Actualité

Jeep® ÉLITE - J10 : Théo Maledon superstar face au Mans

A l'Astroballe, Lyon-Villeurbanne a vu son jeune meneur rayonner face au champion en titre avec 20 points (son record en Jeep® ÉLITE), 4 passes décisives, 2 interceptions et les deux lancer-francs de la gagne pour assurer un précieux succès aux Rhodaniens, 80-76 !

LDLC ASVEL a donc renoué avec la victoire face à des Manceaux malmenés mais qui n'ont pas démérité. Les hommes d'Eric Bartécheky pourront regretter leur maladresse au lancer-franc (19/30), notamment lorsqu'ils ont pris les commandes du match après un 10-0 dans le deuxième quart-temps (28-35). De retour de blessure, c'est Amine Noua qui a remis les siens dans le droit chemin avec un premier 3 points dans le corner après un slalom d'AJ Slaughter puis un nouveau missile derrière l'arc, cette fois servi par Mantas Kalnietis, au buzzer de la mi-temps afin de replacer les Villeurbannais en tête (38-36).


Théo Maledon a pris le relais au retour des vestiaires en scorant les 9 premiers points de son équipe avec un dunk pour débuter et un 2+1 tout en finesse pour conclure son coup de chaud (49-44). David Lighty a ensuite apporté son écot avec un premier panier à l'intérieur puis deux missiles derrière l'arc pour offrir 12 longueurs d'avance à LDLC ASVEL (58-46). Le Mans a survécu à ce run grâce à un Michael Thompson retrouvé, auteur de 10 points en troisième quart avec un floatter et un lay-up au buzzer de la période qui a maintenu le MSB en vie (58-52).


Le divin Théo dans ses œuvres


Les Manceaux y ont cru lorsque Terry Tarpey, Jonathan Tabu à 3 points puis Petr Cornélie au lancer ont brièvement fait passer les Sarthois en tête (58-59). Mais les locaux n'ont pas cédé à la panique. Comme un symbole, c'est Théo Maledon qui a redonné de l'air à son équipe en enchaînant lay-up à l'intérieur, interception puis 2+1 en contre-attaque. Amine Noua a ensuite profité des services en or de David Lighty et Théon Maledon avant que le jeune prodige villeurbannais ne fasse repasser l'écart à +8 d'un beau lay-up main gauche (78-70).




Avec l'énergie du désespoir, Valentin Bigote a réussi à ramener le Mans à une possession suite à trois paniers consécutifs (78-75). Mais le scotch monumental d'Eric Buckner sur Wilfried Yeguete ainsi que les deux lancer-francs décisifs signés du divin Théo Maledon ont fini par faire la différence, le leader de Jeep® ÉLITE s'imposant 80-76 non sans avoir dû jeter toutes ses forces dans la bataille.



Fin de la 10e journée avec une belle opposition ce lundi soir entre Châlons-Reims et Chalon-sur-Saône, un match particulier pour Blake Schilb notamment, lui qui retrouvera son ancien club avec qui il a été champion de France en 2012. Rendez-vous à 20h45 sur RMC SPORT 2 !