ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale RetourTerminé
Saint-Chamond81
OrléansOrléans75
10-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale RetourTerminé
Gries-Oberhoffen74
RouenRouen78
10-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale BelleTerminé
Orléans93
Saint-ChamondSaint-Chamond83
13-06-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 1Terminé
Lyon-Villeurbanne81
MonacoMonaco71
15-06-2019 18:30
ProB - Playoffs Accession - Finale AllerTerminé
Orléans68
RouenRouen62
16-06-2019 16:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 2Terminé
Lyon-Villeurbanne73
MonacoMonaco67
17-06-2019 20:45
ProB - Playoffs Accession - Finale RetourTerminé
Rouen78
OrléansOrléans63
19-06-2019 20:45
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 3
Monaco0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
20-06-2019 20:45
LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Les pistoléros ont encore frappé !

Nanterre a retourné un match mal embarqué contre Limoges grâce à une salve de tirs primés dans les quinze dernières minutes (84-74).

Le film du match

Le CSP entre idéalement dans ce quart de finale : 13-0 en 4 minutes ! Les Limougeauds appuient dessous tandis que les Nanterriens, très en difficulté pour contenir Mam’ Jaiteh et Brian Conklin dans la peinture, arrosent de loin sans réussite. Pascal Donnadieu lance Jo Passave pour travailler son ancien pivot (Jaiteh) au corps. L’option fonctionne. Les Nanterriens trouvent une meilleure alternance intérieur-extérieur et opèrent un rapproché (18-14). Mais Danny Gibson veille au grain et répond par deux fois aux flèches des Franciliens (29-17 à la 12e minute).

Dans ce match entre poids léger – un cran en dessous physiquement des trois qualifiés pour les demi-finales – Mam’ Jaiteh fait une vraie différence dans la peinture (11 points en seulement 9 minutes). Seulement, l’ex-international doit quitter le parquet à la 18e minute après avoir écopé de sa troisième faute personnelle. Un tournant de ce quart de finale alors que le CSP mène 35-27 ? Au retour aux vestiaires, l’avance limougeaude a déjà fondu à 5 points sur un buzzer beater de Jamal Shuler (8 points).

 

Dans le troisième quart, les Limougeauds vont bien recreuser un mini-break après un bon passage de Brian Conklin – le meilleur joueur du CSP  ce soir (16 points, 7 rebonds, 23 d'évaluation) – ponctué par une faute technique de Pascal Donnadieu (50-42). Mais la réaction de Nanterre ne va pas tarder. Dans le sillage de leurs deux facteurs X du soir, Jamar Wilson et Bathiste Tchouaffé, les Nanterriens vont passer un 22 à 9 à cheval sur les deux derniers quart-temps. Le match a tourné. Les trois-points tombent de partout (8/13 à trois-points sur la deuxième mi-temps). D'abord des mains d'Hugo Invernizzi. Puis trois flèches consécutives d’Heiko Schaffartzik tuent les derniers espoirs limougeauds. Nanterre et ses modèles légers affrontera Le Mans en demi-finale pour le bonheur de ses supporters présents en nombre ce vendredi soir à la Disney Events Arena.

 

Un homme dans le match

Jamal Shuler est un habitué de la Leaders Cup, qu'il a remporté deux fois en 2016 et 2017 avec Monaco. L'Américain est même le recordman de points de la compétition avec ses 31 points inscrits en finale en 2016. Ce soir, le showman (1,91 m, 32 ans) n'a pas eu la même réussite aux tirs que ses coéquipiers Hugo Invernizzi et Heiko Schaffartzik (11 pointsà 4/14). Mais il a pesé autrement dans ce match, en finissant meilleur rebondeur (6) et meilleur passeur (7) de Nanterre. Pascal Donnadieu a apprécié : "Jamal Shuler a mis le bleu de chauffe et s’est mis au service de son équipe comme un grand capitaine".

Les déclas

Lahaou Konate : « Le début du match n’était pas terrible mais on a toujours essayé de respecter le plan de jeu. En deuxième mi-temps, on a continué à défendre dur et à pousser des ballons. On a mis des gros tirs aussi. Je pense à Hugo, à Heiko et à Bathiste. Je suis content de retrouver Le Mans en demi-finale. C’est toujours une sensation particulière de jouer contre son ancien club. Je suis une fois avec Le Mans ici, on avait perdu au premier tour. Là, on se retrouve en demi-finale. Ca va faire du bien de jouer contre Wilfried Yeguete et Youssoupha Fall. On va essayer d’empêcher Youssoupha de faire un triple double (rires) et de bien attaquer leur grosse défense, d’être patient, ce qu’on n’avait pas fait au match retour en championnat. »

Hugo Invernizzi : « On a fait un très mauvais début. On a réussi à mettre nos tripes en deuxième mi-temps. Après notre série avec Hugo, ça a été plus facile. Le Mans ? On a une revanche à prendre. Ca va être un beau combat. Il faudra bien récupérer, qu’on réussisse à dormir assez tôt. Cela va être la plus grosse partie ce soir. »

Kyle Milling : « On a craqué mentalement dans les dix dernières minutes. Nanterre mérite sa victoire. Le seul regret c’est qu’avec deux ou trois des meilleurs arbitres de France, ils se soient trompés sur les lancers de Conklin sur la technique. Ils l’ont admis après le match. Après cette période, Nanterre a monté son agressivité, son énergie. Et nous, on a craqué. »

Pascal Donnadieu : « On a fait un match héroïque en deuxième mi-temps. Avec toutes les circonstances de match, avec deux joueurs en moins et Jo Passave sorti à la 25e minute, on s’est battu contre les circonstances. C’est la victoire des joueurs. On s’est battu avec beaucoup d’enthousiasme. Ce grain de folie à la fin, c’est la caractéristique de Nanterre. J’ai toujours aimé un basket champagne, avec du rythme, avec une prise de risque. Ce soir, on a su le faire. Et puis, il y a eu une belle performance de Bathiste Tchouaffé et un très bon apport de Jean-Marc Pansa. Jamal Shuler a mis le bleu de chauffe et s’est mis au service de son équipe comme un grand capitaine (…) Je ne sais pas dans quel état de fraîcheur on sera demain. On est l’équipe la moins armée, les trois autres équipes sont plus intenses que nous, il reste deux cols énormes, mais on fera tout pour qu’il y ait suffisamment d’essence. »

 

Le programme des demi-finales

Samedi 17 février

Monaco - Lyon-Villeurbanne (18h)

Le Mans - Nanterre (20h30)