Actualité

Les nouveaux visages de la Pro B

La Pro B reprend ses droits ce vendredi avec beaucoup de nouveaux visages, et notamment l'ex-Palois Ron Lewis, qui arrive au Havre.

Ron Lewis la saison dernière avec l'Elan Béarnais, va apporter une menace extérieure au STB Le Havre (photo : Eric Traversié)

Huit nouveaux joueurs vont faire leur apparition en Pro B ce week-end à l’occasion de la 13e journée. Logiquement, la plupart des retouches concernent les équipes de bas de classement, qui ont dû revoir leur copie…

15e au classement avec une seule victoire d’avance sur le premier relégable (3v-9d), Aix-Maurienne a remplacé deux de ses joueurs étrangers pendant la trêve. Exit les décevants Devin Sweetney (7,3 d’évaluation en 29 minutes) à l’aile et Marvin Dominique (5,9 d’éval en 20 minutes) à l’intérieur. Le club savoyard a fait signer l’international suisse Jonathan Kazadi (1,93 m, 27 ans), déjà vu en France la saison dernière, à Orléans, pour sa premier expérience hors de Suisse. Le combo avait connu des hauts et des bas dans le Loiret (7 points à 47%, 3,2 rebonds, 2,3 passes, 8,5 d’évaluation en 23 minutes) avant de se blesser au pouce et de terminer sa saison en mars. Il arrive du BC Monthey en Suisse (13,0 points à 47,8%, 6,4 rebonds, 3,8 passes, 17,3 d’éval en 31 minutes en 8 matches). La deuxième recrue est une figure bien connue en Savoie. Moses Sonko (1,95 m, 35 ans) est sorti de sa retraite – il avait pris le poste de directeur des opérations basket à l’université de Maine - pour venir aider le club avec lequel il a déjà joué 120 matches. Au fil des années, l’ailier-fort gambien est devenu une vraie menace à longue distance (40% à trois-points en 2016-17). Sa présence devrait rééquilibrer l’équipe. Il valait 12,5 points, 4,9 rebonds la saison dernière.


Jonathan Kazadi avec Orléans la saison passée

 

Huitième et qualifié pour les playoffs en mai dernier, l’ALM Evreux réalise également un début de championnat inférieur aux attentes (15e ex aequo avec 3v-9d). Le club a profité de la trêve pour renforcer son axe meneur-pivot. L’ALM a d’abord réalisé un joli coup en attirant le meneur américain Jerrold Brooks (1,83 m, 26 ans), très performant lors de sa pige à Blois depuis le mois de septembre (15,6 points à 60,6%, 4,2 passes, 16,7 d’évaluation) après avoir dominé à l’étage inférieur la saison dernière à Andrézieux. Jerrold Brooks prend la place du rookie Xavier Moon (1,88 m, 22 ans), ce dernier n’ayant pas encore été libéré par le club. Au poste 5, le Nigérian Aloysius Anagonye (2,03 m, 36 ans), déjà vu à Evreux la saison dernière (5,4 points, 3,8 rebonds) a signé jusqu’au 15 février pour pallier l’absence de Gytas Sirutavicius. Une signature temporaire. Le club est toujours à la recherche d’un pivot JFL pour terminer la saison.

