Actualité

Leaders Cup PRO B : revoilà Saint-Chamond !

Équipe surprise la saison dernière, le SCBVG s'est imposé d'un petit point sur le parquet de Vichy-Clermont (77-78) dans un match où les deux formations se sont rendu coup pour coup.

La formation d'Alain Thinet pourrait encore être le poil à gratter de cet exercice 2018-2019. Pour leur rentrée sur le parquet de la JAVCM, les Saint-Chamonais ont mis les mêmes ingrédients qui ont fait leur succès la saison passée : un engagement sans faille et une force collective qui empêche l'adversaire de se reposer sur ses lauriers. Vichy-Clermont en a fait les frais ce mardi soir, sans doute après avoir cru prendre un avantage suffisant en fin de 3e quart (63-52 sur un lancer-franc d'Arnaud-William Adala Moto) alors que la rencontre avait été pour le moins serrée jusque là. Mais c'était bien mal connaître cette équipe de Saint-Chamond qui a oeuvré jusque dans le money-time pour revenir à hauteur des locaux. Dans une fin de partie sous haute tension, c'est le meneur tunisien Omar Abada qui s'est distingué avec un 3 points puis une pénétration victorieuse (77-78). Vichy-Clermont a eu la balle de match, mais la tentative de Quinton Hooker à 3 points n'a pas trouvé la mire.



38 d'évaluation pour le nouveau meneur de l'OLB


L'autre fait marquant de cette deuxième journée s'est déroulé sur le parquet de Blois, théâtre du "Centrico" où Orléans a dicté sa loi en s'imposant de 25 points (73-98). Comme à Chartres samedi dernier, l'ADA a piqué du nez d'entrée de jeu face à une équipe de l'OLB qui n'en demandait pas tant. Les hommes de Germain Castano se sont rappelés au bon souvenir de leur départ canon la saison dernière. Résultat, un gouffre qui a creusé jusqu'à 30 points d'écart entre les deux formations et un large succès pour Orléans, porté par la prestation de haut-niveau de son meneur Brandon Peterson (26 points, 5 rebonds, 9 passes décisives, 38 d'évaluation).


Battu à Rouen lors de la première journée (71-60), Evreux s'est repris en l'emportant face à Caen (64-52). Après un premier quart brouillon dans lequel seuls les intérieurs Steve Ho You Fat et Ruphin Kayembe ont scoré (17-21), les Ebroïciens ont rectifié le tir, dominant notamment le 3e quart-temps sur le score de 19-6 sous l'impulsion du trio Bouquet-Reed-Kayembe (53-38). Les Caennais sont revenus à 57-50 à l'entrée du money-time mais Drake Reed et Steve Ho You Fat ont mis fin aux derniers espoirs du CBC depuis la ligne à 3 points.



2/2 pour Nancy et Lille, Poitiers au presque parfait


Nancy et Lille ont pour leur part signé un second succès dans cette Leaders Cup, respectivement face à Gries-Oberhoffen (87-77) et sur le parquet de Paris Basketball, délocalisé à Rueil (77-84). Nancéiens et Lillois ont dû s'employer pour venir à bout de leurs adversaires du soir. Face à la fougue du promu alsacien, le Sluc a pu se reposer sur l'impact de sa nouvelle recrue Yunio Barrueta (19 points) ainsi que sur deux de ses éléments les plus prometteurs : Willam Narace (12 points, 11 rebonds) et Bastien Vautier (13 points, 11 rebonds). Après un départ en grande pompe (32 points en premier quart), la formation lilloise a pour sa part réussi à tenir le coup. Les Parisiens sont pourtant revenus à -5 en début de quatrième quart-temps sur un panier du Marseillais Moustapha Diarra (55-60). Mais Thomas Ceci-Diop a (encore) relancé la machine avant de laisser le trio Acker-Tortosa-Remekun calmer les ardeurs de Paris emmené par son tandem Sheperd-Sleva..


A noter enfin la rentrée réussie de Poitiers, vainqueur sans appel de Quimper (87-55). Le PB 86 a notamment brillé derrière l'arc avec un 12/27 dans l'exercice, de quoi dégoûter les hommes de Laurent Foirest. Cette première à domicile aura en revanche été un régal pour les recrues Jay Threatt (11 points, 5 passes décisives et Warren Niles (17 points) sur les postes extérieurs. Kevin Harley s'est également distingué avec 11 points, 6 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions (15 d'évaluation). Le suspense relégué au second rang après le 12-2 infligé à l'Ujap en 3e quart-temps (52-33), c'est toute une équipe qui a pu prendre part au succès des Poitevins.



Rendez-vous dès vendredi pour la troisième journée de la phase de groupes.