Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Boulogne-Levallois82
CholetCholet74
14-02-2020 13:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Lyon-Villeurbanne91
StrasbourgStrasbourg72
14-02-2020 15:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Dijon104
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse79
14-02-2020 18:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Monaco82
NanterreNanterre70
14-02-2020 20:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/2 FinalesTerminé
Lyon-Villeurbanne88
Boulogne-LevalloisBoulogne-Levallois59
15-02-2020 18:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/2 FinalesTerminé
Monaco81
DijonDijon83
15-02-2020 20:30
ProB - Leaders Cup PROB - Finale Terminé
Antibes58
NantesNantes73
16-02-2020 14:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - FinaleTerminé
Lyon-Villeurbanne69
DijonDijon77
16-02-2020 17:00
ProB - 17ème journée Terminé
Paris90
Lille Lille 78
16-02-2020 17:00
Espoirs - Demi-finalesTerminé
Team Vizade62
Team MenardTeam Menard69
17-02-2020 16:00
Espoirs - Demi-finalesTerminé
Team Romeyer88
Team HayTeam Hay87
17-02-2020 17:30
Espoirs - 3ème PlaceTerminé
Team Vizade87
Team HayTeam Hay83
18-02-2020 14:30
Espoirs - FinaleTerminé
Team Menard79
Team RomeyerTeam Romeyer96
18-02-2020 16:00
Espoirs - 22ème journée
Nanterre0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
25-02-2020 17:00
Espoirs - 30ème journée
Dijon0
Strasbourg Strasbourg 0
26-02-2020 18:30
Espoirs - 24ème journée
Châlons-Reims 0
Limoges Limoges 0
28-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
28-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Roanne 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
28-02-2020 17:00
ProB - 21ème journée
Aix-Maurienne0
Nantes Nantes 0
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Gries-Oberhoffen0
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 0
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Lille0
Denain Denain 0
28-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Roanne 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Vichy-Clermont0
ParisParis0
28-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Saint-Chamond0
Saint-Quentin Saint-Quentin 0
28-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Châlons-Reims 0
Limoges Limoges 0
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Rouen0
Quimper Quimper 0
28-02-2020 20:30
ProB - 21ème journée
Antibes0
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 0
28-02-2020 20:30
Espoirs - 24ème journée
Cholet0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Dijon0
Orléans Orléans 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Nanterre0
Boulazac Boulazac 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Strasbourg 0
Le Portel Le Portel 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Le Mans 0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
29-02-2020 17:30
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Strasbourg 0
Le Portel Le Portel 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Cholet0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Dijon0
Orléans Orléans 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Nanterre0
Boulazac Boulazac 0
29-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Nancy0
Poitiers Poitiers 0
29-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Blois0
Evreux Evreux 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Le Mans 0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
29-02-2020 20:30
Espoirs - 24ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Monaco Monaco 0
01-03-2020 13:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Monaco Monaco 0
01-03-2020 16:00
ProB - 25ème journée
Lille0
Quimper Quimper 0
03-03-2020 20:00

Actualité

SLUC Nancy : un public en or !

Quatrième de Pro B et en course pour la montée, le SLUC peut toujours compter sur un fort soutien populaire avec plus de 4 600 spectateurs en moyenne. Décryptage avec son président, Philippe Durst.

« Je suis touché au cœur ». Les mots sont forts. Ce sont ceux de Philippe Durst pour exprimer sa reconnaissance à l’égard du public nancéien et de son soutien quasi indéfectible. Ils sont presque 5 000 à venir encourager les Cougars chaque quinzaine en Pro B.


Le président du SLUC Nancy a pris ses fonctions en octobre 2017, soit juste après la descente du club en Pro B et le décès brutal de son prédécesseur, Marc Barbé. Il a fallu digérer ce retour dans l’antichambre après 23 saisons consécutives au top niveau. Entre la victoire en Korac en 2002, les trois finales puis les deux titres de 2008 et 2011, l’Euroleague… les supporters nancéiens ont mangé du caviar à la louche. Et en retour, pendant toutes ces années, l’équipe a pu compter sur l'une des salles les plus chaudes de France, et les mieux garnies. Entre 2000 – la première saison après l’extension de Gentilly à 6 000 places – et 2017, le SLUC s’est toujours positionné dans le Top 4 des affluences de la Pro A. Et a même été le numéro un en 2009-10, 2010-11 et 2012-13, en dépassant la barre des 5 000 de moyenne. 


