Actualité

La folle course d(e l)’Elan

Chalon a longtemps craint de jouer son maintien, à Boulazac, lors de la dernière journée. Le voilà lancé dans une course poursuite vers les playoffs.

 

A la limite du nervous breakdown pendant tout l’automne et le début d’hiver, quand « son » Elan se morfondait à la dernière place de la Jeep® ÉLITE, le public du Colisée se prend à rêver d’un destin en post-saison. Un scénario totalement improbable fin 2017, quand Jean-Denys Choulet et sa troupe ressemblait à un bateau ivre, seul dernier de Jeep® ÉLITE avec trois petites victoires pour douze défaites à deux journées de la mi-championnat. Adam Smith avait été une erreur de casting majuscule, comme JDC n’en commet jamais, l’Elan ne parvenant pas à palier à cette erreur en lui substituant le fantôme de Darrin Dorsey. L’ex meneur de Poitiers puis Le Portel, excellent lors des deux saisons précédentes (14,5 pts et 4,4 pds avec l’ESSM en 2016-17), ne parvenant pas à trouver sa place : 5,6 points de moyenne à 32,8% aux tirs.

Heureusement, Chalon s’est repris depuis début 2018 et vient d’enchaîner 7 victoires pour seulement 3 défaites. L’arrivée de Nate Wolters, aux stats de MVP (19 pts à 54% aux tirs dont 48,4% à trois points, 3,5 rbds et 7 assists de moyenne pour une évaluation de 22,4) qui en feraient le deuxième scoreur et passeur et le numéro 1 de Jeep® ÉLITE à l’évaluation s’il avait disputé assez de matches (il ne figurera pas dans les classements de la saison, n’ayant pas disputé plus de 50% des rencontres), n’est bien sûr pas étrangère à la remontada chalonnaise. Tout comme la résurrection du MVP des Finales LNB 2017, Jeremy Nzeulie, perdu en début d’automne, mais qui réalise depuis tout simplement sa plus belle saison en carrière : 14,4 pts, 4 rbds et 2,8 pds et même 16,4 points sur 2018 !

Distancé encore de trois longueurs par les premiers « qualifiables » pour les Playoffs, Chalon est encore bien loin de programmer des quarts de finale éventuels sur son logiciel de billetterie… Car même en cas de parcours sans faute, il faudra qu’au moins cinq équipes précédant l’Elan au classement connaissent de sérieuses baisses de régime pour que l’improbable devienne réalité. Pourtant, une victoire ce soir face au CSP donnerait encore plus de corps au rêve un peu fou des « Choulet’s Boys »…

 

Les matches de ce soir

Samedi 14 avril (20h)

Pau-Lacq-Orthez – Le Mans (18h, en direct sur SFR Sports 2)

Chalon-sur-Saône – Limoges

Cholet – Monaco

Nanterre – Hyères-Toulon

Dijon – Antibes (20h30)

Dimanche 15 avril

Lyon-Villeurbanne – Strasbourg (18h45, en direct sur SFR Sports 2)

Reporté au 8 mai (18h)

Boulazac – Bourg-en-Bresse

Déjà joués

Vendredi 13 avril

*Gravelines-Dunkerque bat Châlons-Reims :      97-83

*Levallois bat Le Portel :                                        82-76