Espoirs - 11ème journée Terminé
Gravelines-Dunkerque56
Cholet Cholet 75
02-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 11ème journée Terminé
Gravelines-Dunkerque73
Cholet Cholet 79
02-12-2019 20:00
Espoirs - 10ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 92
Roanne Roanne 85
03-12-2019 17:00
Espoirs - 17ème journée Terminé
Le Mans 100
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 93
03-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 10ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 83
Roanne Roanne 71
03-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 17ème journée Terminé
Le Mans 104
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 83
03-12-2019 20:00
ProB - Leaders Cup PROB - Demi-finale RetourTerminé
Nantes80
Vichy-ClermontVichy-Clermont60
03-12-2019 20:30
Espoirs - 8ème journée Terminé
Nanterre76
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 68
04-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 8ème journée Terminé
Nanterre66
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 91
04-12-2019 20:45
Espoirs - 12ème journée Terminé
Le Portel66
Le Mans Le Mans 77
06-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée Terminé
Roanne 82
Boulazac Boulazac 62
06-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Le Portel76
Le Mans Le Mans 85
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Saint-Chamond82
Denain Denain 80
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Lille69
Vichy-Clermont Vichy-Clermont 79
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Aix-Maurienne81
Antibes Antibes 82
06-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Roanne 83
Boulazac Boulazac 68
06-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Evreux90
Fos-sur-Mer Fos-sur-Mer 86
06-12-2019 20:30
ProB - 9ème journée Terminé
Rouen83
Nantes Nantes 78
06-12-2019 20:30
Espoirs - 12ème journée Terminé
Orléans 79
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 64
07-12-2019 16:30
Espoirs - 12ème journée Terminé
Strasbourg 73
Nanterre Nanterre 67
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 92
Dijon Dijon 82
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée Terminé
Cholet79
Châlons-Reims Châlons-Reims 76
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée Terminé
Limoges72
Chalon/Saône Chalon/Saône 92
07-12-2019 17:00
Espoirs - 12ème journée Terminé
Pau-Lacq-Orthez 80
Monaco Monaco 78
07-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Limoges75
Chalon/Saône Chalon/Saône 73
07-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Blois84
Quimper Quimper 58
07-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Souffelweyersheim83
Saint-Quentin Saint-Quentin 77
07-12-2019 20:00
ProB - 9ème journée Terminé
Poitiers83
Nancy Nancy 88
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Orléans 90
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 78
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Cholet76
Châlons-Reims Châlons-Reims 68
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Pau-Lacq-Orthez 75
Monaco Monaco 101
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Bourg-en-Bresse 73
Dijon Dijon 101
07-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Strasbourg 90
Nanterre Nanterre 93
07-12-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - 12ème journée Terminé
Boulogne-Levallois76
Lyon-Villeurbanne Lyon-Villeurbanne 86
08-12-2019 16:00
ProB - 9ème journée Terminé
Paris92
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 83
08-12-2019 17:00
Espoirs - 16ème journée Terminé
Roanne 79
Limoges Limoges 72
11-12-2019 14:30
Espoirs - 16ème journée Terminé
Le Portel61
Nanterre Nanterre 63
11-12-2019 15:30
Espoirs - 13ème journée
Châlons-Reims 0
Roanne Roanne 0
13-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Strasbourg Strasbourg 0
13-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Châlons-Reims 0
Roanne Roanne 0
13-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Gravelines-Dunkerque0
Strasbourg Strasbourg 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Fos-sur-Mer0
Saint-Chamond Saint-Chamond 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Saint-Quentin0
