LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Leaders Cup 2019 : Bourg-en-Bresse déboule en finale !

On connaît le premier finaliste de l'édition 2019 : la JL Bourg de Zach Peacock (25 points, 11 rebonds) qui a fait preuve d'un grand sang-froid pour sortir une équipe de Levallois qui a joué sa chance jusqu'au bout (86-79).

La première demi-finale opposait les deux sensations de la veille, Levallois et Bourg-en-Bresse. Dans une partie gérée avec maîtrise face à des Metropolitans qui ont mis tout leur cœur dans la bataille, les troupes de Savo Vucevic ont tenu bon pour s'imposer 86-79 et accéder à la finale de la Leaders Cup pour la première fois de l'histoire du club.



Le voltigeur LaMonte Ulmer dans ses oeuvres


Face à une équipe burgienne bien en place, Levallois peine à entrer dans le match. Les Metropolitans ne trouvent pas la même adresse extérieure que la veille tandis que la JL Bourg peut compter sur un Zach Peacock déjà impérial. L'intérieur américain se distingue en scorant 10 points en premier quart, à 4/4 au tir dont deux paniers à 3 points, portant l'écart à +15 après 10 minutes de jeu (24-9).



Cyrille Eliezer-Vanerot répond par deux fois à Mike Moser puis Roko-Leni Ukic tente de relancer la machine pour les Metropolitans, d'un 3 points en contre-attaque (28-16). Mais Bourg-en-Bresse maintient son avance, notamment grâce à Zach Peacock, qui score un troisième panier derrière l'arc, et un LaMonte Ulmer ultra-spectaculaire avec deux alley-oops d'exception sur des services de Zack Wright et Arthur Rozenfeld (37-24). A 3 points, Maxime Roos permet toutefois à Levallois de garder espoir avant la pause (39-28).



Zach Peacock ne tremble pas


A deux doigts de craquer après le départ tambour battant de la paire Sim-Wright, les hommes de Freddy Fauthoux réalisent un gros come-back, à l'orgueil. Ekene Ibekwe, Maxime Roos et David Michineau alimentent un 11-2 qui remet la pression sur Bourg-en-Bresse (50-43). La réplique des Bressans ne se fait pas attendre avec trois missiles de loin signés Zach Peacock, LaMonte Ulmer et Garrett Sim. LaMonte Ulmer en remet une couche pour boucler le troisième quart-temps et placer sa formation à +19 (65-46).




Levallois ne lâche rien mais Bourg-en-Bresse ne se laisse pas faire à l'image de Malcolm Cazalon ou des trois paniers consécutifs de Zachery Peacock, encore une fois homme du match (78-66). Jusqu'au bout, les Metropolitans tentent tout pour inverser la tendance, en revenant notamment à -6 dans le sprint final sur un lay-up de David Michineau (81-75), sans succès. Vainqueur 86-79, Bourg-en-Bresse verra la finale de Leaders Cup ce dimanche à 17h !



La réaction de Frédéric Fauthoux, coach de Levallois :

« Le bilan est plutôt positif. Avec un effectif et tout ce qui se passait autour de l'équipe, j'ai trouvé les gars héroïques, ils n'ont jamais lâché. Ce n'est jamais facile de trouver des astuces ou des tours de magie même si on est dans le monde des rêves. A un moment donné, on a manqué de cohésion face aux équipes qui jouent ensemble depuis le mois d'août (…). Bourg-en-Bresse a été meilleur, sans souci. Bonne chance à eux pour la finale ».



La réaction de Savo Vucevic, coach de Bourg-en-Bresse :

« On est pour la première en finale dans cette compétition de la Leaders Cup. On est tous contents, c'est un grand moment pour le club, la ville, le département et aussi pour nous le staff et les joueurs car c'est grâce à eux. C'est une immense satisfaction. On a essayé de jouer un match engagé pour éviter le piège de Levallois qu'on savait diminué. Mais nous, même si on est au complet on n'est pas au top car il y a des joueurs qui reviennent de blessure. Il fallait gagner et essayer de garder de l'énergie pour le lendemain. Il y a eu des bonnes choses malgré des baisses de régime et la fatigue qui a aussi joué. Mais à chaque fois que Levallois est revenu, on a bien réagi. On se méfiait de ce match. Encore une fois, je suis très satisfait ».