Actualité

Pro B, 2e journée : Roanne tombe à Evreux

Petite surprise avec la défaite, sur le fil, de Roanne à Evreux, porté par un Rémi Dibo exceptionnel lors de cette 1ère soirée de la 2e journée de Pro B...

La perf’ : Rémi qui ?

Rémi Dibo. Combien parmi les suiveurs réguliers de la Pro B et du basket français en général, connaissaient Rémi Dibo ? Cet ailier parisien de 24 ans, passé par le centre de formation du Mans, puis parti aux USA, en 2009, passant trois ans en High School, deux dans un Junior College puis une saison à Wyoming, a débuté sa carrière pro l’an passé à Worcester, dans la très sous-cotée ligue anglaise, sans y cumuler des stats tonitruantes : 8,5 points et 4,3 rebonds. Arrivé en cours de préparation à l’ALM, Rémi vient pourtant de signer des performances étonnantes depuis la reprise : 14,3 points et 6,4 renonds en Leaders Cup, puis 15,0 points, 9,0 rebonds et 18 d’évaluation sur les deux premières journées. Et face à Roanne, Dibo s’est même permis de signer 8 points dans les deux dernières minutes et demi, dont le trois-points de la victoire. Ses stats finales face à la Chorale : 25 points à 9 sur 19 aux tirs, 11 rebonds, 2 passes décisives pour une évaluation de 28 ! On va vite apprendre à connaître Rémi…

Les matches de la soirée

 

*Evreux bat Roanne : 84-83 MVP : Remi Dibo

Chapeau à l’ALM ! Menés de neuf points à seulement six minutes de la fin (64-73), les joueurs de Laurent Sciarra sont parvenus à renverser une tendance que l’on sentait pourtant radicalement défavorable en alignant un 20-10 pour boucler l’affaire. Les fans d’Evreux le savent bien : les équipes coachées par Laurent Pluvy sont joueuses… Et cette fois, ce basket ouvert et up-tempo s’est un peu retourné contre la Chorale, Ricmonds Vilde ramenant d’abord l’ALM a égalité (75-75, 37e minute), avant que Rémi Dibo ne crucifie Roanne à trois points dans les dernières secondes. Côté Chorale, les 22 points, à 11 sur 14 aux tirs et 7 rebonds, de Joe Burton (24 d’évaluation), ou encore l’énorme activité de Clément Cavallo (16 points, 9 rebonds, 3 interceptions et 22 d’éval.) n’auront pas suffi…

 

*Aix-Maurienne bat Saint-Quentin : 96-79 MVP : Paulius Dambrauskas

Curieuse rencontre que cet Aix-Maurienne – Saint-Quentin. Un vrai drame en trois actes, pour le SQBB, totalement absent des débats sur le plan défensif lors du premier quart-temps (30-14 pour les Savoyards). Puis bien présent pendant les deux périodes suivantes, remportées de 4 puis de 11 points. Revenu donc à une longueur à 10 minutes du buzzer, Saint-Quentin allait alors laisser filer, encaissant un vilain 26 à 8 dans ce qui se transforma très vite de money time à garbage time, faute de combattants côté Saint-Quentin. Côté Aix, les héros du jour se nomment Moses Sonko, auteur de 18 points à 7 sur 9 aux tirs (21 d’évaluation), et Paulius Dambrauskas, l’arrière lituanien formé à Lietuvos Rytas cumulant 16 points à 4 sur 6 aux tirs, 4 rebonds et 6 passes. Au SQBB, seul Robert Nyakundi (4 sur 7 derrière l’arc) a vraiment surnagé…

 

