Actualité

PRO B - J15/J23 : Blois et Quimper sur le fil

Il y a eu du suspense jusqu'à la dernière seconde du côté de Blois, vainqueur de Nantes (84-80) dans un match en retard de la 15e journée, et Quimper, sorti victorieux de son duel au couteau face à Denain en bas de tableau (90-88).

Les Nantais sont de grands professionnels et le prouvent chaque semaine en défendant les couleurs de l'Hermine avec fierté malgré la disparition de leur coéquipier Jermaine Marshall, parti il y a deux mois. Sur le parquet de Blois, les protégés du président Jean-Luc Cadio ont à nouveau honoré la mémoire de leur camarade en se battant de la première à la dernière seconde. 

 
Thomas Cornély et Benjamin Monclar arrachent la victoire, Tyren Johnson en triple-double !


Même menés de 9 points en début de quatrième quart-temps suite à un dunk d'Omari Gudul (74-65), les troupes de Jean-Baptiste Lecrosnier n'ont rien lâché et ont même pris les devants suite à un 12-2 conclu par le 3 points de Ludovic Negrobar (76-77). 


La pression est montée d'un cran, mais Laurence Ekperigin n'a pas tremblé au moment de répondre au 2+1 de Tyren Johnson depuis la ligne des lancer-francs (78-79). Poussée par son public, l'ADA a alors fait le forcing pour arracher la victoire grâce au sang-froid de Thomas Cornély et Benjamin Monclar (84-80). A noter la performance du MVP de la saison dernière, Tyren Johnson, auteur d'un triple-double avec 12 points, 12 rebonds et 10 passes décisives. Au classement, Blois conforte ainsi sa place dans le top 9, mais Nantes, battu la tête haute, n'a pas encore dit son dernier mot et continuera de se battre jusqu'au bout. 


Quimper s'est fait peur


Dans l'autre rencontre de la soirée, les Quimpérois sont passés par toutes les émotions pour finalement l'emporter 90-88 devant Denain dans un duel de la plus haute importance en bas de tableau. Relégués à -7 à la pause (45-52), les hommes de Laurent Foirest ont compté jusqu'à 12 points de retard dans le troisième quart-temps suite à un 6-0 passé par le tandem Moneke-Cazenobe (51-63). Le collectif de l'Ujap a alors fait le nécessaire pour revenir à égalité et passer devant avant le début du dernier acte (71-69). 


Aucune des deux équipes n'a voulu baisser pavillon et le score était encore de 83-82 à moins de deux minutes du terme, Denain s'appuyant sur un Chima Moneke irrésistible (24 points, 8 rebonds, 3 passes décisives). Au jeu des lancers-francs, c'est finalement Quimper qui a pris le meilleur, Maxime Choplin et Lucas Dussoulier (22 points) validant la victoire pour Quimper malgré un dernier coup de chaud suite à un lancer manqué d'Akeem Williams à trois secondes de la fin (90-88). 



Suite et fin de la 23e journée ce dimanche avec le choc entre Roanne et Nancy à partir de 17h. Le vainqueur rejoindra Orléans en tête de Pro B ! (match à suivre sur LNBTV).