Actualité

Jeep® ÉLITE - J25 : Levallois et Lyon-Villeurbanne rayonnent dans le sud

Battus à l'aller, les Metropolitans ont pris leur revanche sur le parquet du promu Fos-sur-Mer, en s'imposant 64-72. Le leader villeurbannais a pour sa part tenu son rang en terre antiboise (72-87).

Adreian Payne face aux Sharks (Crédit Photo : Nans Even)



La 25e journée de Jeep® ÉLITE s'ouvrait sur les bords de la Méditerranée où la hiérarchie a été respectée, Levallois et Lyon-Villeurbanne s'étant imposés respectivement face à Fos-sur-Mer et Antibes, deux équipes de bas de tableau.



A la Halle Parsemain, les Fosséens ont montré un visage conquérant en début de partie, emmenés par le rugueux Jarvis Varnado (14-4). La sortie sur blessure du poste 5 provençal, touché à l'arcade, a ensuite compliqué la tâche des hommes de Rémi Giuitta. Levallois en a profité pour reprendre les commandes en s'appuyant sur Nathan Jawai et le jeu de transition animé par la paire Michineau-Roos pour compter 9 longueurs d'avance à la pause (24-33).



Un tueur nommé Ukic


Le retour de Jarvis Varnado a remis les locaux sur les bons rails. Le coup de chaud de Pierre Pelos a même permis à Fos Provence Basket de reprendre la tête (43-41). Mais en face, Roko-Leni Ukic a pris feu, inscrivant quatre paniers à 3 points dont le dernier au buzzer du troisième quart-temps afin d'offrir cinq points d'avance aux Metropolitans (49-54).



Dans un dernier acte sous haute tension, les Fosséens ont tout tenté pour inverser la tendance, revenant notamment à 58-58 suite à deux paniers signés Abdoulaye Mbaye. David Michineau a alors relancé la machine à son tour avec deux drives avant que Roko Leni Ukic ne plante un nouveau panier derrière l'arc en tête de raquette (60-67). Avec application, Maxime Roos et Rasheed Sulaimon ont terminé le travail pour permettre aux Metropolitans de s'imposer 64-72 et de prendre leur revanche sur le match aller.




A Antibes, les Villeurbannais ont rapidement mis les Sharks dans l'embarras, prenant les commandes dès le premier quart-temps avec l'aide du tandem Jean-Charles-Bilan mais aussi de l'impeccable Mantas Kalnietis dont les deux paniers à 3 points ont contribué à accentuer l'écart (12-23). Difficile dans ce contexte pour les Sharks de rivaliser face au leader. Même lorsqu'ils sont revenus à -12 après avoir accusé jusqu'à 17 points de retard, Mantas Kalnietis a inscrit son troisième panier à 3 points de la soirée pour reléguer à nouveau les Azuréens à bonne distance à l'heure du repos (29-44).



Les Sharks, si près si loin


L'offensive menée par Chris Otule et Aigars Skele au retour des vestiaires a ramené les hommes de Nikola Antic sous la barre des 10 points dans le troisième quart (44-55). Pas de quoi inquiéter le leader malgré tout. Les hommes de Zvezdan Mitrovic ont tenté de se mettre à l'abri par la suite en terminant la période par un 9-2 avec l'aide d'AJ Slaughter, Charles Kahudi à 3 points et du duo Jean-Charles-Payne à l'intérieur (52-69). Malgré le dunk de Miro Bilan pour attaquer le dernier acte, Isaia Cordinier et Fernando Raposo ont refusé d'abdiquer, permettant à nouveau aux locaux de revenir à -11 (65-76). Il a alors fallu un dernier coup d'accélérateur porté par DeMarcus Nelson et Mantas Kalnietis pour assurer la victoire en faveur de LDLC ASVEL (72-87).



La 25e journée se poursuit ce samedi à partir de 18h30 avec un duel de choc entre Strasbourg, 6e, et Dijon, 5e, à suivre en direct sur RMC Sport 2 et en clair sur le site rmcsport.fr. Suivront Le Portel – Nanterre, Pau-Lacq-Orthez – Gravelines-Dunkerque et Cholet – Châlons-Reims dès 20h.