Actualité

Pro A, 2e journée : Hervé et Cholet refroidissent Beaublanc !

Pour ce dernier match de la 4e journée, Cholet est allé dominer Limoges à Beaublanc (79-72). Les deux clubs sont à 2 victoires et 2 défaites.

Décidément, ce début de saison de Limoges prend des formes de montagnes russes. Annoncé poussif et à la lutte pour le maintien de l’aveu même de son président, le CSP avait surpris en s’imposant lors des deux premières journées, face à Dijon (75-70) en ouverture, puis lors d’un duel de haute lutte à Nancy (100-94, après prolongation). La semaine dernière, malheureusement pour ses bouillants supporters, Limoges allait déjouer dans la salle du Paris Levallois, terminant à -16, avec surtout quelques fâcheux airs de renoncements en fin de rencontre…

Le duel face à Cholet (qui avait lui commencé par deux revers) dans son antre de Beaublanc, apparaissait donc déjà important pour définir la tonalité de ce début de saison. Malheureusement, malgré un William Buford qui est décidément la bonne surprise du recrutement « Made in » Vujosevic (top-scoreur de Pro A après 4 journée : 20,5 points de moyenne, à 51,8% aux tirs, pour aller avec 4,3 rebonds, 5,5 passes décisives et 22,8 d’évaluation, 2e derrière D.J. Cooper), le CSP s’est incliné une deuxième fois, et sans doute par une marge plus importante que ne veut bien l’indiquer le score final (-7).

La première période aura été totalement contrastée. Les deux équipes s’avérant très brouillonnes en début de match, en alignant un joli florilège de tirs en première intention manqués et balles perdues en série. C’est pourtant le CSP, grâce notamment à un bon William Buford (top-scoreur du CSP avant ce match avec 17,3 pts de moyenne à 49% aux tirs), auteur de 10 points dans la première période, qui prend les devants. L’écart, à l’issue des dix premières minutes, aurait même pu être plus important que le 19-16 figurant au tableau d’affichage, si Mathieu Wojciechowski, que l’on ne reverra plus après ce premier quart-temps, n’avait pas dévissé dans la dernière minute, enchaînant deux air-balls et une balle perdue sur une remise en touche au milieu de terrain. De quoi mettre sérieusement en rogne Dule Vujosevic, le coach serbe de Limoges.

Limoges s’échappe… mais finit la mi-temps par un 0-14 !

Le CSP creusera même un bel écart à cheval sur les deux périodes (28-20, 15e minute), sur une interception de DaShaun Wood qui termine en contre attaque. Malheureusement, la lumière allait alors s’éteindre pour un CSP d’un coup à la dérive (15% de réussite pendant le deuxième quart-temps) et qui encaissera un 14-0 entre la 15e et la 20e minute (28-34 à la pause). Evtimov (10 pts à la pause) et un Den Dewar plutôt affuté pour un joueur n’ayant pas joué du tout l’an passé, sont les principaux auteurs de la vague remettant CB en tête… Limoges avait bien fait le boulot au rebond (10 offensifs pour le CSP en 20 minutes), mais une domination bien stérile puisque ces 10 prises n’entrainaient aucun point sur seconde chance…

Dès le début de la seconde mi-temps, Ilian Evtimov allumait de loin (5 pts en 2 minutes), mais Buford et Prepelic retrouvaient alors la mire en enchaînant deux paniers primés  pour ramener Limoges à une possession (37-39, 7’22). Mais Cholet allait repartir de l’avant par Graham Brown, surprenant 7e scoreur de Pro A avant la rencontre (16,0 pts/m.), juste derrière un certain Jamal Shuler (Monaco), et surtout Angel Rodriguez, le meneur portoricain de Cholet enchaînant deux paniers à trois-points énormes (37-47, 5’35, 8-0 pour CB). Limoges essaiera bien de revenir dans le match, mais Jerry Boutsiele (2,07 m, 24 ans) enchaîne alors 5 points pour repousser le CSP à -12 (45-57, 2’30), sur un panier au buzzer des 24’’ de Jonathan Rousselle.

