Espoirs - 20ème journéeTerminé
Limoges59
StrasbourgStrasbourg68
09-02-2019 15:30
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Monaco62
Fos-sur-MerFos-sur-Mer69
09-02-2019 15:30
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Le Mans82
LevalloisLevallois81
09-02-2019 17:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Dijon68
NanterreNanterre63
09-02-2019 17:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Cholet95
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse65
09-02-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Limoges90
StrasbourgStrasbourg76
09-02-2019 18:30
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Monaco78
Fos-sur-MerFos-sur-Mer69
09-02-2019 19:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Dijon87
NanterreNanterre81
09-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Cholet89
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse82
09-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Le Mans80
LevalloisLevallois69
09-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Orléans91
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen73
09-02-2019 20:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Chalon/Saône91
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez73
10-02-2019 15:30
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Chalon/Saône78
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez82
10-02-2019 18:30
ProB - 23ème journéeTerminé
Nantes85
BloisBlois90
12-02-2019 20:30
ProB - 10ème journéeTerminé
Paris93
QuimperQuimper74
14-02-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Pau-Lacq-Orthez87
LevalloisLevallois94
15-02-2019 13:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Lyon-Villeurbanne86
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse88
15-02-2019 15:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Dijon79
StrasbourgStrasbourg89
15-02-2019 18:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Nanterre75
LimogesLimoges98
15-02-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/2 FinalesTerminé
Bourg-en-Bresse86
LevalloisLevallois79
16-02-2019 18:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/2 FinalesTerminé
Strasbourg72
LimogesLimoges63
16-02-2019 20:30
ProB - Leaders Cup PROB - FinaleTerminé
Roanne66
RouenRouen60
17-02-2019 14:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - FinaleTerminé
Strasbourg98
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse97
17-02-2019 17:00
Espoirs - 21ème journée
Gravelines-Dunkerque0
AntibesAntibes0
01-03-2019 16:30
Espoirs - 21ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Le PortelLe Portel0
01-03-2019 16:30
Espoirs - 21ème journée
Levallois0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
01-03-2019 17:00
Espoirs - 21ème journée
Fos-sur-Mer0
Chalon/SaôneChalon/Saône0
01-03-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 21ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Le PortelLe Portel0
01-03-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 21ème journée
Fos-sur-Mer0
Chalon/SaôneChalon/Saône0
01-03-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 21ème journée
Gravelines-Dunkerque0
AntibesAntibes0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Quimper0
Saint-ChamondSaint-Chamond0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Chartres0
RoanneRoanne0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Aix-Maurienne0
OrléansOrléans0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Denain0
PoitiersPoitiers0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Vichy-Clermont0
NantesNantes0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Lille0
EvreuxEvreux0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Nancy0
CaenCaen0
01-03-2019 20:00
ProB - 19ème journée
Paris0
BloisBlois0
01-03-2019 20:30
ProB - 19ème journée
Rouen0
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen0
01-03-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - 21ème journée
Levallois0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
01-03-2019 20:30

Actualité

Special Game #1 : la nouvelle rivalité Strasbourg - Limoges

Ce dimanche, la SIG reçoit Limoges. Un gros choc entre deux acteurs phares de la Jeep® ÉLITE, opposés deux fois en finale en 2014 et 2015, et qui jouent à fond la carte française. Ce match est par ailleurs le #SpecialGame du mois d'octobre !


« CSP ». Du côté de Strasbourg, ces trois lettres ramènent invariablement aux deux finales perdues en 2014 et 2015, et de vilains souvenirs chez les supporters et dirigeants alsaciens. En 2014, la SIG, déjà vaincue l’année précédente par Nanterre, est balayée par la tornade CSP, tout juste remontée en Jeep®ÉLITE deux années auparavant (3-0). En 2015, l’équipe de Vincent Collet écrase la saison régulière. 30 victoires sur 34 matches. Mais encore fois, elle plie au plus mauvais moment, lors de l’Episode 1 des Finales au Rhénus. Antoine Diot et ses coéquipiers ne referont pas leur retard, malgré la blessure du MVP de la saison, Adrien Moerman dans le camp limougeaud. Ils s’inclinent 3 manches à 1 dans un Palais des Sports de Beaublanc en fusion. 


 
Deux participations aux playoffs, deux finales, deux titres de champion. La réussite est maximale pour le Limoges CSP du regretté président Fred Forte. Le rival alsacien, en revanche, ne parvient pas à concrétiser sa montée en puissance continue - deux nouveaux échecs en suivront en 2016 et 2017, face à l’ASVEL et l’Elan Chalon. Dans leur septième saison commune, le président Martial Bellon et son entraîneur, Vincent Collet, sont toujours à la recherche de leur premier sacre. 


