Espoirs - 22ème journée Terminé
Nanterre94
Châlons-Reims Châlons-Reims 90
25-02-2020 17:00
Espoirs - 30ème journée Terminé
Dijon78
Strasbourg Strasbourg 70
26-02-2020 18:30
Espoirs - 24ème journée Terminé
Châlons-Reims 80
Limoges Limoges 81
28-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée Terminé
Roanne 92
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 67
28-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée Terminé
Gravelines-Dunkerque63
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 57
28-02-2020 17:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée Terminé
Gravelines-Dunkerque64
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 59
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée Terminé
Gries-Oberhoffen105
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 84
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée Terminé
Lille67
Denain Denain 59
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée Terminé
Saint-Chamond96
Saint-Quentin Saint-Quentin 80
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée Terminé
Vichy-Clermont88
ParisParis89
28-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée Terminé
Châlons-Reims 80
Limoges Limoges 77
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée Terminé
Aix-Maurienne68
Nantes Nantes 73
28-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée Terminé
Roanne 116
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 108
28-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée Terminé
Rouen75
Quimper Quimper 85
28-02-2020 20:30
ProB - 21ème journée Terminé
Antibes68
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 61
28-02-2020 20:30
Espoirs - 24ème journée
Cholet0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Strasbourg 0
Le Portel Le Portel 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Nanterre0
Boulazac Boulazac 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Dijon0
Orléans Orléans 0
29-02-2020 17:00
Espoirs - 24ème journée
Le Mans 0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
29-02-2020 17:30
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Nanterre0
Boulazac Boulazac 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Strasbourg 0
Le Portel Le Portel 0
29-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Blois0
Evreux Evreux 0
29-02-2020 20:00
ProB - 21ème journée
Nancy0
Poitiers Poitiers 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Dijon0
Orléans Orléans 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Cholet0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
29-02-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Le Mans 0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
29-02-2020 20:30
Espoirs - 24ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Monaco Monaco 0
01-03-2020 13:00
Jeep® ÉLITE - 24ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Monaco Monaco 0
01-03-2020 16:00
Espoirs - 27ème journée
Orléans 0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
03-03-2020 17:00
ProB - 25ème journée
Lille0
Quimper Quimper 0
03-03-2020 20:00
Espoirs - 25ème journée
Boulogne-Levallois0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
06-03-2020 17:00
ProB - 22ème journée
Fos-sur-Mer0
Rouen Rouen 0
06-03-2020 20:00
ProB - 22ème journée
Saint-Quentin0
Antibes Antibes 0
06-03-2020 20:00
ProB - 22ème journée
Quimper0
Aix-Maurienne Aix-Maurienne 0
06-03-2020 20:00
ProB - 22ème journée
Poitiers0
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 0
06-03-2020 20:00
ProB - 22ème journée
Nancy0
Lille Lille 0
06-03-2020 20:00
ProB - 22ème journée
Nantes0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
06-03-2020 20:30
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Boulogne-Levallois0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
06-03-2020 20:30
ProB - 22ème journée
Evreux0
Denain Denain 0
06-03-2020 20:30
Espoirs - 25ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Le Mans Le Mans 0
07-03-2020 13:15
Espoirs - 25ème journée
Le Portel0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
07-03-2020 15:00
Espoirs - 25ème journée
Orléans 0
Roanne Roanne 0
07-03-2020 16:30
Espoirs - 25ème journée
Boulazac0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
07-03-2020 17:00
Espoirs - 25ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Nanterre Nanterre 0
07-03-2020 17:00
Espoirs - 25ème journée
Chalon/Saône 0
Strasbourg Strasbourg 0
07-03-2020 17:00
Espoirs - 25ème journée
Limoges0
Cholet Cholet 0
07-03-2020 17:00
Espoirs - 25ème journée
Monaco 0
Dijon Dijon 0
07-03-2020 17:00
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Le Portel0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
07-03-2020 18:30
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Orléans 0
Roanne Roanne 0
07-03-2020 20:00
ProB - 22ème journée
Souffelweyersheim0
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 0
07-03-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Limoges0
Cholet Cholet 0
07-03-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Chalon/Saône 0
Strasbourg Strasbourg 0
07-03-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Boulazac0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
07-03-2020 20:00
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Monaco 0
Dijon Dijon 0
07-03-2020 20:30
ProB - 22ème journée
Paris0
Blois Blois 0
07-03-2020 20:30
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Nanterre Nanterre 0
08-03-2020 16:00
Jeep® ÉLITE - 25ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Le Mans Le Mans 0
08-03-2020 18:00
ProB - 23ème journée
Lille0
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Saint-Chamond0
Nancy Nancy 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Vichy-Clermont0
Saint-Quentin Saint-Quentin 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Aix-Maurienne0
Poitiers Poitiers 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Blois0
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Denain0
Nantes Nantes 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Paris0
Quimper Quimper 0
10-03-2020 20:00
ProB - 23ème journée
Rouen0
Evreux Evreux 0
10-03-2020 20:30
ProB - 23ème journée
Antibes0
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 0
10-03-2020 20:30
LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Leaders Cup 2020 : Huit hommes à suivre

