Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/2 Finale Match 3Terminé
Dijon78
MonacoMonaco81
06-06-2019 20:45
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale AllerTerminé
Orléans76
Saint-ChamondSaint-Chamond66
07-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale AllerTerminé
Rouen96
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen84
07-06-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - 1/2 Finale Match 3Terminé
Nanterre56
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne99
07-06-2019 20:45
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale RetourTerminé
Saint-Chamond81
OrléansOrléans75
10-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale RetourTerminé
Gries-Oberhoffen74
RouenRouen78
10-06-2019 20:00
ProB - Playoffs Accession - 1/2 Finale BelleTerminé
Orléans93
Saint-ChamondSaint-Chamond83
13-06-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 1Terminé
Lyon-Villeurbanne81
MonacoMonaco71
15-06-2019 18:30
ProB - Playoffs Accession - Finale Aller
Orléans0
RouenRouen0
16-06-2019 16:30
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 2
Lyon-Villeurbanne0
MonacoMonaco0
17-06-2019 20:45
ProB - Playoffs Accession - Finale Retour
Rouen0
OrléansOrléans0
19-06-2019 20:45
Jeep® ÉLITE - Playoffs - Finale Episode 3
Monaco0
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne0
20-06-2019 20:45
LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Léa François et Cod Jordan : « L'atmosphère de ce week-end est unique »

Membres du 5 Majeur LNB, Léa François et Yann (CodJordan23) ont eux aussi foulé le parquet de la Disney® Events Arena ce samedi avant les demi-finales de la Leaders Cup. Rencontre...

Ce match de gala du samedi durant la Leaders Cup est devenu un rendez-vous très apprécié par les participants, en particulier pour les influenceurs Léa François et Yann « CodJordan23 », membres du #5MajeurLNB, qui se sont illustrés en remportant la rencontre haut la main au sein de la Team JL Borg (52-24), coachée par Jean-Louis Borg, ancien coach et actuel manager général de la JDA Dijon. Retrouvez une petite séance de questions-réponses en toute décontraction après la rencontre. 


Vous avez assisté à cette première journée de Leaders Cup. Qu'est ce qui vous a marqué hier ?

Léa François : C'était vraiment bien, il y a eu de gros matchs, du suspense, de la tension et une ambiance de feu comme l'année dernière, donc franchement j'ai pris énormément de plaisir sur les quarts de finale.

CodJordan23 : Je retiens les deux surprises sur les deux premiers matchs avec Levallois qui a sorti Pau et Lyon-Villeurbanne qui s'incline contre Bourg-en-Bresse. Et puis, je rejoins Léa au niveau de l'ambiance et du niveau des matchs. C'est de la Jeep® ÉLITE et comme on a la chance d'être extrêmement bien placés en tant que membres du #5MajeurLNB, du coup on sent bien les appuis des joueurs qui font vibrer le parquet, on entend les chocs entre les joueurs, les pénétrations... On en prend plein la vue et je crois que les spectateurs aussi. Il y a vraiment une bonne ambiance. Les gens sont là pour supporter leur équipe mais ça n'empêche personne de discuter après les matchs. J'aime beaucoup cette ambiance. 

 

Qu'est ce que vous appréciez dans ce rendez-vous annuel à Disneyland® ?

Léa : Déjà le cadre de l'événement est juste trop bien et puis le fait de mixer cette ambiance basket avec le parc Disney® autour, c'est peut-être ça qui fait que l'atmosphère de ce week-end est unique, super cool. Tout le monde est content d'être là. Il y a la magie de Disney® et celle du basket ! 

Yann : Étant en plus un très grand fan des parcs Disney®, j'apprécie vraiment. Je suis de la région parisienne donc j'ai facilement dû venir ici une cinquantaine de fois. Et encore une fois je rejoins Léa, les deux ambiances se marient bien. Le monde merveilleux de Disney avec une compétition de basket sur un week-end à mi-saison avec quand même de l'enjeu. Tout se passe toujours bien, l'organisation, les matchs qui s'enchaînent, les animations. Je n'ai pas vu un seul râleur hormis peut-être quelques déçus d'avoir vu leurs équipes perdre. L'ambiance est vraiment top. C'est la deuxième année qu'on fait ça avec Léa et on se régale !


Vous aviez une équipe favorite pour ce tournoi ? 

Yann : Oui, Nanterre ! (il fait sembler de pleurer) 

Léa : Oui, l'ASVEL ! (Léa s'effondre à son tour). Du coup on était un peu dégoûtés tous les deux hier, mais bon c'est pas grave !


Léa, quelles sont tes impressions sur ce match de gala que vous venez de jouer ?

Léa : Franchement c'était trop cool. Je n'ai pas un niveau de basket très élevé, mais heureusement j'avais Yann, mon super coach, qui était là pour me briefer au niveau mental etc...

