Actualité

PRO B - J19 : le top 4 file en tête

Les quatre premiers du classement ont affirmé leur autorité sur cette 19e journée. Récent vainqueur de la Leaders Cup, la Chorale de Roanne, toujours en tête de Pro B, a eu les nerfs solides pour se sortir des griffes du promu chartrain (66-67). Nancy et Nantes ont également dû s'arracher pour s'imposer respectivement face à Caen (67-53) et Nantes (85-77), à la différence d'Orléans qui s'est montré dominant sur le parquet d'Aix-Maurienne (56-79). La soirée a aussi été marquée par les courts mais précieux succès de Paris face à Blois (84-82) et de Poitiers à Denain (78-80).

Du quatuor qui compose la tête du championnat, c'est finalement le leader roannais qui a le plus souffert. Sur le parquet de Chartres, c'est Ferdinand Prenom qui a sauvé la Chorale du piège tendu par les troupes de Sebastien Lambert avec ses 17 points à 6/7 au tir et ses 13 rebonds. Avec un grand sang-froid, l'imposant pivot roannais a inscrit les deux derniers paniers de son équipe pour lui permettre de l'emporter 67-66 et de conserver la tête du championnat. 

 

Mehdy Ngouama délivre Vichy-Clermont 

 
A l'affût, Orléans a dominé son sujet à Aix-Maurienne en haussant son niveau de jeu à chaque quart-temps pour s'imposer 56-79 dans le sillage d'un Miralem Halilovic omniprésent (11 points, 10 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions). Nancy a pour sa part dû attendre le dernier quart-temps pour venir à bout de Caen qui a perdu Paul-Lou Duwiquet dans la bataille (67-53). Le CBC menait encore au score en début de quatrième quart sur un 3 points de Gaëtan Clerc (44-45), mais a fini par céder face aux assauts répétés des nombreuses armes de l'arsenal offensif du Sluc. 

 

Enfin, Vichy-Clermont a su se relever d'une première mi-temps compliquée face à Nantes (37-41) afin de l'emporter 85-77, Les troupes Guillaumez Vizade ont trouvé la solution dans le dernier acte en passant un 15-2 déterminant et Mehdy Ngouama a scoré 8 des 10 derniers points de son équipe pour célébrer son match plein (23 points, 4 rebonds, 3 passes décisives) avec une belle victoire, la 14e de la saison pour la JAVCM, tout comme pour Orléans et Nancy.


Rouen à l'attaque, Paris et Poitiers à la gnaque 


Large vainqueur à Quimper après un dernier quart-temps à sens unique (63-82), les Saint-Chamonais de Jonathan Hoyaux (24 points) suivent à la cinquième place (12v-7d), juste devant Rouen qui a relevé le défi de s'imposer face à Gries-Oberhoffen dans un match offensif (98-87). Les Rouennais ont pu compter sur un trio Ponsar-Nwogbo-Coleman particulièrement adroit et un JB Maille plus déterminé que jamais à l'image de son équipe dans le dernier quart-temps (27-19).


Dans les trois dernières rencontres de la soirée, Paris et Poitiers ont malmené les cœurs fragiles de leurs supporters pour finalement l'emporter dans les toutes dernières secondes. Gary Florimont a récompensé les Parisiens à cinq secondes de la fin dans un match joué sous haute intensité face à Blois (84-82). Le PB 86 a quant à lui pu compter sur de Kevin Mendy pour concrétiser un joli come-back dans le méga money-time et décrocher un précieux succès (78-80). Pour son retour sous le maillot de Poitiers, Mickaël Var a marqué les esprits avec 25 points, 12 rebonds, 5 passes décisives et 4 interceptions pour 28 d'évaluation.


Enfin, Lille a impressionné par sa dimension collective (114 d'évaluation) dans sa victoire face à Evreux (94-83). Avec 7 joueurs à 7 points et plus, la menace a été d'autant plus difficile à contenir pour l'ALM qui a progressivement lâché prise après le repos.


Rendez-vous dès mardi pour la 20e journée avec à nouveau neuf matchs au programme dont le remake de la finale de la Leaders Cup entre Roanne et Rouen.