Poitiers Poitiers 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Vichy-Clermont0
Blois Blois 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Gries-Oberhoffen0
Denain Denain 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Aix-Maurienne0
Rouen Rouen 0
13-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Nantes0
ParisParis0
13-12-2019 20:30
ProB - 10ème journée
Antibes0
Evreux Evreux 0
13-12-2019 20:30
Espoirs - 13ème journée
Nanterre0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
14-12-2019 15:30
Espoirs - 13ème journée
Boulazac0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
14-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Chalon/Saône 0
Le Portel Le Portel 0
14-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Dijon0
Limoges Limoges 0
14-12-2019 17:00
Espoirs - 13ème journée
Le Mans 0
Cholet Cholet 0
14-12-2019 17:00
ProB - 10ème journée
Quimper0
Lille Lille 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Chalon/Saône 0
Le Portel Le Portel 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Boulazac0
Pau-Lacq-Orthez Pau-Lacq-Orthez 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Le Mans 0
Cholet Cholet 0
14-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Dijon0
Limoges Limoges 0
14-12-2019 20:00
ProB - 10ème journée
Nancy0
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 0
14-12-2019 20:15
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Nanterre0
Bourg-en-Bresse Bourg-en-Bresse 0
14-12-2019 20:30
Espoirs - 13ème journée
Monaco 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
15-12-2019 13:00
Espoirs - 13ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Orléans Orléans 0
15-12-2019 13:30
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Monaco 0
Boulogne-Levallois Boulogne-Levallois 0
15-12-2019 16:00
Jeep® ÉLITE - 13ème journée
Lyon-Villeurbanne0
Orléans Orléans 0
15-12-2019 17:00
Espoirs - 16ème journée
Boulogne-Levallois0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
16-12-2019 18:00
Espoirs - 16ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Boulazac Boulazac 0
18-12-2019 15:30
Espoirs - 14ème journée
Strasbourg 0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
20-12-2019 17:00
Espoirs - 14ème journée
Roanne 0
Nanterre Nanterre 0
20-12-2019 17:00
Espoirs - 14ème journée
Orléans 0
Le Mans Le Mans 0
20-12-2019 17:00
Espoirs - 14ème journée
Le Portel0
Monaco Monaco 0
20-12-2019 17:00
Espoirs - 14ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
20-12-2019 17:00
Espoirs - 14ème journée
Pau-Lacq-Orthez 0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
20-12-2019 17:30
ProB - 11ème journée
Poitiers0
Aix-Maurienne Aix-Maurienne 0
20-12-2019 20:00
ProB - 11ème journée
Saint-Chamond0
Nantes Nantes 0
20-12-2019 20:00
ProB - 11ème journée
Fos-sur-Mer0
Gries-Oberhoffen Gries-Oberhoffen 0
20-12-2019 20:00
ProB - 11ème journée
Lille0
Saint-Quentin Saint-Quentin 0
20-12-2019 20:00
ProB - 11ème journée
Blois0
Rouen Rouen 0
20-12-2019 20:00
ProB - 11ème journée
Vichy-Clermont0
Souffelweyersheim Souffelweyersheim 0
20-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Bourg-en-Bresse 0
Gravelines-Dunkerque Gravelines-Dunkerque 0
20-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Le Portel0
Monaco Monaco 0
20-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Strasbourg 0
Châlons-Reims Châlons-Reims 0
20-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Roanne 0
Nanterre Nanterre 0
20-12-2019 20:00
ProB - 11ème journée
Denain0
Antibes Antibes 0
20-12-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Orléans 0
Le Mans Le Mans 0
20-12-2019 20:30
ProB - 11ème journée
Paris0
Nancy Nancy 0
20-12-2019 20:30
ProB - 11ème journée
Evreux0
Quimper Quimper 0
20-12-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Pau-Lacq-Orthez 0
Chalon/Saône Chalon/Saône 0
20-12-2019 20:30
Espoirs - 14ème journée
Cholet0
Limoges Limoges 0
21-12-2019 15:30
Espoirs - 14ème journée
Boulogne-Levallois0
Dijon Dijon 0
21-12-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Cholet0
Limoges Limoges 0
21-12-2019 18:30
Jeep® ÉLITE - 14ème journée
Boulogne-Levallois0
Dijon Dijon 0
21-12-2019 20:30

