Espoirs - 3ème journée Terminé
Monaco 70
Roanne Roanne 75
05-10-2019 15:00
Espoirs - 3ème journée Terminé
Boulogne-Levallois93
Limoges Limoges 54
05-10-2019 16:00
Espoirs - 3ème journée Terminé
Le Mans 69
Chalon/Saône Chalon/Saône 66
05-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 3ème journée Terminé
Monaco 71
Roanne Roanne 65
05-10-2019 18:30
ProB - Leaders Cup PROB - 5ème journéeTerminé
Souffelweyersheim77
Nancy Nancy 82
05-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 3ème journée Terminé
Le Mans 88
Chalon/Saône Chalon/Saône 80
05-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 3ème journée Terminé
Orléans 88
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 87
05-10-2019 20:30
Espoirs - 3ème journée Terminé
Lyon-Villeurbanne57
Cholet Cholet 77
06-10-2019 13:30
Jeep® ÉLITE - 3ème journée Terminé
Boulogne-Levallois108
Limoges Limoges 106
06-10-2019 16:00
Jeep® ÉLITE - 3ème journée Terminé
Lyon-Villeurbanne85
Cholet Cholet 76
06-10-2019 17:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Paris Basketball 75
Rouen Rouen 71
07-10-2019 14:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Aix-Maurienne100
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 90
07-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Poitiers75
Nantes Nantes 80
07-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Saint-Chamond 77
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 79
08-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Gries-Oberhoffen 73
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 52
08-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - 6ème journéeTerminé
Lille89
Denain Denain 59
08-10-2019 20:00
Espoirs - 5ème journée Terminé
Boulazac67
Monaco Monaco 70
09-10-2019 17:30
Espoirs - 4ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 101
Orléans Orléans 62
11-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Roanne 70
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 51
11-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Roanne 81
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 109
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Aix-Maurienne94
Lille Lille 93
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Denain71
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 63
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Saint-Chamond77
Quimper Quimper 65
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Fos-sur-Mer68
Paris Basketball Paris Basketball 70
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Saint-Quentin96
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 89
11-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 90
Orléans Orléans 79
11-10-2019 20:00
ProB - 1ère journée Terminé
Rouen87
Poitiers Poitiers 59
11-10-2019 20:30
ProB - 1ère journée Terminé
Evreux76
Blois Blois 104
11-10-2019 20:30
ProB - 1ère journée Terminé
Antibes71
Nancy Nancy 92
11-10-2019 20:30
Espoirs - 4ème journée Terminé
Strasbourg 70
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 59
12-10-2019 15:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Cholet90
Boulazac Boulazac 85
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Limoges88
Monaco Monaco 78
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Nanterre82
Le Mans Le Mans 78
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Pau-Lacq-Orthez 82
Le Portel Le Portel 73
12-10-2019 17:00
Espoirs - 4ème journée Terminé
Chalon/Saône 92
Châlons-Reims Châlons-Reims 73
12-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Cholet94
Boulazac Boulazac 90
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Strasbourg 81
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 97
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Limoges66
Monaco Monaco 86
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Chalon/Saône 75
Châlons-Reims Châlons-Reims 83
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Pau-Lacq-Orthez 64
Le Portel Le Portel 57
12-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Nanterre98
Le Mans Le Mans 79
12-10-2019 20:30
Espoirs - 4ème journée Terminé
Dijon75
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 67
13-10-2019 13:00
Jeep® ÉLITE - 4ème journée Terminé
Dijon70
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 79
13-10-2019 16:00
ProB - 1ère journée Terminé
Nantes77
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 71
13-10-2019 18:00
Espoirs - 5ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
18-10-2019 16:30
Espoirs - 5ème journée
Châlons-Reims 0
Nanterre Nanterre 0
18-10-2019 17:00
Espoirs - 5ème journée
Le Portel0
Roanne Roanne 0
18-10-2019 17:00
ProB - 2ème journée
Vichy-Clermont0
Rouen Rouen 0
18-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Lille0
Antibes Antibes 0
18-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Gries-Oberhoffen0
Aix-Maurienne Aix-Maurienne 0
18-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Le Portel0
Roanne Roanne 0
18-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
18-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Châlons-Reims 0
Nanterre Nanterre 0
18-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Saint-Quentin0
Nantes Nantes 0
18-10-2019 20:00
Espoirs - 5ème journée
Boulogne-Levallois0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
19-10-2019 15:30
Espoirs - 5ème journée
Orléans 0
Dijon Dijon 0
19-10-2019 16:30
Espoirs - 5ème journée
Strasbourg 0
Cholet Cholet 0
19-10-2019 17:00
Espoirs - 5ème journée
Le Mans 0
Limoges Limoges 0
19-10-2019 17:00
Espoirs - 5ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
19-10-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Boulazac0
Monaco Monaco 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Strasbourg 0
Cholet Cholet 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Nancy0
Evreux Evreux 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Quimper0
Paris Basketball Paris Basketball 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Poitiers0
Denain Denain 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Souffelweyersheim0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Orléans 0
Dijon Dijon 0
19-10-2019 20:00
ProB - 2ème journée
Blois0
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Le Mans 0
Limoges Limoges 0
19-10-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Boulogne-Levallois0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
19-10-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - 5ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
20-10-2019 16:00
ProB - Leaders Cup PROB - Quart de Finale Aller
Paris0
AntibesAntibes0
22-10-2019 16:30
ProB - Leaders Cup PROB - Quart de Finale Aller
Nancy0
LilleLille0
22-10-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - Quart de Finale Aller
Rouen0
Vichy-ClermontVichy-Clermont0
22-10-2019 20:30
Espoirs - 16ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
23-10-2019 15:00
ProB - 3ème journée
Gries-Oberhoffen0
Blois Blois 0
25-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Denain0
Quimper Quimper 0
25-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Aix-Maurienne0
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 0
25-10-2019 20:00
ProB - 3ème journée
Rouen0
Saint-Quentin Saint-Quentin 0
25-10-2019 20:30
ProB - 3ème journée
Nantes0
Nancy Nancy 0
25-10-2019 20:30
ProB - 3ème journée
Evreux0
Poitiers Poitiers 0
25-10-2019 20:30
ProB - 3ème journée
Antibes0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
25-10-2019 20:30

