ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale RetourTerminé
Saint-Chamond81
OrléansOrléans75
10-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale RetourTerminé
Gries-Oberhoffen74
RouenRouen78
10-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale BelleTerminé
Orléans93
Saint-ChamondSaint-Chamond83
13-06-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 1Terminé
Lyon-Villeurbanne81
MonacoMonaco71
15-06-2019 18:30
ProB - Playoffs Accession - Finale AllerTerminé
Orléans68
RouenRouen62
16-06-2019 16:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 2Terminé
Lyon-Villeurbanne73
MonacoMonaco67
17-06-2019 20:45
ProB - Playoffs Accession - Finale RetourTerminé
Rouen78
OrléansOrléans63
19-06-2019 20:45
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 3
Monaco0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
20-06-2019 20:45
ProB - Playoffs Accession - Finale Belle
Orléans0
RouenRouen0
23-06-2019 16:30
LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Leaders Cup 2019 : Vainqueur face à Limoges, Strasbourg retrouve la finale !

Pour la deuxième fois de son histoire, la Sig accède à la finale de la compétition après sa victoire arrachée avec les tripes face à Limoges (72-63).

Strasbourgeois et Limougeauds ont offert un vrai match de basket au public de la Disney Events Arena dans la deuxième demi-finale de la journée. Avec des actions d'éclat, de l'intensité et du suspense jusque dans les derniers instants. Aux forceps, la Sig arrache la qualification et tentera de s'imposer ce dimanche en finale, comme il y a quatre ans face au Mans.



Jérémy Nzeulie arrache le cercle


Poussé par ses supporters, Strasbourg prend le match par le bon bout en s'appuyant notamment sur l'adresse extérieure de Jarell Eddie à trois reprises et de Quentin Serron, auteur du panier au buzzer du premier quart-temps (20-17). Limoges soutient la comparaison jusqu'à ce que Jérémy Nzeulie ne choque le public de la Disney Events Arena avec un énorme dunk. Dans la foulée, Ali Traoré réussit une interception qui permet à Jérémy Nzeulie de briller à nouveau et à la Sig de passer un 11-0 à cheval sur les deux quart-temps (28-17).



Flo Pietrus y va de son 3 points tandis que Youssoupha Fall se montre dominant dans la peinture. Sur une nouvelle contre-attaque conclue dans les airs et un lay-up main gauche avec la faute signés Jérémy Nzeulie, les Alsaciens s'échappent au score pour mener de 16 points à l'heure du repos (44-28).



Après Bourg, Strasbourg !


Le CSP ne tarde pas à se relancer en débutant le troisième quart par deux paniers à 3 points de Jordan Taylor et Isaiah Miles. La défense de fer des Limougeauds perturbe la mécanique de la Sig qui souffre à son tour en ne scorant que 9 points en dix minutes. Après l'interception puis le dunk de Damien Inglis, le 3 points de William Howard à un mètre derrière l'arc au buzzer de la période fait renaître l'espoir côté vert (53-45).



L'intensité et la pression montent d'un cran au cours des dix dernières minutes placées sous le signe de la défense. Mis sous pression par les Limougeauds qui reviennent à 57-54 après deux lancers de Jordan Taylor, les Strasbourgeois s'en sortent finalement sur deux coups d'éclat de Jérémy Nzeulie à 3 points à l'aile et Jarell Eddie à mi-distance. Quentin Serron fait exploser son camp avec un dernier missile derrière l'arc qui offre la victoire à la Sig (72-63).



Rendez-vous à 17h ce dimanche pour la finale de la septième édition de la Leaders Cup entre Bourg-en-Bresse et Strasbourg. La rencontre sera à suivre en direct vidéo sur internet ! En lever de rideau à 14h30, la finale de la Leaders Cup Pro B opposera Rouen à Roanne.



La réaction de François Peronnet, coach de Limoges :


« On n'a pas réussi à faire suffisamment de choses pour les stopper. Offensivement on a aussi eu un déficit d'adresse. La Sig a mérité sa victoire sur l'ensemble du match, en construisant son succès sur 40 minutes. L'impression qu'on a pu laisser en fin de match ne change pas le sentiment général sur 40 minutes (…) C'est le basket, les deux équipes ont essayé de se gêner. On a manqué de vivacité de manière générale en première mi-temps des deux côtés du parquet. On a eu du mal à créer des décalages, quand en plus le niveau d'adresse est faible, ça vous met en difficulté. Les joueurs n'ont rien voulu lâcher après la pause, je tiens à le souligner. Mais nos temps faibles ont été trop importants aujourd'hui ».



La réaction de Vincent Collet, coach de Strasbourg :

« On a fait une très belle première mi-temps, presque au-delà de ce que je pouvais espérer. Défensivement on a été très présent. L'objectif était de gêner leur jeu de passes, ce qui avait été marquant dans leur match face à Nanterre, on voulait limiter leur rythme. On l'a moins réussi après et on a baissé le pied en attaque. Ce qui me fait plaisir, c'est qu'on a trouvé les ressources avec du courage, du cœur, pour assurer la victoire. Ça aurait été vraiment un crève-coeur de ne pas aller la chercher. On a retrouvé un état d'esprit digne de la Leaders Cup, avec du courage, de l'investissement, de l'engagement, du sens collectif. Ce ne sont pas les 3-4 entraînements depuis le début de semaine qui ont changé quoi que ce soit, mais plutôt l'état d'esprit. La souffrance accumulée ces dernières semaines a également participé à cette réaction. On a joué avec notre cœur, notre intelligence aussi. Le match à venir sera plus dur que les précédents parce qu'on a quand même laissé de l'énergie ce soir et qu'on a une rotation limitée ».