Espoirs - 17ème journée Terminé
Boulazac55
Strasbourg Strasbourg 86
25-11-2019 17:00
Espoirs - 10ème journée Terminé
Lyon-Villeurbanne78
Châlons-Reims Châlons-Reims 76
25-11-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Boulazac80
Strasbourg Strasbourg 86
25-11-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 10ème journée Terminé
Lyon-Villeurbanne83
Châlons-Reims Châlons-Reims 76
25-11-2019 20:00
Espoirs - 17ème journée Terminé
Chalon/Saône 62
Cholet Cholet 86
26-11-2019 17:00
Espoirs - 17ème journée Terminé
Dijon74
Roanne Roanne 59
26-11-2019 17:00
Espoirs - 17ème journée Terminé
Limoges80
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 88
26-11-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Chalon/Saône 89
Cholet Cholet 79
26-11-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Dijon74
Roanne Roanne 77
26-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Saint-Quentin91
Saint-Chamond Saint-Chamond 99
26-11-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - Demi-Finale AllerTerminé
Vichy-Clermont70
NantesNantes71
26-11-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Limoges80
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 83
26-11-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Nanterre101
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 89
27-11-2019 20:00
Espoirs - 11ème journée Terminé
Châlons-Reims 80
Monaco Monaco 85
28-11-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Châlons-Reims 89
Monaco Monaco 100
28-11-2019 20:00
Espoirs - 11ème journée Terminé
Roanne 77
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 71
29-11-2019 15:00
Espoirs - 11ème journée Terminé
Dijon70
Le Mans Le Mans 69
29-11-2019 17:00
ProB - 8ème journée Terminé
Lille88
Blois Blois 70
29-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Gries-Oberhoffen103
Rouen Rouen 79
29-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Denain87
ParisParis65
29-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Vichy-Clermont78
Poitiers Poitiers 75
29-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Nantes91
Evreux Evreux 73
29-11-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Dijon100
Le Mans Le Mans 74
29-11-2019 20:30
Espoirs - 11ème journée Terminé
Orléans 72
Strasbourg Strasbourg 92
30-11-2019 14:30
Espoirs - 11ème journée Terminé
Lyon-Villeurbanne105
Le Portel Le Portel 66
30-11-2019 15:30
Espoirs - 11ème journée Terminé
Nanterre88
Limoges Limoges 74
30-11-2019 17:00
Espoirs - 11ème journée Terminé
Chalon/Saône 76
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 82
30-11-2019 17:30
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Orléans 77
Strasbourg Strasbourg 86
30-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Quimper71
Antibes Antibes 66
30-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Souffelweyersheim77
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 94
30-11-2019 20:00
ProB - 8ème journée Terminé
Nancy69
Aix-Maurienne Aix-Maurienne 76
30-11-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Roanne 97
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 100
30-11-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Chalon/Saône 64
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 79
30-11-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Nanterre93
Limoges Limoges 71
01-12-2019 16:00
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Lyon-Villeurbanne94
Le Portel Le Portel 69
01-12-2019 17:00
Espoirs - 11ème journée Terminé
Gravelines-Dunkerque56
Cholet Cholet 75
02-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Gravelines-Dunkerque73
Cholet Cholet 79
02-12-2019 20:00
Espoirs - 10ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 92
Roanne Roanne 85
03-12-2019 17:00
Espoirs - 17ème journée Terminé
Le Mans 100
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 93
03-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 10ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 83
Roanne Roanne 71
03-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Le Mans 104
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 83
03-12-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - Demi-finale RetourTerminé
Nantes80
Vichy-ClermontVichy-Clermont60
03-12-2019 20:30
Espoirs - 8ème journée Terminé
Nanterre76
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 68
04-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 8ème journée Terminé
Nanterre66
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 91
04-12-2019 20:45
Espoirs - 12ème journée
Roanne 0
Boulazac Boulazac 0
06-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée
Le Portel0
Le Mans Le Mans 0
06-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Roanne 0
Boulazac Boulazac 0
06-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Le Portel0
Le Mans Le Mans 0
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée
Lille0
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 0
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée
Aix-Maurienne0
Antibes Antibes 0
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée
Saint-Chamond0
Denain Denain 0
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée
Rouen0
Nantes Nantes 0
06-12-2019 20:30
ProB - 9ème journée
Evreux0
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 0
06-12-2019 20:30
Espoirs - 12ème journée
Orléans 0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
07-12-2019 16:30
Espoirs - 12ème journée
Cholet0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Dijon Dijon 0
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée
Limoges0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée
Pau-Lacq-Orthez 0
Monaco Monaco 0
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée
Strasbourg 0
Nanterre Nanterre 0
07-12-2019 17:00
ProB - 9ème journée
Blois0
Quimper Quimper 0
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Dijon Dijon 0
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Limoges0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
07-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée
Souffelweyersheim0
Saint-Quentin Saint-Quentin 0
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Orléans 0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Pau-Lacq-Orthez 0
Monaco Monaco 0
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Cholet0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
07-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée
Poitiers0
Nancy Nancy 0
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Strasbourg 0
Nanterre Nanterre 0
07-12-2019 20:30
Espoirs - 12ème journée
Boulogne-Levallois0
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 0
08-12-2019 13:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée
Boulogne-Levallois0
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 0
08-12-2019 16:00
ProB - 9ème journée
Paris0
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 0
08-12-2019 17:00
Espoirs - 16ème journée
Le Portel0
Nanterre Nanterre 0
11-12-2019 15:30
Espoirs - 13ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Strasbourg Strasbourg 0
13-12-2019 16:30
Espoirs - 13ème journée
Châlons-Reims 0
Roanne Roanne 0
13-12-2019 17:00
ProB - 10ème journée
Fos-sur-Mer0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Saint-Quentin0
Poitiers Poitiers 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Gries-Oberhoffen0
Denain Denain 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Vichy-Clermont0
Blois Blois 0
13-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Châlons-Reims 0
Roanne Roanne 0
13-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Strasbourg Strasbourg 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Aix-Maurienne0
Rouen Rouen 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Antibes0
Evreux Evreux 0
13-12-2019 20:30
ProB - 10ème journée
Nantes0
ParisParis0
13-12-2019 20:30
Espoirs - 13ème journée
Nanterre0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
14-12-2019 15:30
Espoirs - 13ème journée
Le Mans 0
Cholet Cholet 0
14-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Chalon/Saône 0
Le Portel Le Portel 0
14-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Boulazac0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
14-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Dijon0
Limoges Limoges 0
14-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Le Mans 0
Cholet Cholet 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Dijon0
Limoges Limoges 0
14-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Nancy0
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 0
14-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Quimper0
Lille Lille 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Boulazac0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Chalon/Saône 0
Le Portel Le Portel 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Nanterre0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
14-12-2019 20:30
Espoirs - 13ème journée
Monaco 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
15-12-2019 13:00
Espoirs - 13ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Orléans Orléans 0
15-12-2019 13:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Monaco 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
15-12-2019 16:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Orléans Orléans 0
15-12-2019 17:00