Ensuite Cholet contrôle pendant la majeure partie de seconde période, en maintenant Limoges a une petite dizaine de points (53-62 à la 30e, 58-68 après 34’), en trouvant de bonnes séquences d’Isaiah Swann, totalement éteint en première mi-temps, mais auteur de 8 points clés à cheval sur les deux derniers quarts-temps. Mais c’est surtout le CSP qui manquait de constance, ratant quelques belles occasions comme sur ce alley-oop tout fait qui aurait pu les ramener à sept points, Cholet et Swann repoussant les locaux à -12 (53-65, 8’55). Dans un dernier sursaut d’orgueil, Limoges allait bien réussir à revenir chatouiller doucement les mollets du club des Mauges (72-75 à 1’22 de la fin), grâce à un Buford en feu, mais le sang froid de David Noel sur la ligne (4 sur 4 dans la dernière minute) allait réduire ces derniers efforts à néant, Cholet l’emportant au final fort logiquement : 72-79.

Les points rassurants pour le CSP ? Les 30 points et 27 d’évaluation de William Buford. En lui, le CSP s’est trouvé un vrai leader offensif. Le retour prochain de Zamal Nixon, très bon en préparation et dont le remplaçant, Cliff Hammonds, est en pleine galère (0 pts à 0/4 aux tirs, 0 pointé côté évaluation), en sera aussi bientôt sans doute un autre. Mais le chantier est encore vaste, notamment pour tenter de mettre le jeu de Klemen Prepelic un peu plus sous contrôle, l’international slovène ayant un talent fou mais une sélection de tir des plus douteuse (14 pts mais à 3 sur 9 ce soir, 36% d’adresse en moyenne depuis la reprise).

Côté Cholet, en revanche, Philippe Hervé a dû savourer son retour réussi à Beaublanc, 15 mois après son sacre lors des Finales LNB 2015 et… 9 depuis son licenciement intervenu très vite après. Mais c’est surtout la bonne partie d’ensemble de ses joueurs qu’il a pu apprécier, avec un Ilian Evtimov toujours aussi adroit (15 pts, 60% à 3-pts, soit dans ses moyennes depuis 4 matches), un Jonathan Rousselle culotté à souhait (10 pts dont deux paniers primés décisifs, au buzzer des 24’’), un bon Ben Dewar, Rodriguez en fin de match ou encore les intérieurs Graham Brown et Jerry Boutsiele ayant tous démontré de bonnes choses par séquences…

 

Les résultats

Lundi 17 octobre

Cholet bat *Limoges : 79-72MVP : Ilian Evtimov

Dimanche 16 octobre

*Monaco bat Hyères-Toulon : 84-68 MVP : Yakuba Ouattara

Nancy bat *Chalon-sur-Saône : 69-59 MVP : Dario Hunt

Samedi 15 octobre

Pau-Lacq-Orthez bat *Gravelines-Dunkerque : 78-65 MVP : D.J. Cooper

Strasbourg bat Le Portel : 75-71 MVP : Mouhammadou Jaiteh

*Nanterre bat Le Mans : 90-70 MVP : Mykal RIley

Vendredi 14 octobre

Châlons-Reims bat *ASVEL Lyon-Villeurbanne : 77-73 MVP : Jermaine Anderson

*Antibes bat Orléans : 76-70 MVP : Tim Blue

*Paris Levallois bat Dijon : 77-51 MVP : Tyler Harris

Lire les retours sur les matches de vendredi

Lire le retour sur le match SFR Sport 2 de samedi

Lire les retours sur les autres matches de samedi

Lire le retour sur Chalon - Nancy (dimanche, 17H)

Lire le retour sur Monaco - HTV (dimanche, 18H30)