Actualité

Jeep® ÉLITE - J26 : Monaco, Dijon et Strasbourg déroulent, Nanterre dérouille

Les grosses écuries du championnat en lice ce soir l'ont emporté sauf Nanterre, sévèrement battu par Boulazac à Maurice-Thorez (68-90). Bourg-en-Bresse est sorti vainqueur de son duel face à Chalon-sur-Saône au bout du suspense (76-79) et Levallois a pour sa part signé une troisième victoire de suite (74-59). Les deux équipes font ainsi leur retour dans le top 8.

Et de neuf pour Monaco qui n'en finit plus d'enchaîner les succès ! A domicile face au Portel, il a fallu un quart-temps à la « Roca Team » pour se mettre en ordre de marche. Après le 8-0 passé par l'ESSM en fin de premier quart-temps (21-22), les Monégasques ont répondu par un 10-2 qui leur a permis de prendre les commandes puis de gérer leur avance de main de maître.


La « Roca Team » gère, les Fosséens à terre


Le trio Jones-Bost-Lacombe sur les postes extérieurs et la paire Buckner-Kikanovic à l'intérieur ont offert de beaux relais à Sasa Obradovic. Déterminé, Le Portel a réussi à revenir à -5 dans le troisième quart-temps (61-56) avant de subir la foudre des joueurs de la Principauté, encaissant un 9-2 fatal conclu par un 3 points de Dee Bost au milieu du dernier acte (78-65). Eric Buckner s'est offert un dernier dunk avant de laisser Elmedin Kikanovic et Lazeric Jones finir le travail (90-78) pour finalement permettre à Monaco de l'emporter 90-85.




Strasbourg a pour sa part profité de la venue de Fos-sur-Mer pour réaliser son plus gros carton de la saison à domicile. Vainqueurs 107-74, les Strasbourgeois ont rapidement pris le dessus, s'appuyant notamment sur l'impact de Youssoupha Fall (18 points) et Ali Traoré (16 points) en première mi-temps pour résister au duo Choquet-Lewis (54-39). L'adresse extérieure de Jarell Eddie (23 points à 7/10 derrière l'arc) et Nicolas Lang, sur la lancée de son dernier match avec 18 points à 4/5 à 3 points, a ensuite permis à la SIG de creuser l'écart afin de s'adjuger un succès sans trembler, le sixième de suite au Rhénus.




Battus trois jours plus tôt en terre alsacienne, les Dijonnais ont renoué avec la victoire du côté de Gravelines-Dunkerque (70-86). Grâce à une défense de fer retrouvée et un Gavin Ware en mode efficacité (24 points à 10/12 au tir, 9 rebonds en 23 minutes). En tête tout au long du match, les hommes de Laurent Legname ont distancé le BCM en passant un 10-0 dans le dernier acte avec Obi Emegano, Ryan Pearson et l'inévitable Gavin Ware à la baguette (65-80).




Travis Leslie fait briller le BBD


Avec le succès de ses trois poursuivants, Nanterre a réalisé la mauvaise opération de la soirée en s'inclinant lourdement à la maison face à Boulazac (68-90). Le BBD a réussi le match parfait, de la première à la dernière minute, notamment avec l'aide d'un Travis Leslie en très grande forme (28 points à 8/9 à 3 points, 4 rebonds, 3 passes décisives, 33 d'évaluation) et des artilleurs Kenny Chery et Raymond Cowels en parfaits lieutenants d'un soir (14 points chacun). Auteurs d'un départ canon (12-28), les Périgourdins n'ont jamais levé le pied afin de signer leur plus belle prestation de la saison loin de leurs bases.




Bourg-en-Bresse forte tête


C'est au Colisée de Chalon-sur-Saône qu'il fallait être ce soir pour assister à un match à suspense. Bourg-en-Bresse est venu s'y imposer 76-79 au terme d'une partie pleine de rebondissements. L'Elan n'a pas su capitaliser sur sa bonne entame (24-12), la JL Bourg étant revenue comme un boulet de canon en attaquant le deuxième acte par un 14-4. Sur la lancée de son match précédent, Bathiste Tchouaffe a montré la voie à suivre, laissant ensuite LaMonte Ulmer et Youssou Ndoye offrir un court avantage aux Bressans à la pause (33-35).



Grâce à leur trio Robinson-Gélabale-Sanford, les Chalonnais ont tenu bon au retour des vestiaires. Dans un quatrième quart-temps sous haute tension, Zach Peacock a offert cinq petits points d'avance à son équipe mais les locaux n'ont rien lâché. Le mano-a-mano a duré jusque dans les ultimes secondes, et après un 3 points de Mykal Riley qui a mis la pression sur les hommes de Savo Vucevic (76-77), c'est le MVP en chef de la saison passée qui s'est chargé de redonner trois points d'écart à son équipe (76-79). Vincent Sanford a hérité du dernier ballon mais sa tentative à 3 points pour égaliser à une seconde  du buzzer n'a pas trouvé la cible.




Au bon souvenir de David Michineau


Enfin, dans le dernier match de la soirée, Levallois a signé un troisième succès de rang, s'imposant avec la manière face à Cholet. Déjà auteurs d'une belle prestation défensive quatre jours plus tôt en Provence, les hommes de Freddy Fauthoux ont tenu les Choletais à 59 points. Les Metropolitans ont déroulé leur basket en première mi-temps (45-24) pour se faciliter la tâche et l'emporter 74-59. Face à son ancien club, David Michineau s'est particulièrement distingué avec ses 18 points (à 3/7 à 3 points), 7 rebonds, 6 passes décisives et 5 interceptions pour 28 d'évaluation.




Rendez-vous ce mercredi à partir de 19h30 pour le choc entre le leader villeurbannais et son dauphin Pau-Lacq-Orthez, match à suivre en direct sur RMC Sport Live 5 ! A partir de 20h, Le Mans recevra Antibes tandis que Limoges accueillera Châlons-Reims.