Espoirs - 20ème journéeTerminé
Le Portel75
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque67
08-02-2019 17:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Châlons-Reims91
AntibesAntibes80
08-02-2019 17:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Boulazac57
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne62
08-02-2019 17:30
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Le Portel82
Gravelines-DunkerqueGravelines-Dunkerque87
08-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Poitiers94
ChartresChartres79
08-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Roanne99
DenainDenain68
08-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Aix-Maurienne77
NancyNancy86
08-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Blois91
Saint-ChamondSaint-Chamond79
08-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Châlons-Reims91
AntibesAntibes80
08-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Vichy-Clermont87
LilleLille79
08-02-2019 20:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Evreux76
RouenRouen88
08-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Boulazac73
Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne78
08-02-2019 20:30
ProB - 18ème journéeTerminé
Nantes87
QuimperQuimper79
08-02-2019 20:30
ProB - 18ème journéeTerminé
Paris64
CaenCaen78
08-02-2019 20:30
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Limoges59
StrasbourgStrasbourg68
09-02-2019 15:30
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Monaco62
Fos-sur-MerFos-sur-Mer69
09-02-2019 15:30
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Cholet95
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse65
09-02-2019 17:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Dijon68
NanterreNanterre63
09-02-2019 17:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Le Mans82
LevalloisLevallois81
09-02-2019 17:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Limoges90
StrasbourgStrasbourg76
09-02-2019 18:30
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Monaco78
Fos-sur-MerFos-sur-Mer69
09-02-2019 19:00
ProB - 18ème journéeTerminé
Orléans91
Gries-OberhoffenGries-Oberhoffen73
09-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Cholet89
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse82
09-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Dijon87
NanterreNanterre81
09-02-2019 20:00
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Le Mans80
LevalloisLevallois69
09-02-2019 20:00
Espoirs - 20ème journéeTerminé
Chalon/Saône91
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez73
10-02-2019 15:30
Jeep® ÉLITE - 20ème journéeTerminé
Chalon/Saône78
Pau-Lacq-OrthezPau-Lacq-Orthez82
10-02-2019 18:30
ProB - 23ème journéeTerminé
Nantes85
BloisBlois90
12-02-2019 20:30
ProB - 10ème journéeTerminé
Paris93
QuimperQuimper74
14-02-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Pau-Lacq-Orthez87
LevalloisLevallois94
15-02-2019 13:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Lyon-Villeurbanne86
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse88
15-02-2019 15:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Dijon79
StrasbourgStrasbourg89
15-02-2019 18:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/4 FinalesTerminé
Nanterre75
LimogesLimoges98
15-02-2019 20:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/2 FinalesTerminé
Bourg-en-Bresse86
LevalloisLevallois79
16-02-2019 18:00
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - 1/2 FinalesTerminé
Strasbourg72
LimogesLimoges63
16-02-2019 20:30
ProB - Leaders Cup PROB - Finale
Roanne0
RouenRouen0
17-02-2019 14:30
Jeep® ÉLITE - Leaders Cup - Finale
Strasbourg0
Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse0
17-02-2019 17:00
Finales

Actualité Finales

Il y aura un Épilogue !

L’AS Monaco a offert une superbe réaction d’orgueil à Antarès (69-78) pour décrocher un cinquième match décisif dimanche sur le Rocher.

Se taire et jouer. C’était le sens du message adressé par Zvezdan Mitrovic à ses hommes avant cet Episode 4. Le coach monégasque voulait que ses joueurs se recentrent sur le basket et cessent de s’éparpiller sur d’autres terrains plus glissants. Message reçu. Son équipe a fait preuve d’une force de caractère et d’une maîtrise collective assez impressionnantes. Son intransigeance défensive a changé le cours de cette Finale, les Manceaux étaient réduits à moins de 40% de réussite dans la peinture. La Roca Team a repris la main avant la belle sur le Rocher. Elle partira favorite dimanche. Mais les Manceaux ne partiront pas battus d'avance. Le MSB a déjà gagné à Monaco. Et prouvé au tour précédent au Rhénus qu’ils étaient capables de gagner un match décisif à l’extérieur. Ceci promet un Epilogue à la hauteur des ces Finales passionnantes.


Le film du match

Avec 87 puis 84 points concédés lors des deux derniers opus, pas besoin de situer la priorité des Monégasques avant l’Episode 4. Le cinq résolument défensif lancé par Zvezdan Mitrovic (Aaron Craft, Paul Lacombe et Georgi Joseph pour accompagner Evans et Kikanovic) répondait à ce besoin. Et produisait immédiatement ses effets. La Roca Team multipliait les stops, donnait énormément de rythme, et réalisait un départ canon (2-11).