Actualité

Olivier Romain (Chartres) : « Sur le plan humain, l’aventure des playoffs l’an passé a été vraiment géniale !»

Membre à part entière de la génération dorée née en 1988-89, celle des Nicolas Batum, Antoine Diot, Alexis Ajinça et compagnie, Olivier Romain (1,80 m, 30 ans) a remporté l’Or lors des EuroBasket U16 puis U18 avant d’en terminer, en 2007, par une médaille de Bronze en U19 en Serbie. Formé à l’Insep, il a d’abord connu une petite expérience en Jeep® ÉLITE à Dijon, avant d’effectuer une belle carrière entre PRO B et N1, privilégiant avoir un rôle majeur plutôt qu’une place sur un banc d’un club d’élite. Auteur d’une belle saison l’an passé (12,4 pts à 51,3% aux tirs) et top passeur de la N1 au sein de l’attaque "survitaminée" de Chartres, Olivier et ses partenaires comptent bien se maintenir en PRO B sans rien renier à leur philosophie de jeu…

Olivier, vous faites partie de la génération dorée née en 1988, avec les Diot, Batum, Ajinça, Moerman, Vaty, Jackson etc. et avez été de l’aventure des titres européens en U16, U18 et de la médaille de bronze mondiale avec les U19 en 2007. Onze ans plus tard, gardez-vous encore beaucoup de contacts avec les autres membres de cette génération dorée ?

Oui, énormément. Hier encore (cet entretien a eu lieu vendredi 12 octobre, ndlr), on a discuté avec Jesse Begarin, Ludo (Vaty) et Alexis (Ajinça). On se remémorait des bêtises qu’on disait à l’époque de l’Insep à propos de nos clubs actuels, parce que ce sont des équipes qu’on jouait avec le Centre Fédéral en Nationale 1. Cette époque-là, comme nos aventures, l’été, avec les différentes sélections, ça reste des moments géniaux qu’on adore se rappeler en rigolant.