Actualité

Johan Petro (Limoges) : « Il faut qu’on vise le titre de champion de France »

De retour en France à Limoges après huit ans de NBA et un passage en Chine, Johan Petro (2,13 m, 28 ans) revient sur sa carrière et ses ambitions avec le CSP.

Qu’est-ce que cela te fait de revenir en France plus de huit ans après l’avoir quittée ?

Ca fait plaisir de pouvoir revenir en France, de pouvoir montrer un peu plus que la dernière fois où j’ai joué en France. C’est vrai que ça fait plaisir.

Est-ce compliqué de passer d’un univers à un autre ? Ressens-tu le besoin de t’adapter ?

C’est toujours important d’être sur le parquet et je pense qu’il y aura un petit temps d’adaptation pour moi. Il va falloir que je m’habitue aux 40 minutes (en NBA, les matches durent 48 minutes, 4 quarts temps de 12 minutes), ça, ça faisait longtemps ! Il va falloir que je me réhabitue à pas mal de choses : mes coéquipiers, le style de jeu, le style du coach, tout ça… Mais c’est le métier qui veut ça, il va falloir que j’arrive à assimiler tout ça rapidement pour faire la transition assez rapidement.

Tu parles de métier, que retires-tu de ton expérience NBA ?

C’est vrai que j’ai un petit peu tout vu en NBA, des vertes et des pas mures, j’ai un petit peu tout fait. Maintenant, tout ce que j’ai assimilé durant ces huit années, il va falloir que je reprenne le tout et que j’essaie de le tourner en positif pour essayer d’apporter le plus possible à cette équipe de Limoges.

Ambitionnes-tu de retourner un jour en NBA ?

Bien sûr, j’ai encore ce petit goût amer. Je ne sais plus qui récemment me disait que j’étais encore jeune. Personnellement, je ne le ressens pas pareil mais je suis encore jeune. Pour l’instant, je vais me focaliser sur cette belle saison, essayer de faire le maximum possible en espérant que ça aboutisse, d’une, sur une qualification en équipe de France, et de deux, sur quelque chose de plus concret en NBA.

Toujours concernant la NBA, qui vois-tu comme MVP et comme champion à la fin de la saison ?

Comme champion, ça va être chaud cette année. Je pense que c’est un peu plus ouvert depuis cet été avec pas mal de transferts qui ont été faits, pas mal de bons joueurs qui ont signés en tant que free agent. Comme MVP, je pense que ce sera Kevin Durant cette année. Il a fait une grosse saison avec l’absence de Russell Westbrook, il fait des choses extraordinaires. Je pense qu’il va l’avoir, ce ne serait pas juste de le donner à LeBron James. Kevin fait pas mal de choses, son équipe est mieux classée et il a des statistiques individuelles qui sont beaucoup plus importantes que LeBron. Mais je pense que ce sera entre ces deux jouers-là.

« J’ai un peu tout vu en NBA, des vertes et des pas mures »

 

Johan n'avait plus foulé les parquets de Pro A depuis près de neuf ans

 

Peux-tu nous raconter ton expérience en Chine, comment ça s’est passé ? Restais-tu enfermé dans ta chambre d’hôtel tout le temps où as-tu pu voir un peu la vie de tous les jours ?

Non, je sortais un peu, j’ai voulu vivre pleinement l’expérience. C’est vrai que ce n’était pas évident. Tu ne peux pas te déplacer tout seul, il faut toujours que tu aies un guide, c’est un petit peu différent. Au niveau culturel, c’est un choc, il y a une vraie différence que ce soit avec l’Europe ou les Etats-Unis. Mais c’est ce qui fait qu’on est un peu tous différent. Il a fallu s’adapter, trouver ses repères même s’il n’y en avait pas forcément beaucoup.

Qu’est-ce qui t’a le plus surpris en Chine, sans parler du basket ?

Déjà, et je suis désolé de dire ça, mais ils n’ont aucun respect de la barrière… C’est-à-dire que tu vas aller en ville, on va te tirer par-là, t’attraper par-ci… Je pense qu’ils ne voient pas beaucoup de grands, noirs. La première semaine c’était vraiment : doucement ! Je viens d’arriver ! C’est ce qui m’a choqué le plus. Après, je pense qu’ils sont renommés pour leur façon de conduire, mais en étant en Chine, tu te rends compte que c’est vraiment… Il n’y a pas trop de règles, ça va dans tous les sens. Je me suis fait quelques frayeurs de temps en temps mais eux sont tranquilles, ils savent ce qu’ils font. C’était à moi de m’adapter.

On parle beaucoup du manque de libertés en Chine. Est-ce quelque chose que tu as ressenti ?