Pendant la huitième édition de Leaders Cup ce week-end, nous vous conseillons de garder un œil attentif sur ces huit hommes. À des degrés divers, ils pourraient être les facteurs X de leurs équipes.

Isaïa Cordinier évolue à très haute altitude cette saison à Nanterre (Photo : Claire Macel)


Pendant la huitième édition de Leaders Cup ce week-end, nous vous conseillons de garder un œil attentif sur ces huit hommes. À des degrés divers, ils pourraient être les facteurs X de leurs équipes.


Bourg-en-Bresse : Hugo Benitez, l’invité surprise 


La JL Bourg n’est pas vernie avec ses meneurs étrangers cette saison. Entre la blessure de Garrett Sim dès le match inaugural contre Strasbourg et les pépins récurrents de Zack Wright, l’équipe bressane a été durement touchée à ce poste-clé. En leur absence, Savo Vucevic a choisi de faire confiance à un jeune du cru, Hugo Benitez (1,87 m, 19 ans en janvier), jusqu’à en faire son meneur titulaire. Et ce dernier le lui rend bien. Sur les quatre dernières journées, le champion de France cadets 2019, ex-MVP de la finale de Coupe de France U17, a tourné à 6 points à 53%, 4 passes et 10,7 d’évaluation en un peu moins de 20 minutes en moyenne. Alors que Zack Wright a fait son retour mardi pour la réception de Cholet, Benitez a encore été aligné dans le cinq de départ et a emmené la JL vers sa quinzième victoire de la saison, la troisième sur les quatre derniers matches. Pour ses premiers pas chez les pros, ce fils de basketteur affiche une sérénité, une maîtrise technique et une vision de jeu étonnantes pour un joueur de cet âge. On suivra de près ce rookie surprise à la Leaders Cup. 



Hugo Benitez en défense sur Justin Dentmon (Pau-Lacq-Orthez, photo : Jacques Cormarèche)


Cholet : Kunter l’a déjà fait… 


L’homme à suivre à Cholet Basket ne jouera pas une seule minute pendant la Leaders Cup. Oui, nous trichons un peu, il s’agit d’Erman Kunter. Le très expérimenté entraîneur franco-turc (63 ans) nous a certainement réservé quelques tours de passe-passe pour le grand rendez-vous de Disney. Cette saison Kunter justifié plus que jamais son surnom de Malin du Bosphore. Car conduire cette équipe choletaise jusqu’à la 6e place de la Jeep® Élite est un authentique exploit. Kunter a fait de ce groupe sans star une vraie équipe, difficile à manoeuvrer. Dans le sillage de leur pivot à tout faire, Chris Horton, les Choletais seront d’autant plus dangereux à Disney qu’ils n’auront aucune pression. Alors, peuvent-ils rêver d’un remake de la Semaine des As 2008, remportée à Toulon par les De Colo, Tchicamboud, Beaubois and co, avec Erman Kunter sur le banc ? La marche est haute mais rien n’est impossible.