Actualité

Les 90 ans du Limoges CSP

Le club aux onze titres de champion de France et aux cinq coupes d’Europe fête ses 90 ans. L’occasion de revenir sur son palmarès et l’engouement exceptionnel qui anime cette ville de basket, avec deux de ses acteurs, Stéphane Ostrowski et Yann Bonato.

Le tifo des Ultras Green à Beaublanc lors du clasico le 10 novembre (Photo : LNB / Bellenger / IS)


Il se passe toujours quelque chose à Limoges. De tous temps, cette place forte du basket français a toujours connu une actualité foisonnante. Ici, la passion pour la balle orange est exacerbée. Le déchainement de passion à nulle autre pareille. Le CSP, c’est un peu l’OM du basket. La pression est quotidienne pour les acteurs du CSP, qu’ils soient joueurs, dirigeants, salariés ou bénévoles. Il y a quelques années, Limoges avait été rebaptisé « Dallas-sur-Vienne ». Cela avait fait sourire son président Frédéric Forte. L’homme de la plus fameuse interception de l’histoire du basket français, l’homme de la reconstruction, disparu tragiquement le 31 décembre 2017, symbolisait parfaitement l’esprit limougeaud. Il aimait jouer de cette image rebelle, de ces excès, ces intrigues, ces rebondissements dignes d’une série à suspense, d’un roman, ou… d’une pièce de théâtre. Après tout, la première activité du patronage catholique qu’était le Cercle Saint-Pierre à sa création n’était-elle pas le théâtre ? 


