Actualité MDC

Strasbourg prend sa revanche

La SIG a remporté le Match des Champions en battant Limoges 86 à 59.

Décidemment, une malédiction semble peser sur le champion de France. En effet pour la 4e année de suite, le vainqueur des derniers playoffs s’est incliné lors du Match des Champions et pour le CSP, c’est même la deuxième année consécutive. Car après sa défaite face à Nanterre la saison dernière, c’est cette fois face à Strasbourg que Limoges a laissé filer le bouclier doré, permettant ainsi aux Alsaciens de prendre une petite revanche sur les deux dernières finales de playoffs.

Mais à son corps défendant, le CSP pourra toujours mettre en exergue son équipe encore incomplète. Le champion de France se présentait en effet sans son meneur de jeu américain, Randy Culpepper, blessé, et était toujours dans l’attente de renforts extérieurs. D’autant que Nobel Boungou-Colo, touché lourdement lors d’un choc impressionnant avec le strasbourgeois Matt Howard, a fini le match dans un sale étant, plutôt préoccupant même d’après les dires de son coach, Philippe Hervé.

Beaubois, l'arbre qui cache la forêt

Dans ces conditions, Strasbourg n’a pas eu trop de mal à dominer cette rencontre de bout en bout, avec un jeu très équilibré entre joueurs extérieurs et intérieurs. Souvent en configuration small ball, avec trois arrières en même temps sur le parquet, la SIG a imposé son rythme des deux côtés du terrain, à l’image de Rodrigue Beaubois (16 pts, 3 cts, 3 rbds), étincelant ce soir en attaque comme en défense, au point de se voir élire MVP de la rencontre. Et dans la raquette, le nouveau-venu Vladimir Golubovic a su faire peser sa présence (16 pts, 7 rds) tandis que Romain Duport a fini le match sur les chapeaux de roue (12 pts dans le dernier quart).

Au final, un Match des Champions maîtrisé par une SIG qui ne demande certainement qu’à confirmer cela, cette fois en fin de saison…

Les réactions

Rodrigue Beaubois (Strasbourg, MVP)
« C’était important de faire un bon match après cette élimination en coupe de France, on voulait se racheter. On est en apprentissage parce que c’est une nouvelle équipe. Ce soir on a montré du caractère et c’est le plus important, il faut continuer sur cette lancée.
Dès que je suis arrivé à Strasbourg, j’ai tout de suite compris que les matches face à limoges allaient être compliqués. On a gagné ce soir, on est content mais ça ne change pas le fait que Limoges est champion de France. A nous de faire ce qu’on a à faire pour être prêt pour les grosses échéances. »

Leo Westermann (Limoges)
« Il n y a pas photo, Strasbourg nous a dominés. En première mi-temps on s’est fait marcher dessus, physiquement et dans l’intensité, Strasbourg mérite sa victoire, à nous de réagir. Quand on a des joueurs importants absents, on doit compenser et on n’y est pas arrivé. On joue des matches officiels maintenant, il faut qu’on arrête de jouer comme si c’était des matches amicaux. »

Philippe Hervé (entraîneur Limoges)
« Avant même de parler de l’envie il y a surtout eu un gros écart physiquement parlant et c’était la grosse inquiétude pour nous avec le programme de nos derniers matches, surtout avec un meneur blessé. C’était l’interrogation de ce match et on a eu la réponse au bout de deux minutes. Donc quoi qu’il arrive en termes de jeu, vous n’allez pas être performant. Il n’y a donc que l’aspect mental qui peut permettre de faire bonne figure et on n’a pas du tout répondu présent dans ce domaine-là , et ça c’est moins acceptable. On est dans cette spirale depuis trois semaines, ce qui n’est pas terrible, ça impacte psychologiquement. »

Vincent Collet (entraîneur Strasbourg)
« Honnêtement, entre ce que j’ai vu la semaine dernière et ce soir, ce n’est pas la même équipe. Mais j’ai suffisamment d’expérience pour savoir que c’est un match de début de saison, contre une équipe qui n’est pas en place et qui attend encore des joueurs. On a fait une très bonne première mi-temps, on était engagé, surtout par rapport à ce que j’ai vu la semaine dernière. En défense, on était vraiment ensemble, ce qui n’était pas du tout le cas contre Nancy en Coupe de France. On a protégé notre panier et on a aussi alterné entre le jeu intérieur et extérieur. »

Plus d'infos sur le Alain Gilles LNB Show

Le programme du Alain Gilles LNB Show

Lundi 28 septembre
*Lyon-Villeurbanne bat Roanne : 75-63
Strasbourg bat Limoges : 86-59 - MVP : Rodrigue Beaubois