Boulogne-Levallois : Rob Gray, le pétard ambulant 


Le deuxième meilleur marqueur des Métropolitans, 12e meilleur marqueur de toute la Jeep® ÉLITE n’est pas titulaire dans sa propre équipe. En effet, depuis la 14e journée, Freddy Fauthoux a décidé de modifier son cinq et d’utiliser Rob Gray (1,85 m, 25 ans) comme un super joker offensif en sortie de banc. Un rééquilibrage payant puisque les Métros 92 ont gagné sept de leurs neuf derniers matches. Plusieurs fois cette saison, Rob Gray est entré « in the zone ». Personne n’a oublié son carton dans la victoire contre Chalon avec 31 points à 100% de réussite aux tirs, 8 passes et 42 d’évaluation. Dimanche dernier à l’Astroballe, le combo a pris un gros coup de chaud en passant 18 points à la défense villeurbannaise dans les deux derniers quart-temps. Il a remis le couvert 48 heures plus tard contre Strasbourg avec 19 points. Plus largement, on observe que Gray a tourné à 16,7 points à 55% et 16,9 d’éval dans les 17 victoires de son équipe, et à seulement 7,8 points à 33% et 7,7 d’éval dans les 6 défaites. Dit autrement, les Métropolitans auront besoin d’un grand Rob Gray pour aller loin à la Leaders Cup. 

 


Rob Gray lors de la victoire des Metropolitans 92 à l'Astroballe dimanche dernier (Photo : Infinity Nine Media)

Dijon : Rasheed Sulaimon en pleine bourre 


Il est difficile de dégager une individualité à Dijon car la grande force de la JDA est de s’appuyer sur neuf joueurs quasiment interchangeables et de proposer la même qualité de basket pendant quarante minutes. Les six meilleurs marqueurs tournent entre 9 et 13 points de moyenne, et les quatre meilleurs Dijonnais à l’évaluation oscillent entre 14 et 15 d’éval. S’il faut ressortir un joueur, on optera pour Rasheed Sulaimon (1,93 m, 26 ans). L’arrière texan réalise une grande saison pour son retour en Bourgogne, deux ans après son premier passage et après un opus à Levallois pourri par des blessures récurrentes à la cuisse. Joueur le plus utilisé par Laurent Legname, Sulaimon s’éclate dans cette JDA qui vient d’aligner 12 succès de rang. Sur cette période, il a tourné à 14,4 points à 53% de réussite de loin ( !), 2,8 rebonds, 4 passes et 16,2 d’évaluation. L’ex-champion du monde U19 avec Team USA arrive lancé à Disney. Et avec lui toute son équipe.


Lyon-Villeurbanne : Antoine Diot a la clé 


Zvezdan Mitrovic pointe régulièrement le déficit d’adresse à trois-points de son équipe. Ce constat vaut à la fois en Euroleague, où l’ASVEL affiche le 16e pourcentage à longue distance (33,7%) sur les 18 participants, et en Jeep® ÉLITE (14e avec 35,7%). Si la maladresse d’Edwin Jackson est criarde en Euroleague (5/51 !), l’arrière n'est pas responsable de ces mauvais chiffres en championnat, au contraire (35%). Sur les postes 1 et 2, Jordan Taylor, Théo Maledon et Rihards Lomazs pointent tous les trois sous les 30% de réussite, le jeune Matthew Strazel à peine au-dessus. En vérité, alors que Jackson a été écarté de l’équipe après sa récente sortie médiatique, un seul arrière villeurbannais est fiable dans ce domaine et il s’agit d’Antoine Diot. L’international tourne à 39,3% à trois-points (22/56) en plus d’être, d’assez loin, le meilleur passeur de l’ASVEL (4,9 passes en 19 minutes). Antoine Diot a prouvé qu’il était indispensable à la bonne marche de son équipe. Son apport sera essentiel à la bonne marche de l’ASVEL à la Leaders Cup. Une compétition qu’il a remportée en 2015 avec Strasbourg. 

