Actualité

Jeep® ÉLITE - J28 : Strasbourg se fait peur, Le Mans et Dijon solides à l'extérieur

Battus à Bourg-en-Bresse lundi soir, les Strasbourgeois ont renoué avec la victoire au Rhénus non sans avoir souffert face au BBD en ouverture de la 28e journée (93-88 après prolongation). En soirée, Le Mans et Dijon ont su garder la maîtrise jusqu'à la fin pour l'emporter respectivement sur les parquets de Gravelines-Dunkerque (69-76) et Levallois (80-89). En bas de tableau, Fos-sur-Mer a signé une victoire renversante sur Châlons-Reims (84-73), tout comme Antibes, toujours en vie après son succès sur Cholet au bout du suspense (72-69).

Sacré come-back ! La Sig a bien failli se faire avoir par une vaillante équipe périgourdine, sur la lancée de sa victoire à Nanterre. Les Boulazacois ont réussi à faire déjouer un gros bras du championnat, revenant cette fois d'un écart de 13 points en début de quatrième quart-temps pour forcer une prolongation. Pour ce faire, le BBD a pu compter sur un Nicolas De Jong en grande forme (27 points, 4 rebonds) et un Kenny Chery toujours clutch (19 points, 5 passes décisives). Dans les dernières secondes du quatrième quart-temps, c'est lui qui a inscrit les deux lancers pour égaliser à 80-80 et forcer cinq minutes supplémentaires. 

 
Youssoupha Fall tombe à pic

En prolongation, c'est Youssoupha Fall qui a finalement fait basculer la rencontre en faveur des Alsaciens. Le pivot a répondu présent au meilleur moment avec trois paniers dont un alley-oop envoyé par Mike Green pour porter la marque à 90-86, puis deux lancer-francs pour sécuriser la victoire (93-88). Avec ses 20 points et 11 rebonds, Youssoupha Fall a été, aux côtés de Nicolas Lang (22 points, 4 passes décisives) et Mike Green (18 points, 7 passes décisives), l'un des héros du match. 


Le MSB a résisté au BCM

Dans les autres matchs de la soirée, on notera les succès du Mans et de Dijon loin de leurs bases. En difficulté à l'extérieur cette saison, Le Mans a tenu bon à Gravelines-Dunkerque, l'emportant 76-69 à Sportica malgré un gros coup de pression des locaux sur la fin. Emmenés par un Valentin Bigote incisif (17 points) et un trio Thompson-Yeguete-Cornélie en soutien, les Manceaux ont compté jusqu'à 19 points d'avance en fin de troisième quart-temps avant de subir le retour infernal du BCM.

 
Karvel Anderson a sonné la révolte avec deux paniers à 3 points, la paire Anthony-Koffi a profité de toutes les brèches pour ramener l'écart à -5 puis -3 sur un nouvel exploit signé Kendall Anthony (68-71). Le Mans a alors préservé l'essentiel grâce à Richard Hendrix, auteur d'un lancer et un d'un panier après un précieux rebond offensif. Vainqueurs 76-69, les Manceaux se relancent ainsi pour la course aux Playoffs. 

 
Dijon a tenu bon

Dijon a également été malmené après avoir mené de 13 points en fin de match. Mais la tentative de retour des Metropolitans avec l'appui de David Michineau et Will Daniels pour revenir à -5 (76-81) dans le money-time a rapidement été calmée par un 3 points monumental puis quatre lancers de Jérémy Leloup pour sceller le score (80-89). Avec 20 points, à 4/7 à 3 points, Jérémy Leloup a constitué un redoutable trio avec David Holston (16 points, 11 passes décisives) et Alexandre Chassang (19 points). 


Le raz-de-marée pour Fos-sur-Mer et Antibes 

Fos Provence Basket a renversé Châlons-Reims (84-73) dans un match de gala au Palais des Sports de Marseille sous le signe de la course au maintien. Longtemps menés par le CCRB du trio Baron-Ebanks-Morin, les Fosséens ont terminé la partie en boulet de canon (33-18 dans le dernier quart-temps), portés par l'adresse extérieure de Giannis Anthinaiou (18 points à 4/6 à 3 points), la classe de Malik Hairston (22 points, 4 rebonds, 4 passes décisives) et l'impact de Jarvis Varnado (16 points, 6 rebonds). 


Le pivot provençal a claqué un gros dunk pour conclure un 10-0 et offrir un premier écart à son équipe au meilleur moment (69-62). Sur leur lancée, les « BYers » ont terminé par un bouquet final pour décrocher un précieux succès 84-73. 

 
Mais la plus belle remontada de la soirée est à mettre au crédit d'Antibes, sorti vainqueur de son duel de la mort à la maison face à Cholet. Les Sharks n'ont pas cédé à la paniqué alors qu'ils accusaient 10 points de retard à 10 minutes du terme (46-56). Le trio Green-Cordinier-Raposo a pris les choses en main en passant un 16-2 pour faire passer Antibes devant (64-60). 

 
Isaia Cordinier et Fernando Raposo n'ont pas négligé le spectacle en faisant trembler le cercle pour le plus grand plaisir du public tandis que Taurean Green faisait feu à 3 points. Cholet a réussi à revenir à -1 mais Jerell Blassingame et Isaia Cordinier n'ont pas tremblé au lancer, offrant un succès inestimable aux Sharks qui peuvent continuer à croire au maintien ce soir (72-69).

Rendez-vous à Pau-Lacq-Orthez ce samedi à partir de 18h30 pour la suite de la 28e journée. Les Palois recevront Bourg-en-Bresse, match à suivre en direct sur RMC Sport 2 et en clair sur rmcsport.fr. Monaco-Chalon-sur-Saône (19h) et Limoges – Le Portel (20h) suivront en soirée.