Espoirs - 15ème journéeTerminé
Strasbourg75
Châlons-ReimsChâlons-Reims86
05-12-2018 16:00
Espoirs - 15ème journéeTerminé
Pau-Lacq-Orthez64
NanterreNanterre61
05-12-2018 18:00
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Fos-sur-Mer71
MonacoMonaco72
07-12-2018 17:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Caen86
PoitiersPoitiers85
07-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Vichy-Clermont68
RoanneRoanne94
07-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Gries-Oberhoffen85
EvreuxEvreux79
07-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Fos-sur-Mer80
MonacoMonaco77
07-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Denain73
Saint-ChamondSaint-Chamond79
07-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Paris69
RouenRouen79
07-12-2018 20:30
PROB - 8ème journéeTerminé
Nantes76
Aix-MaurienneAix-Maurienne77
07-12-2018 20:30
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Boulazac64
StrasbourgStrasbourg77
08-12-2018 15:30
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Chalon/Saône95
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque70
08-12-2018 17:00
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Bourg-en-Bresse91
CholetCholet97
08-12-2018 17:00
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Le Mans81
LimogesLimoges84
08-12-2018 17:00
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Nanterre96
AntibesAntibes64
08-12-2018 17:00
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Dijon92
LevalloisLevallois59
08-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Boulazac62
StrasbourgStrasbourg79
08-12-2018 18:30
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Chalon/Saône100
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque102
08-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Blois80
NancyNancy71
08-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Orléans70
LilleLille76
08-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Bourg-en-Bresse95
CholetCholet86
08-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Nanterre78
AntibesAntibes73
08-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Le Mans60
LimogesLimoges68
08-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Dijon79
LevalloisLevallois75
08-12-2018 20:00
PROB - 8ème journéeTerminé
Quimper94
ChartresChartres78
08-12-2018 20:00
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Le Portel83
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne68
09-12-2018 15:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Le Portel69
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne72
09-12-2018 18:30
Espoirs - 12ème journéeTerminé
Châlons-Reims83
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez72
10-12-2018 17:30
Jeep® ÉLITE - 12ème journéeTerminé
Châlons-Reims88
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez95
10-12-2018 20:45
Espoirs - 15ème journéeTerminé
Bourg-en-Bresse93
MonacoMonaco66
11-12-2018 15:00
Espoirs - 15ème journée
Levallois0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
12-12-2018 16:30
Espoirs - 15ème journéeTerminé
Le Mans75
Fos-sur-MerFos-sur-Mer77
12-12-2018 17:30
Espoirs - 13ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
14-12-2018 16:30
Espoirs - 13ème journée
Levallois0
Le PortelLe Portel0
14-12-2018 17:00
Espoirs - 13ème journée
Antibes0
BoulazacBoulazac0
14-12-2018 17:30
PROB - 9ème journée
Saint-Chamond0
BloisBlois0
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journée
Roanne0
CaenCaen0
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journée
Quimper0
OrléansOrléans0
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journée
Poitiers0
DenainDenain0
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journée
Lille0
ParisParis0
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journée
Evreux0
ChartresChartres0
14-12-2018 20:00
PROB - 9ème journée
Aix-Maurienne0
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen0
14-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
14-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Levallois0
Le PortelLe Portel0
14-12-2018 20:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Antibes0
BoulazacBoulazac0
14-12-2018 20:30
PROB - 9ème journée
Nantes0
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
14-12-2018 20:30
Espoirs - 13ème journée
Monaco0
DijonDijon0
15-12-2018 15:00
Espoirs - 13ème journée
Cholet0
NanterreNanterre0
15-12-2018 16:30
Espoirs - 13ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
15-12-2018 16:30
Espoirs - 13ème journée
Limoges0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
15-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Monaco0
DijonDijon0
15-12-2018 18:30
PROB - 9ème journée
Nancy0
RouenRouen0
15-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Cholet0
NanterreNanterre0
15-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Limoges0
Fos-sur-MerFos-sur-Mer0
15-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Châlons-ReimsChâlons-Reims0
15-12-2018 20:00
Espoirs - 13ème journée
Pau-Lacq-Orthez0
Le MansLe Mans0
16-12-2018 15:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Pau-Lacq-Orthez0
Le MansLe Mans0
16-12-2018 18:30
Espoirs - 13ème journée
Strasbourg0
Chalon/SaôneChalon/Saône0
17-12-2018 17:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Strasbourg0
Chalon/SaôneChalon/Saône0
17-12-2018 20:45
PROB - 10ème journée
Orléans0
PoitiersPoitiers0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Caen0
Saint-ChamondSaint-Chamond0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Blois0
LilleLille0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Chartres0
NancyNancy0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Vichy-Clermont0
Aix-MaurienneAix-Maurienne0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Denain0
RoanneRoanne0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Gries-Oberhoffen0
NantesNantes0
18-12-2018 20:00
PROB - 10ème journée
Rouen0
EvreuxEvreux0
18-12-2018 20:30
Espoirs - 14ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
21-12-2018 16:30
Espoirs - 14ème journée
Châlons-Reims0
LimogesLimoges0
21-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez0
21-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Châlons-Reims0
LimogesLimoges0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Roanne0
OrléansOrléans0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Quimper0
NantesNantes0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Evreux0
LilleLille0
21-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Aix-Maurienne0
RouenRouen0
21-12-2018 20:00
Espoirs - 14ème journée
Monaco0
StrasbourgStrasbourg0
22-12-2018 14:30
Espoirs - 14ème journée
Chalon/Saône0
Le MansLe Mans0
22-12-2018 15:00
Espoirs - 14ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
22-12-2018 16:30
Espoirs - 14ème journée
Fos-sur-Mer0
AntibesAntibes0
22-12-2018 17:00
Espoirs - 14ème journée
Nanterre0
Le PortelLe Portel0
22-12-2018 17:00
Espoirs - 14ème journée
Dijon0
CholetCholet0
22-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Chalon/Saône0
Le MansLe Mans0
22-12-2018 18:30
PROB - 11ème journée
Poitiers0
Saint-ChamondSaint-Chamond0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Boulazac0
LevalloisLevallois0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Fos-sur-Mer0
AntibesAntibes0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Nanterre0
Le PortelLe Portel0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Vichy-Clermont0
CaenCaen0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Nancy0
DenainDenain0
22-12-2018 20:00
PROB - 11ème journée
Chartres0
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen0
22-12-2018 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Dijon0
CholetCholet0
22-12-2018 20:30
PROB - 11ème journée
Blois0
ParisParis0
23-12-2018 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Monaco0
StrasbourgStrasbourg0
23-12-2018 18:30

