faire quelque chose de sympa en 7 mois. La construction bois se fait dans les mêmes délais. On veut un lieu agréable convivial, pas une infrastructure qui coûte des dizaines de millions d’euros, et qui ne se rentabilise pas. 


Comment va s’organiser le financement de cette aréna ? 

C’est important d’avoir deux voire trois clubs locataires. Quand vous avez trois locataires plus un namer et des namers tribunes, globalement vous avez déjà fait un grand pas. Je veux essayer de bâtir quelque chose qui sorte de l’ordinaire. Je ne veux pas dépasser 15 millions d’euros pour la salle. C’est possible, mais en sortant d’une construction traditionnelle en béton. On n’est pas du tout dans la même logique que d’autres salles.