On pouvait craindre que les mauvais résultats de ces deux dernières saisons en Jeep® ÉLITE (16e puis 18e) puis la descente en Pro B se répercutent directement sur l’affluence. Pourtant le Palais de Sports est toujours rempli à 80%. Ils étaient 4 391 en moyenne lors de la saison 2017-18. Et… 4 623 à l’issue de la phase aller 2018-19 ! Même en Pro B, le SLUC possède toujours l’un des meilleurs publics de France - cette moyenne est proche du podium de la Jeep® ÉLITE (Pau, 3e affluence à mi-championnat avec 5 096). 


Vers un record en Pro B ?


Mieux, le SLUC pourrait s’emparer du record d’affluence en Pro B sur les 20 dernières saisons, record détenu par Orchies (4 775 de moyenne en 2014-15), devant Limoges (4 665 en 2011-12) et Pau-Lacq-Orthez (4 592 en 2009-10). « On est encore remonté (depuis la mi-saison) », indique en effet Philippe Durst. « On a fait deux fois 5 300, une fois 5 100. La moyenne doit flirter avec les 4 800 pour la deuxième partie de saison. On ne devrait pas être loin d’être à guichets fermés pour les derniers matches de la saison. » 


Recruté en janvier, Solo Diabaté est l'un des hommes forts du SLUC


La forte culture basket à Nancy est la raison numéro un de ce fort engouement. « On vient en famille avec les enfants. D’ailleurs ce sont mes enfants qui m’ont emmené au basket », précise le président. « Il y a une bonne ambiance, bon enfant, familiale. Et puis d’une manière un peu plus rationnelle, on a un très gros partenariat public et privé, qui nous assure un socle de personnes présentes lié à ces partenariats. Nos collaborateurs chargés de la gestion et de l’animation sont performants, investis. On va chercher des spectateurs avec de la promotion, du digital, un secteur dans lequel on est très bien classé. Enfin, on a des relations presse excellentes. C’est aussi un pilier du lien entre le SLUC et son public. » 


On l’a vu, le public a pardonné au SLUC ses errements sportifs de ces dernières années. Mais qu’en serait-il si son équipe venait à prolonger son bail en Pro B pendant quelques années ? « C’est pour cela que je ne parle que de remontée. Il n’y a rien d’autre dans mon esprit », indique Philippe Durst. Le coach, Christian Monschau, n’est pas descendu en Pro B pour autre chose. Le remaniement d’effectif opéré début janvier – signatures de Marcellus Sommerville et Solo Diabate – est un autre témoin des ambitions locales. 


Vite remonter !


Le jour de notre entretien, jeudi 25 avril, Philippe Durst ne voulait pas entendre parler de playoffs, et espérait souffler la première place à Roanne et Roanne. « On est à deux victoires de la Chorale. Mais on ira les chercher sans perdre de match. On est dans la ligne droite des Hunaudières ! ». Sauf qu’entre-temps, les Nancéiens se sont pris les pieds dans le tapis à domicile face à Nantes (71-74), et ont sans doute dit adieu à la première place. Le nouvel objectif pour Christian Monschau et ses hommes pourrait être de sécuriser leur place dans le Top 3, synonyme d’avantage du terrain jusqu’en finale en playoffs. Les deux victoires acquises contre Vichy-Clermont pourraient peser dans la balance. 


Et ensuite ? Le SLUC misera sur l’expérience de ses cadres (Diabate, Braud, Cox, Sommerville) et la fraîcheur de ses jeunes pousses formées au club (Goudou-Sinha, Narace, Vautier) pour s’offrir une deuxième chance de décrocher la montée. Son public le mérite. Et tous les feux sont au vert pour opérer un retour serein en Jeep® ÉLITE : « Nous sommes au plus haut niveau historique en partenariat privé, bien qu’étant en Pro B. C’est notre premier axe de développement. On a d’excellentes relations avec les collectivités territoriales. Notre budget sera certainement à 3,7 ou 3,8 millions d’euros en fin de saison. En Jeep® ÉLITE, le minimum serait à 4,5-4,6 », situe Philippe Durst. 



Il sera temps alors d’amorcer un autre projet d’envergure, celui de la modernisation du Palais des sports Jean Weille. « On n’est pas aussi avancé que nos voisins et amis de Strasbourg mais on travaille et on avance sur la problématique. » Les supporters du SLUC le valent bien.