Pour quelqu’un qui est à fond sur les réseaux sociaux, en Chine ce n’est pas trop ça. Tu n’as pas accès à facebook, pas accès à twitter, pas accès à youtube. Moi, ça ne m’a pas trop gêné parce que je ne suis pas à fond là-dessus mais comparé aux Etats-Unis, c’est une grosse différence. Après, du point de vue des déplacements ou de ce que tu peux faire au quotidien, pour moi ça a été, je n’ai pas fait trop de différence.

Et au niveau du basket, quel championnat as-tu découvert là-bas ?

C’est toujours dur de qualifier un championnat. J’ai connu le championnat français super tôt dans ma carrière, et après je n’ai connu que le championnat américain. Je pense que j’ai été agréablement surpris par le niveau. Déjà, c’est la destination favorite des Américains qui cherchent à revenir en NBA, donc ça élève le niveau directement. Après, les Chinois cherchent des joueurs capables d’apporter beaucoup tout de suite, ce qui fait que ça élève le niveau de la CBA (la ligue chinoise).

« Ce retour en France est valorisant, j’ai l’opportunité de montrer vraiment de quoi je suis capable »

 

Cet été avec l'équipe de France à l'Euro en Slovénie, où Johan a activement participé à la médaille d'or

 

En somme, on attendait de toi que tu mettes trente points par match ?

A peu près. Ils m’ont dit que je devais marquer entre 25 et 30 points et prendre entre 10 et 15 rebonds. C’était un challenge. Ce n’était pas forcément évident sachant qu’on ne m’a jamais demandé ça avant mais ça m’a fait plaisir de pouvoir avoir cette confiance, prendre 20 shoots sans avoir aucun problème, au contraire on me demandait d’en prendre encore plus. Et c’est vrai que je me suis découvert en tant que joueur qui aime passer la balle, qui aime le collectif mais en Chine ce n’est pas trop ce qu’on demande, on veut vraiment que t’ailles au charbon et même si tu forces, si tu prends des shoots forcés, il faut que tu les prennes.

Ca te vexe qu’après ton passage cet été en équipe de France où ça s’est bien passé, tu n’aies pas retrouvé une place en NBA derrière ?

Plus déçu que vexé. C’est vrai que l’année dernière, je finis pas mal pour le début de saison que j’ai eu, où je n’ai pas joué du tout. J’arrive à trouver une rotation vers la fin de la saison en playoffs, j’arrivais à apporter quelque chose à l’équipe. Donc de ne pas retrouver un club tout de suite derrière, ça m’a un peu déçu. Après, j’ai pris la décision très vite de signer en Chine, si j’avais attendu un peu, je ne sais pas ce que ça aurait pu donner.

Le parcours d’un Alexis Ajinça, qui es revenu en France pour se relancer et qui aujourd’hui est retourné en NBA dans des bonnes conditions, cela peut-il t’inspirer ?

Oui, vachement. Alexis et moi étions camarades de chambre en équipe de Franc, on s’est raconté nos histoires, nos aventures, nos carrières et sur pas mal de point elles étaient similaires. Il m’a expliqué à quel point ça l’avait changé d’être revenu en France, de pouvoir s’établir en tant que joueur. A l’époque, il n’avait pas de contrat en NBA mais c’était dans l’optique de repartir aux Etats-Unis, mieux dans sa tête, mieux dans son jeu et beaucoup plus confiant. C’est exactement ce que j’essaie de reproduire.

De plus, ce retour en France va être l’occasion pour le public français de vraiment te découvrir.

C’est clair, c’est aussi pour ça que j’ai voulu venir en France et pas ailleurs en Europe. D’une, pour pouvoir montrer ce dont je suis capable parce que même en équipe de France ce n’est pas forcément évident. Durant mes huit ans en NBA, on n’a pas forcément vu ce dont j’étais capable. Donc ce retour en France est valorisant, j’ai l’opportunité de montrer vraiment de quoi je suis capable.

« J’ai hâte de jouer à Limoges, pour ce public »

 

Johan a effectué des débuts encourageants avec Limoges à la Leaders Cup (6 pts, 6 rbds en 10 minutes)

 

As-tu eu des propositions autres que Limoges et Strasbourg ?