 
Plusieurs décennies durant, les exploits des basketteurs limougeauds ne vont pas dépasser les limites du Limousin. Puis deux dirigeants emblématiques, Xavier Popelier – un ancien joueur du CSP qui deviendra président de 1961 jusqu’en 1995 – et Jean-Claude Biojout – assureur dans la vie, trésorier et éminence grise du club – vont faire de ce club départemental le numéro un hexagonal. Une ascension express. En 1973, le CSP est champion du Limousin. Cinq ans plus tard, en 1978, il gagne sa place en Nationale 1, la première division de l’époque. Les plus anciens supporters n’ont pas oublié le panier au buzzer de Claude Bolotny face à Asnières, sur la route de la montée. 40 ans plus tard, Bolotny le vieil apache (71 ans) est à la tête du centre de formation et fait partie du directoire du club. 


 
Au début des années 80, les stars limougeaudes s’appellent Apollo Faye, Lionel Moltimore et Richard Dacoury. Ce dernier passera 18 ans en Haute-Vienne et connaîtra l’ascension fulgurante et l’incroyable moisson de titres du CSP. En 1981-82, Limoges inaugure son Palais des Sports de Beaublanc, joue ses premiers Playoffs, se qualifie pour sa première coupe d’Europe. Tout s’emballe. Dès l’année suivante, en 1982, l’équipe de l’extraterrestre Ed Murphy remporte la Coupe Korac à Padoue face au Sibenka Sibenik de Drazen Petrovic. C’est le premier trophée majeur de l’histoire du club. Une deuxième Korac suivra en 1983 puis trois titres de champion de France consécutifs en 1983, 1984 et 1985. 


 
L’année 1985 marque l’arrivée d’un jeune intérieur prometteur, Stéphane Ostrowski, 23 ans. « J’avais fait un essai à Limoges trois ans auparavant. Xavier Popelier et Jean-Claude Biojout me voulaient coûte que coûte, mais j’avais considéré que l’effectif était trop riche et que ce serait bouché pour moi, alors j’ai choisi de partir au Mans », raconte celui qui est aujourd’hui responsable marketing et commercial du CSP. C’est ici, à Limoges, qu’il a vécu ses meilleures années de basketteur, dans l’équipe cornaquée par Michel Gomez, aux côtés des Dacoury, Beugnot, Monclar, Collins et consorts. 


En 1985 donc, Ostrowski découvre Limoges de l’intérieur. « Ce qui m’avait marqué, c’était le côté professionnel de ce club, à une époque où les clubs commençaient tout juste à se structurer. Et puis, bien sûr, l’engouement, le public. À l’époque, tous les entraînements étaient ouverts au public. On s’entraînait souvent devant 300-400 personnes. C’est la première fois que je ressentais cet intérêt, également quand on se baladait en ville, le fait qu’on t’interpelle à chaque coin de rue. Je n’avais pas ressenti ça au Mans, qui était pourtant une ville très basket. » 


La photo d'équipe du Limoges CSP lors de la saison 1988-1989 (Crédit Photo : Photo Jan) 


Ostrowski va porter le maillot vert du CSP pendant 7 ans, rafler trois titres de champion de France, réaliser le triplé championnat-coupe de France-coupe des coupes en 1988, jouer le premier Final Four de l’histoire du basket français, à Saragosse en 1990. « Il y avait trois équipes d’un niveau exceptionnel, Split avec tous les monstres qu’on connaît, Barcelone et l’Aris Salonique. On a opposé une belle résistance à Split en finale mais c’était beaucoup plus fort. » Entre 1988 et 1990, les Limougeauds sont quasiment invincibles sur la scène nationale, 88 victoires pour seulement 7 défaites en saison régulière. 18 victoires pour 2 défaites en Playoffs. Des ogres jamais rassasiés ! 


