Actualité

PRO B - J20 : Rouen prend sa revanche !

Les Rouennais ont signé un succès retentissant sur le parquet de Roanne dans le remake de la finale de la Leaders Cup (78-104). Vainqueurs face à Chartres et Paris, Nancy et Orléans en ont profité pour rejoindre la Chorale en tête du championnat.

La vengeance est un plat qui se mange froid ! Les Roannais l'ont appris à leurs dépens en s'inclinant à domicile face à Rouen, moins de trois semaines après la finale de la Leaders Cup.


Les Rouennais reçus 7/7

Rouen a pris les devants en fin de première mi-temps en passant un 10-0 (32-42). Malgré un 3 points au buzzer de la mi-temps scoré par Clément Cavallo (44-54), les troupes d'Alexandre Ménard n'ont jamais lâché le morceau au retour des vestiaires. La rencontre a même pris des allures de démonstration lorsque le RMB a passé un 23-4 à la Chorale dans le dernier quart-temps pour signer sa septième victoire consécutive (78-104). Avec 28 points, Lasan Kromah a terminé meilleur marqueur de la rencontre tandis que Carl Ponsar a été élu MVP avec ses 20 points, 8 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 30 d'évaluation.


Nancy et Orléans à l'affût

Les malheurs des Roannais font dans le même temps le bonheur de Nancy et Orléans qui partagent désormais la tête du championnat avec la Chorale. Comme Caen vendredi, Chartres a offert une belle opposition au Sluc à Gentilly pendant trois quart-temps avant de lâcher prise sur un 9-2 conclu par un 3 points de John Cox dans le dernier acte (88-71). L'OLB a pour sa part pu compter sur son trio Jefferson-Spearman-Moendadze à 24 d'évaluation chacun pour disposer de Paris Basketball, renversé après la pause (86-76).


Mickaël Var valide la victoire pour Poitiers

Vichy-Clermont n'a pas connu la même réussite sur le parquet de Poitiers. Dans un match serré pendant 40 minutes, le PB 86 a (encore) trouvé les ressources pour forcer la décision dans le money-time et s'imposer 88-84. Pour son deuxième match sous ses nouvelles couleurs, Mickaël Var a (encore) été précieux, inscrivant les six derniers points de son équipe sur un 2+1 et un panier à 3 points décisif.


Dans les autres matchs de la soirée, Saint-Chamond a aussi tenu la distance en décrochant une deuxième victoire consécutive en quatre jours pour préserver sa cinquième place et se rapprocher de la JAVCM. Face à Denain à la maison, les troupes d'Alain Thinet l'ont emporté 78-70 après avoir pris les devants dès la fin de la première mi-temps. Jonathan Hoyaux s'était distingué lors du dernier match remporté à Quimper, cette fois, c'est  son compère Mathieu Guichard qui a tiré son épingle de jeu en rendant 17 points, 9 passes décisives pour 25 d'évaluation.


Caen n'a pas profité de la venue d'Evreux pour se relancer à la maison. Les Ebroïciens, qui restaient pour leur part sur 7 revers sur leurs 8 derniers matchs, ont saisi la balle au bond afin de se rassurer, à l'image de Kevin Lavieille (MVP du match avec 17 points à 7/7 au tir, 2 rebonds, 18 d'évaluation), et de l'emporter 68-81.


Blois roi des matchs à suspense

Comme l'ALM, Gries-Oberhoffen, Nantes et Blois ont également repris du poil de la bête en renouant avec la victoire. Terrassée dans les dernières secondes par Paris Basket-ball vendredi, l'ADA Blois a retrouvé le sourire en disposant de Quimper à la dernière seconde au Jeu de Paume (91-89). Après avoir fait la course en tête pendant toute la partie, les Blésois menaient pourtant de 8 points à 4 minutes de la fin, jusqu'à ce que l'impact de Joaquim Valdelicio et les 3 points de la paire Choplin-Dussoulier ne ramènent l'Ujap à 89-88. Malgré le panier de Benjamin Monclar, les hommes de Laurent Foirest ont eu l'occasion d'égaliser. Mais cette fois, les tentatives de Maxime Choplin (contré par Tyren Johnson) et Lucas Dussoulier n'ont pas trouvé la mire.


Il y a aussi du suspense à Lille où Nantes a tenu bon pour s'imposer 71-74. A +8 au moment de débuter le dernier quart-temps, l'Hermine a subi le retour des Lillois avant de rebondir. Le dunk de Jeremiah Wilson et le panier arraché au rebond offensif par Vafessa Fofana ont redonné de l'air aux Nantais au meilleur moment avant que Laurence Ekperigin n'assure un précieux succès pour son équipe.


A la maison face à Aix-Maurienne, Gries-Oberhoffen a également pris ses distances au cours du dernier acte pour l'emporter 92-76. Alors que le score affichait 66-63, c'est Xavier Forcada (23 points, 7 passes décisives) qui a tiré le BCGO d'affaire avec deux paniers à 3 points, 3 lancer-francs et une passe décisive pour distancer la formation savoyarde.


Suite des festivités vendredi et samedi avec un choc au sommet entre Orléans et Nancy samedi soir sur le parquet de l'OLB, rencontre à suivre sur LNBTV !