Actualité

Monaco invaincu, l’ASVEL vers le Top 16 !

Après la soirée parfaite d’hier soir, les français ont partagé les points. L’ASVEL et Monaco ont gagné alors que Levallois et Nanterre s’inclinaient.

BCL

Après trois victoires consécutives, Nanterre 92 avait l’occasion de ravir la place de leader à son hôte du soir, le Besiktas Istanbul. Malheureusement, les Franciliens ont subi les foudres d’un ancien de la maison, Kyle Weems (14 pts et 9 rebonds, 20 d’évaluation) et surtout été victime de la superbe adresse à trois points de Besiktas (11/25) pour finalement s’incliner (79-74). Côté Nanterre, Heiko Schaffartzik (16 pts et 6 assists) et Jamal Shuler (18 pts, 6 rbds et 4 pds) ont été les plus efficaces. Nanterre reste donc à la 2e place du Groupe D (5V-2D), à une longueur de Besktas (6-1).

Dans le groupe A, Monaco a conforté sa première place et est resté invaincu (7V-0D) en dominant Karsiyaka (79-65) qu’il repousse à 2 longueurs (5-2). Elmedin Kikanovic (23 points à 5 sur 8, mais surtout 13/14 aux lancer-francs et 7 rebonds) et Gerald Robinson (23 points, 6/9 à trois points) auront été les fers de lance de la Roca Team.

 

EuroCup

Beau succès de l’ASVEL en Allemagne aux dépens d’Ulm (74-84). Les Villeurbannais profitent aussi de la victoire de Gran Canaria sur le Tofas Bursa (92-71) pour revenir sur les Turcs et partager la première place avec ces deux clubs (tous à 4V-3D). J.D. Jackson a pu compter sur un duo A.J. Slaughter (22 pts, 5/10 à trois points) John Roberson (25 pts, 8/10 derrière l’arc et globalement sur une incroyable adresse de loin (19/32, soit 59,4% !) pour prendre le large en remportant le dernier quart (18-30).

Quant à Levallois, les Mets restent à la dernière place du groupe en concédant une 6e défaite en 7 journées, à Marcel Cerdan, face à une grosse équipe de l’Unics Kazan  (68-77). Boris Diaw (15 pts, 5 rbds et 4 pds) et Travis Leslie (13 pts, 4 rbds) auront été les plus actifs côté francilien, mais les Russes, emmenés par un Stéphane Lasme dominateur dans la raquette (14 pts, 9 rbds et 3 contres) ont su conserver un matelas de sécurité pendant toute la seconde période.