Yann : Léa a marqué un panier avec la planche alors qu'il y avait des joueurs confirmés sur le parquet qui n'ont pas mis un seul panier. En prime, elle a scoré sur la tête d'un défenseur qui avait levé les bras. Ce n'était pas très fair-play, mais Léa a quand même marqué ! (rires) 

Léa : C'est ça la solidarité du #5MajeurLNB ! 

Yann : Ça m'a fait tellement plaisir ! 

Léa : C'était vraiment un moment sympa, avec une super ambiance. Ce n'est pas tous les jours qu'on peut avoir le parquet, faire des petits jeux et un vrai match, il fallait tenir le rythme... C'était vraiment stylé.


Léa, tu es modeste car non seulement tu as marqué et comme par hasard, ton équipe a dominé la partie. Tu ne regrettes pas d'avoir choisi le métier de comédienne au détriment d'une carrière de basketteuse professionnelle ? 

Léa : (rires) Moi je ne regrette pas, mais c'est le monde du basket qui le regrette sans doute ! 

Yann : Léa, désolé mais non, le basket ne te regrette pas (rires). C'est très bien ce que tu fais aussi dans la vie de tous les jours!  


Yann, en tant qu'assistant-coach depuis le banc, comment on dirige une équipe avec autant de talent ?

Yann : Je dirais que j'ai été pas mal aidé par le head-coach, Jean-Louis Borg, même si, on ne le dit pas assez souvent, ce sont les assistants coachs qui font tout le boulot, qui font tourner les équipes (rires). On a fait beaucoup de changements à la volée, on a essayé d'avoir de bonnes rotations, pour que tout le monde puisse profiter et ne soit pas trop fatigué. Je ne vous cache pas qu'on a énormément misé sur Nicolas Baillou et Stephen Brun, nos joueurs majeurs. Ils ont aussi su trouver leurs coéquipiers comme Léa qui a pu marquer ce superbe panier.


C'est pour ne pas trop déséquilibrer les débats que tu n'as pas joué ? 

Yann : Non, malheureusement on ne peut pas mettre une musique triste par écrit mais c'est une sombre histoire. En fait, je me suis fracturé la cheville il y a plusieurs années et je ne peux pas trop jouer à cause de ça. Je peux shooter, trottiner, mais à la moindre accélération, ma cheville me dit stop. Mais c'est vrai que sinon, le score aurait été bien bien plus lourd.


Votre MVP du match ? 

Yann : Je voudrais dire Léa, mais en étant vraiment honnête, je vais dire Stephen Brun. 

Léa : Moi aussi, je vais être vraiment honnête et je vais dire Stephen.


La réaction des capitaines, Stephen Brun (Team JL Borg) et Raphaël Desroses (Team Fred Sarre) :

Stephen Brun :
« C'était très sympa, j'aime bien parce qu'on peut côtoyer des gens qui viennent d'univers différents. On est tous là pour prendre du plaisir et je crois que tout le monde s'est éclaté. Il y en a qui maîtrisent plus le basket que d'autres mais on était avant tout là pour rigoler. De réunir tout ce beau monde autour d'un ballon, c'était top. (...) Je suis un peu le coach perso de Léa, et je trouve qu'elle a progressé par rapport à l'année dernière. Je l'avais revu à Bercy pour le All Star Game où on a pu refaire des séances de tir pour corriger un peu sa gestuelle et le résultat est très positif. Elle nous a marqué un beau panier avec la planche. J'ai l'impression qu'elle a encore peur de la raquette, elle a tendance à rester un peu plus loin. Sinon, c'est une personne très gentille, et quand tu lui donnes des conseils, c'est comme une éponge, elle absorbe tout. J'espère que l'an prochain elle aura encore franchi un cap (…). Le MVP du match ? Tu l'as en face de toi ! »

Raphaël Desroses :
« C'était un match super sympa, même si j'ai bien compris qu'ils avaient construit une super team en face et que je n'étais pas du bon côté ! (rires) Le côté humoristique a pris le dessus chez nous. Mais c'est comme ça ce genre de matchs, c'est avant tout pour s'amuser, faire marquer les autres et rigoler. Il y a même notre assistant coach, Issa Doumbia, qui est rentré à la fin pour nous aider. Le MVP ? Stephen Brun m'a impressionné. Quel athlète ! Je ne croyais pas qu'il pouvait encore claquer des dunks à deux mains. Au niveau humoristique par contre il y a débat. Tout le monde s'est amusé en tout cas, c'était le plus important ».

Les équipes :

Team Fred Sarre 

Coach Fred Sarre, assistant coach Issa Doumbia 

Raphaël Desroses - Natoo – MeloCOCO – Waxx – PAF

Team JL Borg

Coach Jean-Louis Borg, assistant coach Cod Jordan  
Léa François – Nicolas Baillou – Stephen Brun – Paul Kabesa – Eddie David – Pierre Croce