LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Leaders Cup 2019 : Bourg-en-Bresse sort le leader au bout du suspense !

Encore un gros coup dès les quarts de finale : victoire de prestige des Bressans à l'issue d'un duel de très haut-niveau face au leader villeubannais (88-86). Le MVP de Jeep® ELITE en titre Zach Peacock a tenu son rang avec 23 points, 3 rebonds, 4 interceptions et 6 passes décisives pour 27 d'évaluation.

Il y avait un parfum de derby pour ce deuxième quart de finale entre Lyon-Villeurbanne et Bourg-en-Bresse, deux villes séparées par moins de 60 kilomètres. Au niveau de l'intensité en tout cas, les supporters de la Disney Events Arena ont été servis !


A l'énergie, la JL Bourg réalise un début de match tonitruant. Youssou Ndoye claque un dunk d'entrée et Zack Wright réussit un coup de génie en faisant rebondir le ballon sur le dos d'Alexis Ajinça sur une remise en jeu pour conclure sous le cercle. Les paniers avec la faute de Zach Peacock et Zack Wright offrent un peu d'air aux Bressans avant qu'Arthur Rozenfeld ne réponde à Mantas Kalnietis pour porter la marque à 20-11 après dix minutées. Bourg-en-Bresse repart fort avec un alley-oop monumental entre Arthur Rozenfeld et Youssou Ndoye. Arthur Rozenfeld sanctionne à 3 points et voilà LDLC ASVEL relégué à -12 (25-13).


La jeunesse villeurbannaise au pouvoir


David Lighty et Charles Kahudi débloquent alors le compteur villeurbannais à 3 points. S'en suit un renversant 16-2 alimenté par la jeunesse rhodanienne avec Théo Maledon et Amine Noua. Présent au rebond offensif, Livio Jean-Charles offre trois longueurs d'avance aux siens (31-34). Mais la défense de zone de Bourg fait son petit effet et grâce à un dunk puis un 3 points depuis le corner de Mike Moser, les hommes de Savo Vucevic virent en tête à la pause (40-39).


L'intensité monte d'un cran en troisième quart-temps, les deux formations se rendant coup pour coup. Les Bressans font la course en tête en s'appuyant sur l'agressivité de Zack Wright et l'adresse à 3 points de Garrett Sim, auteur de deux paniers de suite (55-44), mais Lyon-Villeurbanne revient encore dans le coup avec un Théo Maledon dans tous les bons coups, à 3 points, près du cercle ou pour servir Livio Jean-Charles avec la faute en prime pour revenir à -2. Arthur Rozenfeld conclut à son tour le troisième quart-temps d'un 3 points qui ne trouve que la ficelle et place la JL Bourg à +5 (68-63).


Garrett « la gâchette » Sim

Bourg-en-Bresse continue de résister au leader avec les 3 points de Maxime Courby et Mike Moser. Mais Miro Bilan répond avec un panier au rebond offensif et un lay-up main gauche en contre-attaque (76-74). Zach Peacock prend ses responsabilités mais LDLC ASVEL revient encore et passe même devant, David Lighty voyant son agressivité vers le cercle être récompensée tandis qu'AJ Slaughter est toujours aussi insensible à la pression (80-82). Les défenses prennent le dessus mais la JLB semble faire un pas vers la victoire lorsque Miro Bilan rate deux lancers pendant que Garrett Sim envoie un 3 points plein de sang-froid et que Maxime Courby s'offre une claquette en contre-attaque (87-82).


Une perte de balle, un énorme poster dunk d'Alexis Ajinça et un lancer manqué de Zack Peacock vont pourtant offrir une dernière chance à Lyon-Villeurbanne d'égaliser. Mais Théo Maledon voit le ballon de la dernière possession rebondir sur son pied et sortir en touche à la dernière seconde. C'est donc au tour des Bressans de frapper fort en sortant le leader sur le score de 88 à 86 !





La réaction de Zvezdan Mitrovic, coach de LDLC ASVEL :


« Par expérience, je sais que le premier match ici est toujours compliqué. Bravo à Bourg-en-Bresse qui a réalisé un grand match et qui mérite bien plus que nous. On a essayé de se battre sur la fin mais on n'a pas été en mesure de revenir (…) On a des joueurs d'expérience qui ont eu des 3 points ouverts et qui ont raté leurs tirs. C'est difficile à expliquer. Ça fait partie du jeu ».


La réaction de Savo Vucevic, coach de la JL Bourg : 

On a fait un match plein, c'est une belle victoire. C'est un ensemble de choses qui font plaisir. Notre objectif est toujours de bien au jouer au basket et ce soir on a montré que ce n'était pas un hasard si l'année dernière et cette année, l'équipe pratique un bon basket, surtout lorsqu'elle joue au complet. Après une petite pause due aux blessures, c'est d'autant plus satisfaisant de l'emporter aujourd'hui car on a surmonté ces obstacles et les blessures, à l'image de Zack Wright qui a repris part à l'entraînement avec nous seulement hier soir. Je suis fier de cette équipe pour ces raisons. Ils ont été au top à tous les niveaux. Dans l'engagement, la lecture défensive... Pour battre une équipe comme l'Asvel, si on ne fait pas les bons choix en défense, ils sont difficiles à battre. Félicitations aux joueurs, on est tous fiers et aussi pour le club. (…) Ce que j'ai dit aux joueurs, c'est qu'on ne venait pas à Paris en touriste On ne va pas se contenter de cette victoire ».