Mais comme lors du dernier match, les Manceaux ne s’affolaient pas. Les entrées de Will Yeguete et D.J. Stephens donnaient un coup de fouet au MSB, qui recollait à la fin du premier quart après deux flèches de Stephens (19-19). Gerald Robinson et Amara Sy peinaient encore une fois à entrer dans ces finales, Elmedin Kikanovic n’avait pas son impact habituel. Il fallait les mains de velours d’Ali Traoré, l’activité de Paul Lacombe (8 points après 12 minutes) et le sang-froid d’Aaron Craft (9 points, 13 d’éval) pour creuser un nouvel écart (29-38 à la 17e minute). Encore une fois, les Manceaux pliaient mais ne rompaient pas. Malgré un déficit d’adresse criard (41% à la mi-temps contre 61% à Monaco), les Sarthois ne pointaient en effet qu’à quatre longueurs à la mi-temps (36-40). Chris Lofton, l’homme clé de l’Episode 3, avait été tenu à deux points dans ces deux premiers quart-temps.


Le MSB était encore dans les clous, sans forcément bien jouer, et l'on imaginait que les hommes en blanc allait connaître un temps fort. Seulement, à la reprise, D.J. Stephens était le seul à trouver des espaces dans la toile monégasque (12 points en 13 minutes) pour répondre au nouveau coup d’accélérateur de la Roca Team (40-51, 25e). Ali Traoré ne ratait rien (10 points à 100% en 14 minutes). Le public d’Antarès se levait comme un seul homme pour relancer son équipe. Mais D.J. Cooper climatisait la salle sur un missile à huit mètres. Très disciplinés, pleinement concentrés sur le jeu, les Monégasques prenaient une option sur la victoire finale (45-58, 28e). Pour les Manceaux ressurgissait le spectre du match 4 de la demi-finale, perdu à domicile contre la SIG (51-60, 30e).


Le réveil de Chris Lofton n'allait rien changer à l’affaire. Les Monégasques, intransigeants en défense, très près du texte en attaque, maintenaient leur dizaine de points d’avance. Aaron Craft, impeccable sur ce match, punissait encore une fois la défense mancelle (15points à 5/9 pour ce joueur peu habitué à scorer - 5,6 points depuis le début des playoffs). Les Manceaux trouvaient l’énergie pour se rapprocher à sept points avec deux minutes à jouer (67-74).  Mais les Monégasques maîtrisaient leurs nerfs jusqu'au bout et s’évitaient une fin de match au couteau. Dans un contexte très défavorable, la Roca Team venait d’offrir une réaction digne d’une grande équipe.

 

Ils ont dit

Aaron Craft : « J’ai mis le premier shoot du match. J’ai regardé comment ils défendaient sur moi. J’ai eu des opportunités que j’ai pu exploiter. Cela a été une longue saison, mais je savais qu’on avait l’opportunité qu’elle dure plus longtemps encore...»

Zvezdan Mitrovic : « Je pense que la pression était sur Le Mans ce soir. Ils pouvaient finir leur saison. Ce soir, c’était la première fois que nous dominions au rebond. Dominer en défense et au rebond, ce sont deux points clé pour gagner ici. Georgi et Paul ? Il fallait changer quelque chose, donner un rythme défensif à ce match. Ils nous ont apporté une bonne défense. Oui, c’était le meilleur match de Paul. Il était prêt, motivé. N'oubliez pas que ’est notre joueur le plus expérimenté des finales (rires). Il a été blessé à l’arcade et été recousu à la mi-temps. Il a bien contrôlé Riley en défense. Dans cette équipe du Mans, huit joueurs peuvent exploser en attaque. Il fallait tous les contrôler. »

Eric Bartéchéky : « Est-ce qu'on a déjoué sous la pression ? Je ne pense pas. Quand on perd un match comme cela, on ne va pas parler des fautes, même s’il y aurait des choses à revoir. Il faut avouer que Monaco a mis beaucoup plus de dureté défensive, et nous a posé plus de problèmes. Nous étions un peu moins bien physiquement. On a peiné. On ne marque que 69 points. On a eu du mal à imposer notre jeu. De l’autre côté, on fait beaucoup d’erreurs en laissant des paniers faciles à l’adversaire sur des replis. Et on concède près de 40% de rebonds offensifs. C’est trop.On va essayer de s’ajuster dimanche mais surtout on va essayer de récupérer. Ce n’est pas fini, loin de là. »

Wilfried Yeguete : « Monaco a été dur, comme depuis le début de la série. Ils ont mis de la dureté dès le début. On était un peu moins frais. On ne les a pas assez embêtés défensivement. On est un peu déçu. On va essayer de bien dormir et on essaiera de faire un coup là-bas. On l’a fait en demie à Strasbourg. Cette fois, c’est pour un titre. Il y a 2-2. Dimanche, il faudra oublier ce qu’il s’est passé avant. On n’a plus rien à apprendre l’un sur l’autre. Cela se jouera sur le cœur, la dureté et le combat. »

 

 

Monaco – Le Mans : 2-2

Episode 1 :  *Monaco bat Le Mans : 81-77

Episode 2 :Le Mans bat *Monaco : 87-77

Episode 3 : Le Mans bat Monaco : 84-72

Episode 4 : Monaco bat *Le Mans : 78-69

Epilogue à Monaco : dimanche 24 juin  à 18h30 sur SFR Sport