Actualité

Paschal n’est plus un agneau

A 22 ans, le havrais Fabien Paschal (2,08 m) est l’une des grandes révélations de ce début de saison en Pro A.

On attendait Hugo Invernizzi dans le rôle du jeune havrais qui explose cette année mais, si l’ancien de Strasbourg a bien réalisé des progrès significatifs depuis son arrivé en Normandie, c’est pourtant Fabien Paschal qui fait figure de véritable révélation. Cantonné à seulement sept petites minutes de temps de jeu moyen l’année dernière (2,1 pts, 1,6 rbd), le jeune intérieur est devenu l’un des hommes de base du STB cette saison (9,5 pts, 5,2 rbds en 21 minutes), avec déjà cinq titularisations en six matches. « Le coach me donne plus de responsabilités donc j’essaie de passer un cap », se félicite l’intéressé, qui sait aussi qu’il a grandement bénéficié d’un coup de pouce du destin.

Car si Eric Bartéchéky, l’entraîneur havrais a autant responsabilisé son jeune poulain, c’est aussi parce qu’il n’avait pas vraiment le choix. « Il a bénéficié d’une opportunité parce qu’on a joué sans poste 4 américain à cause de la blessure de Brian Boddickeravant le début de la saison », rappelle l’entraîneur. « Il a été lancé dans le cinq majeur avec un temps de jeu plus important que l’année dernière et il a vraiment su prendre cette opportunité-là par le bon bout en se montrant plutôt performant. C’est positif parce que l’opportunité, quand elle se crée, encore faut-il la saisir. » Et Fabien n’a pas attendu longtemps.

« Au début c’était difficile, je me faisais trouer à chaque fois. »

 

Longtemps dominant en espoir, Paschal bataille désormais chez les pros

 

Dès le premier match de la saison, lors de la victoire contre Pau-Lacq-Orthez, il se fend de 14 points et 4 rebonds en 19 minutes. Deux journées plus tard, il établit ses records personnels en Pro A avec 20 points, 8 rebonds et 23 d’évaluations en 31 minutes contre Cholet. Malgré la défaite des siens, il est de très loin le meilleur havrais sur le terrain ce soir-là. « Sur le moment, j’ai joué simple, propre, je n’ai pas fait des trucs que je ne sais pas faire », explique le jeune homme aujourd’hui quant à sa performance face à Cholet. « Honnêtement, durant le match je ne me suis même pas rendu compte de mes stats, c’est après que j’ai vu. Mais bon, ça aurait été mieux de mettre vingt points avec la victoire. » Si Le Havre ne gagne toujours pas beaucoup de matches cette saison, Fabien y a cependant fait son trou. Heureusement car le temps commençait à presser.