Vous avez aussi connu la Jeep® ÉLITE très tôt, avec Dijon, mais avez effectué plutôt une très belle carrière entre PRO B et N1 avec de bonnes stats. Avec le recul, avez-vous privilégié avoir un rôle et du temps de jeu à une place en rotation parmi l’élite ?

Oui, clairement. Je pense avoir privilégié le plaisir, le temps de jeu, avoir des responsabilités sur le terrain. Après, à un moment donné au cours de ma carrière, je me suis posé pas mal de questions. Il y a cinq ans par exemple, je sortais d’une grosse saison en Pro B avec Saint-Quentin. Là, je me suis demandé vraiment s’il valait mieux que je m’oriente vers un rôle derrière un Américain, en Jeep® ÉLITE, en changeant carrément de projet de carrière et en sacrifiant mon temps de jeu. Mais au final, je me suis dit que ça ne correspondait pas vraiment à mes envies, que je préférais prendre du plaisir avant tout. Jouer au basket pour le dire plus simplement, et driver vraiment une équipe.


Quand on regarde un peu les clubs où vous avez joué, si l’on place un compas sur Versailles, où vous êtes né et avez grandi, vos choix de clubs semblent aussi être dictés par une volonté de rester près de vos attaches amicales et familiales…

Je pense que ce n’est pas quelque chose que j’ai imposé à mon agent. Je ne lui ai jamais dit : « je veux absolument rester près de la région parisienne ». Cela tient plus au hasard. Mais peut-être que ça a joué inconsciemment ensuite, au moment de choisir où j’allais signer. Je suis resté très longtemps à Saint-Quentin, à une heure trente de chez moi, là, Chartres, c’est moins de 40 minutes. C’est vrai que c’est un gros plus, un confort de vie. Alors, sans doute que c’est entré dans un coin de ma tête au moment de signer à chaque fois… Mais ce n’a jamais été en soi un objectif.


En passant, petit quiz de culture basket : pouvez-vous me citer deux internationaux nés et ayant grandi à Versailles, comme vous ?

Alors, à l’époque, il s’appelait Olivier Saint-Jean, devenu Tariq Abdul-Wahad. Il était Versaillais, non ? Mais pour l’autre, je sèche.


Christian Garnier, qui fut parmi les plus jeunes internationaux dans les années 80 et 90, formé au Stade Français et passé ensuite par Pau, Monaco ou la CRO Lyon…

J’avoue que c’était une colle... Je suis désolé.


En 2013-14, vous figurez par exemple parmi les meilleurs Français de Pro B avec Saint-Quentin (11,7 pts, 4,8 passes décisives) et Monaco, alors en construction, vous recrute. Pourtant vous retournez au SQBB dès octobre. Que s’est-il passé ?

Tout bêtement, cela ne se passait pas très bien avec le coach. Enfin plutôt, je n’avais pas du tout les mêmes responsabilités que je pensais avoir. Alors, d’un commun accord avec les dirigeants ukrainiens, ils m’ont laissé partir pour que je puisse retrouver un rôle plus important dans une autre équipe. Ils ont été très corrects et se sont même excusés très gentiment auprès de moi. Quelques semaines plus tard, Savo (Vucevic) était remplacé par Zvezdan Mitrovic. Alors, des regrets, je ne peux pas dire que j’en ai, parce que tu ne sais jamais comment ça aurait pu se passer avec lui. J’étais très content pour les joueurs qui ont joué beaucoup plus après l’arrivée de Mitrovic, mais pour moi, la page était tournée. Et puis, Saint-Quentin ne faisait pas une super saison, donc je me suis concentré sur ce qui se passait dans mon équipe.


Saint-Quentin et Sébastien Lambert ont joué un grand rôle au cours de votre carrière (6 saisons au SQBB, il entre dans la 3e avec Chartres). Existe-t-il une relation spéciale qui vous unit tous les deux ?

Déjà, on a la même philosophie du basket en étant tous deux plutôt tournés vers l’attaque. Et puis, c’est quelqu’un qui m’a très vite cerné et a compris comment m’utiliser au mieux et me faire bien jouer. Pour l’anecdote, je devais signer à Chartres et lui était sur le marché et pas forcément dans les petits papiers des dirigeants qui cherchaient pourtant un coach. On en a discuté et je lui ai dit qu’il y avait un projet intéressant à Chartres.