*Denain bat Boulogne : 63-62 MVP : Jérôme Cazenobe

Comme la semaine dernière face à Blois, à domicile déjà, il aura fallu un petit miracle et pas mal de sang froid dans le money time pour que Denain, fort mal embarqué à 5 minutes de la fin, ne vienne coiffer sur le poteau le SOM Boulogne (63-62), au prix d’un dernier quart-temps remporté 23 à 15. Pourtant, le pivot haïtien, Grimsay Paumier, pensait bien avoir offert la victoire aux visiteurs (61-62), mais Kyle Spain replaçait Denain en tête à quelques secondes du buzzer d’un tir intérieur, avant que Teddy Gipson, peu en verve (9 pts, mais à 4 sur 15, dont 1 sur 9 à trois-points) ne manque un dernier panier de loin. A Denain, c’est Jérôme Cazenobe qui termine avec la meilleure évaluation (16), en étant discret en attaque (8 pts) mais très présent au rebond (8). Côté SOMB, Willy De Jong a encore une fois été le fer de lance offensif : 19 points, 4 passes décisives, mais aussi 5 balles perdues pour l’international néerlandais…

 

*Fos Provence bat Nantes : 70-65 MVP : Aaron Broussard

A la Halle Parsemain, Fos Provence est sorti vainqueur d’une rencontre toujours très serrée l’opposant à l’Hermine de Nantes, chacun des 4 quarts-temps se terminant par un écart de trois points ou moins. A Fos, les deux joueurs les plus actifs portaient des noms français ce soir, Raphaël Desroses (13 pts, 5 rbds, 16 d’éval) et Xavier Gaillou (11 pts, 4 rbds, 3 pds, 16 d’éval également) n’ayant été devancés à l’évaluation que par Aaron Broussard (10 pts à 5 sur 6 et 6 passes décisives pour 17 d’évaluation). A Nantes, Valentin Bigote a encore réalisé un match plein d’activité, ses 20 points, 4 rebonds, 6 interceptions et 2 passes n’étant ternis que par 7 ballons perdus en route…

 

*Bourg-en-Bresse bat Le Havre : 76-74 MVP : Zachery Peacock

Une nouvelle fois, les fans ont dû passablement trembler à l’Ekinox. Dominateurs pendant la majeure partie du match (+13 au bout de 30 minutes, +10 à 5 minutes du buzzer, 69-59), les joueurs de Savo Vucevic ont un peu paniqué et vu Le Havre leur passer un 7-15 dans les 5 dernières minutes pour venir mourir à deux longueurs, Bernard King manquant le panier à trois-points qui aurait pu retourner la situation dans les dernières secondes. A Bourg, Youssou Ndoye, le colosse sénégalais, excellent en Leaders Cup (19,3 pts et 11 rbds) est passé à côté (3 pts à 1 sur 6, 5 rbds, 2 d’évaluation), alors que son remplaçant, Pierre Pelos, assurait : 11 points, 4 rebonds et 16 d’évaluation.

 

*Lille bat Rouen : 76-72 MVP : DeQuan Jones

Lille s’est fait peur (+3 dans la dernière minute après avoir mené de 14 points dans le troisième quart-temps) mais est venu à bout de Rouen. Le LMBC a été porté par un DeQuan Jones de feu (25 points à 9/15, 6 rebonds, 17 d’évaluation). On notera le « presque » double-double de Jean-Victor Traoré (11 points dont des lancers-francs décisifs en fin de match, 9 rebonds) et la belle activité de Thomas Ceci-Diop (7 points, 10 rebonds dont 5 offensifs en 21 minutes). Le SPO n’enchaîne donc pas après sa victoire à Vichy-Clermont, et malgré un joli 10/22 de loin.

 

*Poitiers bat Saint Chamond : 75-58 MVP : Christophe Leonard

Après une défaite inaugurale surprise à Charleville-Mézières, Poitiers s’est bien repris à la maison. Le PB peut remercier le duo Christophe Leonard (21 points, 6 passes décisives, 27 d’évaluation) / Youssoupha Fall (13 points, 8 rebonds, 18 d’évaluation), les deux joueurs confirmant leur bonne sortie de la semaine passée (15 & 21 d’évaluation). C’est d’ailleurs le premier qui a mis Poitiers sur les bons rails, avec 16 points et 19 d’évaluation à la mi-temps (+14 pour les Poitevins). Côté Saint-Chamond, on notera la sortie correcte de Stéphane Gombault (8 points, 5 rebonds).