J’en ai eu d’autres, en Turquie… Ce que j’ai fait, c’est qu’une fois que j’ai dit à mon agent que je voulais revenir en France, on a écarté toutes les propositions autres que la France. Après en Pro A, je voulais revenir dans l’objectif de faire quelque chose d’intéressant au niveau du projet sportif. J’ai eu des contacts avec Strasbourg au début mais il y avait des problèmes de timing, et Limoges où tout était parfait. Donc ça s’est fait assez rapidement.

Tu as joué à Pau, qui est un club mythique, mais quand tu étais jeune, est-ce que Limoges te faisait rêver ?

Quand j’étais à Pau, Limoges était en Pro B, donc il n’y avait pas la même excitation sur Limoges comme il peut y avoir maintenant. Mais je connais l’histoire, je connais la rivalité avec Pau et j’ai hâte de jouer le match de mardi prochain. Limoges est l’un des clubs les plus titrés en Pro A donc ça me fait vraiment plaisir de revenir dans ces conditions. Ca met la pression parce qu’il y a des résultats à avoir. Et je pense qu’on est tous sur la même longueur d’ondes que soit les joueurs, le staff, les dirigeants, même si on ne le dit pas forcément parce qu’on ne veut pas paraître prétentieux. Mais dès fois il faut le dire : il faut qu’on vise le titre de champion de France. Une fois que tu passes le milieu de saison et que tu es premier, il faut aller chercher ces résultats.

En tant qu’ancien palois qui signe à Limoges, as-tu peur de l’accueil du public de Beaublanc ?

Non, je n’y pense même pas. J’ai hâte de jouer à Limoges, pour ce public mais je ne rentre pas dans ces considérations. Sur le terrain, je vais essayer de donner le plus possible et je pense que ça va être apprécié.

Et à l’inverse, as-tu peur des réactions côté palois ?

Non. C’est un choix professionnel, Au bout d’un moment, les équipes font leurs choix, les joueurs font les leurs. Je crois que les égos doivent être mis de côté.

Comment se sont passés les premiers contacts avec ta nouvelle équipe ?

Ca a été, le coach a fait un super boulot. Je commence à assimiler les systèmes, les tendances des joueurs. Il va falloir que j’arrive à imposer mon style de jeu tout en respectant ce qu’ils ont fait jusqu’à présent mais pour le moment ça va. Physiquement ça tient. J’ai envie de bien faire mais je ne veux pas perturber l’équipe. Ils ont été premiers sans moi, je ne veux pas casser le rythme de l’équipe. Je vais vraiment essayer de me faufiler sans détruire ce qui a été construit.

Ton dernier passage en France remonte à il y a neuf ans. Quels sont tes souvenirs de cette époque, quand tu jouais à Pau ?

En tant que jeune espoir, tu veux toujours plus. J’aurais préféré avoir plus de temps de jeu, pouvoir montrer plus, travailler plus. Je n’ai pas forcément eu ça donc dès que j’ai eu l’opportunité de partir, je l’ai fait. A l’époque ça a été critiqué mais quand t’es jeune, tu galères vraiment à mettre un pied en Pro A. Forcément, derrière, quand t’as la possibilité de partir, tu pars. Je pense que n’importe qui à ma place aurait fait la même chose.

Tu veux dire que si tu avais eu plus de temps de jeu à l’époque, tu serais parti plus tard en NBA ?

C’est sûr ! Ma décision de partir a vraiment été liée à ma frustration en Pro A, de ne pas forcément jouer beaucoup. Mais en même temps il faut comprendre tous les aspects. Il y a de la pression sur les dirigeants, sur les coaches… Lancer un jeune, ça ne ramène pas forcément des éloges donc tu préfères balancer un Américain sur le terrain, et ça c’est aux dépends des jeunes.

Penses-tu qu’on ne fait pas assez confiance aux jeunes français en Pro A ?

Je ne veux pas me faire des ennemis dès mon arrivée en France mais c’est un petit peu vrai, malheureusement. Avec cinq Américains par équipe, il n’y a pas forcément beaucoup de places pour les jeunes français. C’est dommage, j’arrive de Chine et quand je vois que là-bas, il n’y a que deux Américains par équipe, trois maximum pour les mauvaises équipes, ça donne l’opportunité de vraiment faire jouer les basketteurs chinois.