Né à Créteil dans le Val-de-Marne, Fabien débarque au centre de formation du Havre en 2007. Rapidement, il va devenir l’un des hommes forts du championnat espoir, tournant même à plus de 21 points et 10 rebonds los de sa dernière saison, en 2011-12. Dominant avec les jeunes, il va cependant rencontrer plus de difficultés une fois chez les pros. « C’est sûr que la transition a été difficile », reconnaît-il aujourd’hui. « T’es en espoir, tu plantes 25 points et tu prends 10 rebonds par match avec une certaine facilité puis tu arrives chez les pros et tu n’as plus les mêmes ballons. Tu dois te démarquer d’une autre façon, ce n’est plus le même jeu, c’est plus précis. Ca m’a mis une claque. »

Une adaptation qui tient beaucoup à la différence de niveau mais aussi à un repositionnement sur le poste 4 pour ce pivot de formation, chantier qui a débuté l’année dernière. « C’est un autre jeu. Je me suis retrouvé à jouer contre des joueurs plus petits que moi et très mobiles alors que j’avais l’habitude de jouer contre des joueurs grands, lourds. Au début c’était difficile, je me faisais trouer à chaque fois. Mais j’ai beaucoup travaillé pour m'améliorer. » Y compris en dehors de la saison.

« L’opportunité, quand elle se crée, encore faut-il la saisir. » Eric Bartéchéky

 

Avec l'équipe de France des moins de 18 ans, en 2009 à Metz, où les Bleuets ont remporté l'argent à l'Euro

 

Conscient de ses lacunes qui lui barrent la route en Pro A, Fabien décide de bosser comme un dingue deux mois durant, une fois l’été 2013 arrivé. D’abord à Paris où il travaille le cardio et les fondamentaux puis pendant deux semaines en Croatie, à Sibenik, en compagnie de plusieurs autres jeunes basketteurs français comme le gravelinois Ousmane Camara. « J’ai beaucoup appris : ne pas me précipiter, être juste, ne faire qu’un seul pas quand cela suffit », détaille le joueur. « On a joué contre les joueurs locaux et j’ai senti que j’avais progressé, j’étais moins essoufflé. Ca a l’air de payer cette saison au Havre. » Ses prestations actuelles ne disent pas le contraire.

Une nouvelle donnée pourrait cependant mettre à mal cette belle éclosion. Depuis la semaine dernière, en effet, Le Havre a engagé Marc Salyers en tant que pigiste médical de Brian Boddicker. De par son passé, son palmarès, son talent et surtout son profil de poste 4, l’Américain va prendre des minutes au STB, au détriment de Paschal, comme ce fut déjà le cas lors du dernier match à Villeurbanne où ce dernier a commencé sur le banc pour la première fois de la saison. « C’est sûr que quand on prend Salyers ce n’est pas pour le faire sortir du banc ou jouer vingt minutes », admet Eric Bartéchéky. « Par rapport à son statut, on a envie de donner des minutes et de la liberté dans le jeu à Salyers, qu’il puisse prendre un nombre de shoot important. Mais ce qui est intéressant avec Fabien, c’est que c’est un joueur qui peut aussi basculer sur le poste 5 dans la mesure où il a un jeu quand même plus axé sur le dos au panier que sur le tir extérieur. Donc Fabien aura la possibilité de jouer sur le poste 4 pour faire souffler Salyers mais aussi sur le poste 5 en relai de Graham Brown et Bangaly Fofana. Il a une carte à jouer pour garder un temps de jeu important. »

« Ce n’est pas parce que Marc Salyers est arrivé que je vais baisser les bras, au contraire »

 

Repositionné au poste 4, Fabien prend de vitesse Florent Pietrus, l'une des références à ce poste

 

Le joueur en tout cas ne s’offusque pas de cette arrivée. « Je me mets dans la même configuration, comme si Boddicker était devant moi », explique Fabien. « Ce n’est pas parce que Marc Salyers est arrivé que je vais baisser les bras, au contraire. Justement, je vais donner encore plus qu’avant pour montrer que même si Salyers est là, j’ai de l’importance dans cette équipe. »

Une importance bien réelle, à tel point qu’à l’heure actuelle, Paschal et ses 11 d’évaluation moyenne figure au 11e rang parmi les Français de Pro A dans cette catégorie statistique. De quoi envisager une place au prochain All-Star Game à Bercy ? « Franchement, je n’y pense pas », balaye le joueur. « Je ne vais pas me projeter, ça ne sert à rien. Je viens de débuter une bonne saison et je vais me concentrer match par match. Si ça arrive, tant mieux. » Il n’y a peut-être pas qu’aux Docks Océane que le talent de Fabien Paschal va exploser au grand jour.