 

Monaco : J.J. O’Brien, un vrai casse-tête

 

Depuis l’arrivée de la Roca Team en Jeep® ÉLITE en 2015, le jeu monégasque a toujours reposé sur des lignes arrière de très haut niveau (D.J. Cooper, Jamal Shuler, Zack Wright, Dee Bost, Gerald Robinson, Yakuba Ouattara, Paul Lacombe…) C’est encore le cas dans la version 2019-20, où figure un trident US de calibre supérieur - Dee Bost, Anthony Clemmons et le double champion NBA Norris Cole. À l’inverse, Sasa Obradovic n’a pas beaucoup d’options sur les postes 3 et 4. Encore moins depuis le récent départ de Kim Tillie (à Buducnost). Son seul poste 3 de métier est J.J. O’Brien (2,01 m, 27 ans). L’ancien coéquipier de Clemmons à Astana est un ailier à l’ancienne, très fort en post-up, et qui s’aventure très rarement derrière la ligne à trois-points (5/18 en 17 matches). Chez Disney, il est probable qu’O’Brien soit régulièrement décalé à l’intérieur et que la Roca Team joue plus small ball que jamais. Ceci promet de gros casse-tête de « matchup » à ses futurs adversaires, à commencer par les Nanterriens. 



Nanterre : Isaïa Cordinier est lancé 


L’été dernier, Pascal Donnadieu a réussi un coup de maître en attirant Isaïa Cordinier (1,96 m, 23 ans). Car sur le marché des joueurs formés localement, le coach nanterrien ne pouvait trouver meilleur successeur à Lahaou Konate que l’ex-Antibois. Débarrassé de ses problèmes au genou, Cordinier a retrouvé toutes ses capacités athlétiques et fait un chantier considérable en Jeep® ÉLITE. Ses statistiques sont au niveau de celles de son prédécesseur : 14,2 points (n°1 français), 4,5 rebonds, 2,5 passes, 15,8 d’éval (n°2 français) en 30 minutes. Mieux, depuis la 11e journée, Cordinier flirte avec les 20 d’évaluation en moyenne et Nanterre gagne à nouveau (10v-3d sur les 13 derniers matches). Sa bonne première partie de saison a débouché sur un appel en équipe de France pour la fenêtre de février. Avant d’étrenner sa première sélection chez les A en Allemagne, l’arrière de Nanterre devrait être l’un des grands animateurs de la Leaders Cup 2020. 


 
Gabe York a inscrit 25 points dans le premier quart-temps mardi à Levallois ! (Photo : Olivier D'Almeida)

Strasbourg : l’énigme Gabe York 


Après avoir réalisé quelques cartons en G-League, l’arrière californien (1,88 m, 26 ans) était attendu comme la première option de la SIG cette saison. Et de fait, ce féroce shooteur n’a pas fui ses responsabilités et a porté l’attaque strasbourgeoise jusqu’au mois de décembre (15,4 points après 13 journées). Parfois jusqu’à l’excès, confère son 6 sur 21 à trois-points lors de la réception de l’Hapoel Holon en Basketball Champions League. Depuis la 14e journée, la mécanique s’est enrayée : 7,3 points à 28% de réussite à trois-points, 5,2 d’évaluation par match. Dans la victoire strasbourgeoise, samedi 8 février face à Limoges (105-100 après prolongation), York n’a scoré que 2 points. 72 heures plus tard, sur le parquet de Levallois, le vainqueur du concours à trois-points du dernier All Star Game enquillait 25 points… dans les sept dernières minutes du premier quart-temps. Une seule question avant la Leaders Cup. Quel visage montrera Gabe York ?