Pour son match de reprise, ce vendredi soir à la Salle Jean Fouré, l’ALM va croiser son ancien pivot, Pape Beye (2,02 m, 27 ans). Ce dernier s’est engagé chez la lanterne rouge, l’Etoile de Charleville-Mézières, jusqu’à la fin de la saison. Charleville est la 6e club de sa carrière après Chalon, Clermont, Châlons-Reims, Aix-Maurienne et Evreux, où il a passé les deux derniers exercices (6,4 points à 49%, 4 rebonds en 2016-17). Sans club depuis l’été dernier, Pape Beye arrive « revanchard » dans les Ardennes. « Et je pèse mes mots. J'ai faim, j'ai la dalle et envie de prouver pas mal de choses »,a-t-il indiqué sur le site de l’Etoile. « J'arrive ici pour gagner un maximum de matches avec une équipe qui a du talent et n'occupe pas à mon avis le classement qu'elle mérite. Ca saute aux yeux. » En outre, le club ardennais a fait signer le meneur vétéran Austen Rowland (1,83 m, 36 ans). Un ex-Ébroïcien lui aussi (saison 2011-12). Son expérience de la Pro B (135 matches) est un atout important pour aller chercher le maintien. Rowland arrive de la Charité en Nationale 1 où il alignait les cartons (18,9 points à 49,5%, 4,4 rebonds, 6,6 passes). « Austen va nous apporter du leadership, sa qualité de passe, son adresse à trois points et son intelligence de jeu. Atout supplémentaire à son registre, il a aussi de la complicité avec Dom Morris qu'il a côtoyé un an à Lapuan en Finlande », a noté le coach, Alex Casimiri.

Autre équipe engluée dans le bas du classement (16e avec 2 victoires et 9 défaites), Le Havre accueille une pointure pour la division. Ron Lewis (1,93 m, 34 ans) était le troisième meilleur marqueur de l’équipe de Pau-Lacq-Orthez, 5e de Pro A la saison dernière (11,3 points à 33%, 3,1 rebonds et 2 passes), et le 8e meilleur marqueur de toute la Pro A en 2015-16 chez les voisins de Rouen (15,5 points). Un renfort de poids pour dynamiser le secteur extérieur affaibli depuis la blessure de Nick Pope. Le STB a procédé à un deuxième changement, dans la peinture cette fois. Arrivé fin septembre, Ryan Rhoomes n’a pas convaincu. Pour le remplacer, Jean-Manuel Sousa a jeté son dévolu sur l’Angolais Joaquim Valdelicio (2,08 m, 27 ans) qui évoluait en Argentine (9,1 points et 6,5 rebonds). Mais ce dernier n’a pas encore été qualifié, faute de lettre de sortie.

Un peu plus haut au classement, Vichy-Clermont a libéré le Dominicain Gerardo Suero (10,9 points et 8,3 d’évaluation en 20 minutes) et accueille T.J. Sapp (1,90 m, 25 ans).  Très fiable dans les tirs de loin, l’arrière américain évoluait à Boulazac la saison passée, avec qui il a remporté les playoffs d’accession (9,1 points en 22 minutes en playoffs, avec un remarquable 48,5% à trois-points).

Le SLUC Nancy, qui vise la remontée en Pro A dès cette saison, a remplacé son rookie jamaïcain Brynton Lemar par le plus expérimenté Jevohn Shepherd (1,98 m, 31 ans). Le Canado-Jamaïcain arrive en Pro B pour se refaire une santé. Son début de saison à Chalon a été marqué par une blessure à l’aponévrose plantaire, qui l’a éloigné des terrains jusqu’à la mi-décembre.

 

Enfin, la surprenante équipe de Lille, seule deuxième à une victoire d’Orléans (10v-2d) a prolongé le contrat de Maël Lebrun (1,98 m, 27 ans) jusqu’à la fin de la saison, malgré le retour des blessés, Alexis Desespringalle et Florent Tortosa. Le LMBC dispose ainsi d’une rotation de 12 joueurs. « Un plus pour l'équipe dans notre logique de recherche de performance », indiqué Jean-Marc Dupraz sur le site du club.

Les matches de la 13e journée

Vendredi 12 janvier

Aix-Maurienne – Lille (20h)

Saint-Chamond – Vichy-Clermont (20h)

Quimper – Fos-sur-Mer (20h)

Poitiers – Orléans (20h)

Le Havre – Blois (20h)

Evreux – Charleville-Mézières (20h)

Caen – Nantes (20h)

Rouen – Denain (20h30)

Samedi 13 janvier

Nancy – Roanne (20h)