 
Ils ne sont pas les seuls témoins de ces finales perdues. Ali Traoré était le pivot titulaire de la SIG lors de la saison 2014-15. Le vice-champion de France avec Monaco a fait son retour en Alsace cet été, en qualité de pigiste de Jacques Alingue, et en rotation du champion de France, Youssoupha Fall. « Sur le papier on a le meilleur secteur intérieur de France, mais les mecs sont tous blessés ! », sourit amèrement Traoré. « On n’a pas eu de bol. La blessure de Youssoupha, notre meilleur joueur et peut-être le meilleur joueur du championnat, nous fait mal. » 


 
En l’absence de Fall, Ali Traoré est devenu la première arme intérieure de la SIG et fait bon usage de ses munitions. Après ses 30 points inscrits à Antibes ce week-end lors de la quatrième journée, il pointe au troisième rang des scoreurs de la Jeep®ÉLITE (20,3 points, à 66% de réussite aux tirs) et à la deuxième place à l’évaluation (22,3). Sa patte gauche fait des ravages. Ali le magicien est de retour. « Je me sens bien. Je connais par cœur le système de Vincent Collet. C’est notre troisième collaboration ensemble (après l’ASVEL et Strasbourg déjà en 2014-15). Je savais que cela pouvait bien fonctionner. Je connais bien les gens du club, donc hors basket je me sens bien aussi. C’est un tout », explique Traoré. Le pivot a joué dans l’autre camp, celui du CSP, en 2015-16, mais il préfère tirer un trait sur ce passage difficile de sa carrière. Il sera l’un des hommes à surveiller de près par la défense du CSP, si les Limougeauds veulent briser la série de trois défaites consécutives au Rhénus.


 
Dans le camp des visiteurs, Mam’ Jaiteh a joué lui aussi pour les deux couleurs. Il était Strasbourgeois en 2016-17 quand la SIG a échoué en finale face à l’Elan Chalon de Jérémy Nzeulie. « J’ai rencontré des personnes à la SIG », glisse le pivot international du Limoges CSP. « C’est un match particulier pour moi. Mais je vais essayer de mettre l’aspect humain de côté. Pour les autres joueurs des deux équipes qui n’ont pas connu les finales, il n’y a pas de rivalité. On va les jouer comme un autre gros du championnat, au même titre que si on devait jouer contre Strasbourg et Monaco. En revanche pour les supporters qui ont connu les finales, c’est une affiche spéciale. » Les problèmes d’effectif de la SIG n’ont pas échappé à Mam’. « Strasbourg est diminué. Ils sont limités en rotation. On veut faire en sorte de les user au maximum. La clé est de réussir à les impacter le plus possible. » 



Au-delà de leur rivalité, Strasbourg et Limoges ont un point commun. Ils jouent la carte française. Ce dimanche, les deux formations aligneront chacune sept joueurs formés localement sur leurs dix joueurs majeurs. « Nous n’avons que trois joueurs étrangers dans l’équipe pour l’instant, dont un Belge (Quentin Serron), je ne sais pas si ça compte », sourit Ali Traoré. « C’est rafraîchissant et c’est sympa. Limoges a aussi cette volonté-là, c’est bien. » La semaine dernière, les Limougeauds ont entamé victorieusement leur campagne d’EuroCup face au Cedevita Zagreb en alignant huit joueurs français sur dix, et plusieurs fois un cinq entièrement tricolore. « C’est une fierté. Cela montre qu’en France il y a de très bons joueurs Français. C’est peut-être le début d’une ère nouvelle », indique Mam’ Jaiteh. Limoges vient d’ailleurs d’engager un nouveau joueur Français, Damien Inglis qui s’est vite fondu dans le groupe. L’équipe a gagné ses deux matches avec lui, contre le Cedevita Zagreb puis contre Bourg-en-Bresse. Dimanche, Inglis visera une troisième victoire de rang… au Rhénus face à son ancien club. 

 


Les 6 #SpecialGame de la saison :


  1. Strasbourg vs Limoges (J5)

  2. Le Mans vs Monaco (J11)

  3. Limoges vs Pau-Lacq-Orthez (J17)

  4. Le Portel vs Gravelines-Dunkerque (J20)

  5. Nanterre vs Levallois (J22)

  6. Lyon-Villeurbanne vs Monaco (J29)