LDC

Actualités Disneyland Paris Leaders Cup LNB

Le MSB maître du derby

Le MSB a justifié son statut d’équipe en forme du moment en se débarrassant de son voisin choletais (71-61) en quart de finale.

Le film du match

Ce derby de l’Ouest délocalisé démarrait sur un faux rythme. Dans les rangs choletais, Jerry Boutsiele faisait mieux que résister à l’intérieur face aux 2,21 m de Youssoupha Fall. Seulement le numéro 8 était bien esseulé au scoring (8 des 10 points de son équipe dans le premier quart-temps, 2 pour Ryan Evans) pour répondre aux Manceaux. Philippe Hervé avait beau gesticuler devant son banc et piloter chaque attaque de son équipe, CB regagnait les vestiaires avec un débours de quatre points (29-33). La faute à une terrible maladresse de ses extérieurs : 3 sur 21 aux tirs, en dehors du duo Boutsiele-Yancy Gates. Et un zéro pointé pour le trio d’arrières Rousselle-Gotcher-Michineau. De fait, le MSB contrôlait le match sans produire nécessairement son meilleur basket, derrière les 11 points de Youssoupha Fall.

Les Choletais reprenaient brièvement les commandes, toujours sous l’impulsion de Jerry Boutsiele. Puis les Sarthois sortaient la boite à outil en défense – la meilleure de Pro A après 20 journées - dans le troisième acte. Wilfried Yeguete offrait des excellentes minutes au relais de Youssoupha Fall (8 points, 5 rebonds et 16 d’évaluation après 30 minutes, la meilleure note de son équipe). Le MSB développait du jeu rapide et posait une main de fer sur ce match (55-45 après 30 minutes). L’écart enflait un peu plus au début du dernier quart-temps. Youssoupha Fall appuyait encore à l’intérieur (19 points, 5 rebonds en 18 minutes) mais écopait de sa cinquième faute. La réaction choletaise était trop tardive pour empêcher le MSB de filer en demi-finale, à l’issue de cette partition certes sans éclat mais pleine de maîtrise défensive et collective.

Un homme dans le match

En rotation du totem Youssoupha Fall, Wilfried Yeguete (2,00 m, 26 ans) a réalisé un match exemplaire des deux côtés du terrain. Avec ses 12 points, 5 rebonds, 3 interceptions et 19 d'évaluation en 22 minutes, l'ex-international A' a tout simplement compilé sa meilleure note à l'évaluation depuis le début de la saison.

Les déclas

Philippe Hervé : « On fait un match courageux mais il y a trop de déficiences offensivement. Nos lignes arrières son en grande difficulté. Quand vous marquez 60 points, c’est compliqué de gagner ces matches-là. On shoote encore une fois à 30%. Il y a de la bonne volonté, mais à un moment donné il faut quelque chose de plus. Après c’est globalement bien ailleurs, mais ça ne suffit pas. On n’a pas l’efficacité qu’il faut. A l’heure actuelle, seul notre secteur intérieur peut rivaliser avec les 4 fantastiques. Ca génère une frustration. (Des renforts prévus ?) Je ne crois pas qu’on puisse l’envisager. »

Youssoupha Fall : « On s’attendait à un match difficile parce que Cholet était un outsider. Ce n’est jamais simple de rentrer dans ce genre de tournoi. Cela demande un temps d’adaptation. Cela nous a pris une partie de la première mi-temps. »

Eric Bartécheky : « L’équipe de Cholet nous a posé de gros problèmes avec leurs postes 5 qui peuvent s’écarter. Sur leurs 30 points, il y en a 16 dans ce registre-là. On a été dans la satisfaction mais on a des satisfactions. On ne perd que 7 ballons et puis  On est content d’avoir récupéré Chris Lofton mais on a peut-être perdu D.J. Stephens. (...) On a la chance d'avoir déjà joué Limoges et Nanterre il n'y a pas longtemps (ses adversaires en demi-finale). Les montages vidéos sont prêts. »