Ah bon, vous voulez dire que le coach vous doit sa place, ça doit faire de vous son chouchou…

(Il coupe) Non, non, du tout ! Il ne me doit pas son engagement, mais comme je n’avais pas encore signé et que lui était candidat, j’ai simplement dit aux dirigeants que, pour moi, avoir Sébastien comme coach correspondrait totalement à ce que je voulais. Après, ce qu’ils en ont fait…


Chartres a été l’équipe surprise l’an passé en N1, avec un jeu très axé sur l’attaque et l’adresse qui a fini par faire exploser tous les adversaires en playoffs. Que retenez-vous de cette aventure de l’an passé ?

Déjà, sur le plan humain, l’aventure a été vraiment géniale, avec au bout cette montée alors que personne ne nous attendait à ce niveau. Mais nous, on a toujours cru en nous. Je pense qu’on n’a pas démérité, qu’on a produit du beau basket tout au long de la saison et encore plus dans les moments décisifs. Sur l’ensemble de l’année, tout n’a pas toujours été facile, mais nous sommes restés solidaires et on a profité de l’opportunité qui nous a été offerte pour obtenir cette montée au bout. C’était un objectif du club, mais pas forcément dès cette année, plutôt sur 3 ou 4 ans. Mais tant mieux d’ailleurs, parce qu’avec la refonte de la N1, on se posait beaucoup de questions en nous demandant à quoi allait ressembler ce championnat avec l’apparition des deux poules et le passage de 18 à 28 équipes. On est monté la bonne année pour s’extirper de tout ça…


Pour la Pro B, Sébastien a densifié le volume physique de l’équipe mais sans renoncer à cette orientation vers un basket champagne. Vous qui connaissez bien la division, comment voyez-vous la saison à venir ?

Je pense qu’il a eu raison d’apporter un peu plus de densité physique dans ce groupe. On sait très bien qu’en Pro B, le jeu est beaucoup plus athlétique. Ça saute plus haut, ça va plus vite, tous les aspects du jeu sont plus physiques. On avait donc vraiment besoin de densifier tout ça. Après, si j’en crois ce que j’ai pu voir tant pendant les matches de préparation que pour la Leaders Cup, je pense qu’on peut très bien s’en sortir même avec notre style de jeu up-tempo et tourné vers l’attaque. Face à Blois ou Orléans, qui font partie des prétendants à la montée et des gros clubs de la division, nous n’avons pas été ridicules puisque nous sommes parvenus à les battre à domicile tous les deux. Alors oui, je pense qu’on est au niveau et pourquoi ne pas créer la surprise en allant se balader dans la zone des playoffs dès cette saison.


En Leaders Cup, vous battez Orléans et Blois à domicile, toujours en scorant plus de 90 points par match. Mais il va bien falloir défendre, non ?

Oui, bien sûr ! Ne pas défendre n’est pas du tout dans nos intentions. On sait qu’on est capables de mettre beaucoup de points, mais scorer n’est pas une garantie pour remporter les rencontres. Il va falloir qu’on donne encore plus. Défendre à fond, faire des stops, parce que marquer, ça fait plaisir, mais si ta défense est trop poreuse de l’autre côté, ça ne suffit pas à gagner les matches. On en est bien conscients. Nous ne sommes pas assez constants en défense, pas à l’image de ce que le coach souhaite. C’est aussi pour ça qu’on a pris quelques gros éclats, comme face à Orléans où l’on prend 109 points. Là, c’est beaucoup trop pour espérer l’emporter.


On parle d’un projet de salle à Chartres. Savez-vous si les choses avancent de ce côté-là ?

Oui, je crois. On nous en a parlé au lancement de la saison. C’est prévu pour 2020 ou 2021, même si pour le moment, on ne nous l’a évoqué qu’oralement, sans que je n’aie rien vu passer d’officiel. Mais je sais que le projet avance vraiment. Chartres a quand même une équipe en Pro B en basket, en National 2 en foot et en Proligue (2e division également) en hand, donc la ville a à cœur de construire des structures de haut niveau pour accompagner le développement des clubs.


Cet article est à retrouver dans le Soir de Match papier distribué dans les salles de PRO B pour la J2