 Richard Dacoury (Limoges) face à Paul Henderson en 1988 (Photo Musée du Basket)  


« C’est la plus belle période de ma carrière », dit Ostrowski, « parce que la satisfaction que tu retires à la fin d’un parcours sportif, ce sont les trophées que tu as remportés. Quand tu revois les joueurs qui étaient avec toi, il y a une trace indélébile qui se crée. C’est ce que je dis aux jeunes joueurs, tous les efforts doivent être concentrés sur cela. » La seule frustration d’Ostro sera de ne pas avoir participé à l’aventure européenne de 1993, et d’avoir raté ce sacre de champion d’Europe des clubs à Athènes, le premier titre européen dans le sport collectif hexagonal. 



 

En effet, l’international a accepté l’offre d’Antibes l’été précédent. Il poursuivra sa carrière de joueur jusqu’à 43 ans en 2005, et vivra de loin la relégation administrative du CSP en PRO B après sa folle saison 1999-00. Les folles dépenses des années 90 ont laissé une dette abyssale. En février 2000, le club n’a plus un sou en caisse. Quelques-uns des dirigeants sont mis sous les écrous. « On avait le choix », raconte Yann Bonato, le capitaine de cette fameuse épopée. « On est parti du principe que quand il y avait de l’argent, et bah, on le prenait. Et que là, quand les caisses étaient vides… j’avais dit aux gars, soit on décide qu’on s’arrête là, soit vous me suivez malgré tout, et je pense qu’on a de beaux trucs à faire et on tirera tous fierté et bénéfice d’une manière ou d’une autre. » Dans le sillage de leur capitaine, les Limougeauds vont alors accepter d’énormes coupes salariales afin de pouvoir terminer la saison. « C’est sûr, on ne s’est pas payé de voiture cette année-là, mais c’est une expérience que je n’échangerais pour rien au monde », sourit Bonato. Cette expérience d’autogestion aboutira en effet à un improbable triplé Korac-Coupe de France-championnat. Le troisième triplé de l’histoire du club. « Une aventure extraordinaire, une histoire humaine incroyable. On a partagé des émotions incroyablement folles avec toute une ville, c’est juste une absolument inoubliable. Cela va au-delà du sport ! Aux USA, il y aurait forcément eu un film là-dessus ! »



  

Exsangue financièrement, le CSP finira par déposer le bilan en 2004. On connaît la suite. La reprise de Fred Forte avec l’appui du président de la FFBB, Yvan Mainini, pour permettre au club de repartir en N1. Le long travail de reconstruction, auquel participera Ostrowski dans son nouveau costume de responsable marketing à partir de 2007. Alors au chômage et à la recherche d’un poste d’entraîneur, Ostro devait rester 15 jours au CSP pour observer le préparateur physique. Finalement, il accepte la proposition de son ami, Fred Forte, de remplacer au pied levé le responsable marketing de l’époque. « Pour moi, c’était provisoire. Et 12 ans après, je suis toujours là », sourit-il. Ostro a vécu le retour au sommet du CSP. D’abord la remontée en Pro A. Les deux titres de 2014 et 2015 avec Adrien Moerman, Nobel Boungou-colo. « Le titre de 2014 a été une explosion. Fred était extrêmement ému. Quand on a entendu l’hymne de l’Euroleague à Limoges, Fred a pleuré. » 


 

  La nouvelle équipe dirigeante du Limoges CSP


Et puisque Limoges est Limoges, ces années fastes ont précédé une période beaucoup plus délicate, ponctuée par un changement de dirigeants. De fait, la situation du club limougeaud est loin d’être simple. Le CSP navigue en deuxième partie du classement et la victoire lors du dernier Clasico n’en a revêtu que plus d’importance. Avec un peu de recul, on peut observer qu’au cours de ses 90 ans d’existence, le CSP en a vu d’autres. Et qu’à chaque fois, il a su rebondir.