LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Leaders Cup : 10 équipes pour 6 places

La course à la Disneyland Paris Leaders Cup LNB n’a jamais été aussi serrée. A 1 journée de la fin de la phase aller de Jeep® ÉLITE, seulement 2 équipes (LDCL ASVEL et Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez) ont validé leur billet. Pour les 6 places restantes, 10 équipes sont encore en lice avec plus ou moins de probabilité de qualification. Tour d’horizon…

1er rappel important : le classement est déterminé par le nombre de victoires et de défaites puis par goal-average (différence entre les points marqués et les points encaissés) sur la base de toutes les rencontres Aller. Voici le classement avant cette 17ème journée :


Les équipes à 10 victoires / 6 défaites : Dijon, Nanterre et Bourg-en-Bresse


Pour Dijon, Nanterre et Bourg-en-Bresse, c’est assez simple. En cas de victoire, et sans se soucier des autres résultats, la qualification sera dans la poche. 


En cas de défaite, ces 3 équipes seront qualifiées si au moins une des équipes parmi Strasbourg, Limoges, Levallois et Gravelines-Dunkerque s’incline. 


Leurs rencontres : 

- Le Mans vs Dijon 

- Nanterre vs Chalon-sur-Saône 

- Strasbourg vs Bourg-en-Bresse 



Les équipes à 9 victoires / 7 défaites : Strasbourg, Limoges, Levallois et Gravelines-Dunkerque


C’est parmi ces 4 équipes que la bataille fera le plus rage. Chacune doit l’emporter mais ça ne suffira peut-être pas. Procédons au cas par cas : 

Strasbourg : la SIG n’est pas dans la meilleure forme avec 3 défaites consécutives en championnat. Mais elle reste la mieux lotie de ce groupe avec un goal-average à +42. En cas de victoire face à Bourg-en-Bresse, l’équipe de Vincent Collet sera qualifiée et passera devant son adversaire au classement. Coup double en quelque sorte ! 


Limoges : le CSP est en ballotage favorable mais a le match le plus compliqué de ce groupe avec la réception de Pau-Lacq-Orthez dans la cadre du clasico. Comme pour Strasbourg, une victoire devrait suffire car Limoges possède 37 points de goal average d’avance sur Gravelines-Dunkerque. Cependant, un succès de Pau à Beaublanc condamnerait le CSP si les autres équipes de ce groupe l’emportent ou si Monaco et Le Mans l’emportent (ces 2 équipes auront quoiqu’il arrive un meilleur goal-average) 


Levallois : les Métropolitans sont dans la même situation que le CSP. A la différence que Levallois a un match théoriquement plus à sa portée, certes en déplacement mais chez la lanterne rouge, Antibes. Une victoire et c’est la qualification quasi-assurée. Une défaite et les choses se compliquent pour les mêmes raisons que Limoges.


Gravelines-Dunkerque : c’est l’équipe de ce groupe qui a le moins bon goal-average avec -16. Elle n’a donc pas son destin entre les mains. Le BCM doit l’emporter (en cas de défaite, il lui faudrait un véritable concours de circonstances pour se qualifier) le plus largement possible et espérer un faux-pas d’une des autres équipes de ce groupe. 


Leurs rencontres : 

- Strasbourg vs Bourg-en-Bresse 

- Limoges vs Pau-Lacq-Orthez 

- Antibes vs Levallois 

- Fos-sur-Mer vs Gravelines-Dunkerque 


Les équipes à 8 victoires / 6 défaites : Monaco, Le Mans et Boulazac


Elles sont 3 et leurs chances sont minces. Mais certains cas de figure pourraient leur permettre de se qualifier. Dans tous les cas, il leur faudra l’emporter pour espérer, la défaite les éliminant à coup sûr. 


Monaco : le triple tenant du titre pourrait obtenir sa qualification in-extremis grâce à son excellent goal-average (+42). Pour cela, en plus de l’emporter au Portel, la Roca Team devra espérer le faux-pas de 2 équipes parmi les 4 équipes à 9/7 et maintenir son avance sur Le Mans si le MSB l’emporte également (actuellement +11 en faveur de Monaco). 


Le Mans : même chose pour le Champion de France qui, en plus d’espérer la défaite de 2 équipes du groupe précédent, doit également compter sur une défaite de Monaco. En cas de victoire de Monaco, le MSB devra remonter son retard au goal average (donc l’emporter avec un écart supérieur d’au moins 11 points à l’écart de la Roca Team). 


Boulazac : le BBD est le moins bien loti. Il est dans le même cas que Monaco et Le Mans mais possède un gros retard en termes de goal-average (-9). Il faudra donc l’emporter très largement et espérer de nombreux faux-pas. Mission quasi-impossible. 


Leurs rencontres : 

- Le Portel vs Monaco 

- Le Mans vs Dijon 

- Boulazac vs Châlons-Reims 



Dernier rappel : en cas d’égalité au goal average, les équipes seraient départagées par un mini-championnat.