Sixième homme

#DLSIxiemeHomme - J34 : Dee Bost

Dee Bost est le #DLSIxiemeHomme de de la journée 34 de Jeep® ÉLITE !




Après 30 minutes face à Dijon, la SIG est malmenée (59-62). Vincent Collet renvoie Dee Bost sur le parquet. Bon choix. Le meneur contribue au 11-0 en 2’30 des siens (70-62, 33e) et est intenable dans les 10 dernières minutes : 9 points, 3 rebonds, 4 passes, 4 interceptions et 4 fautes provoquées ! L’ancien monégasque termine en double-double (19 points, 10 passes), le tout sans gâcher (6/7 aux tirs), un point sur lequel il insistera. Au passage, il s’offre même la meilleure évaluation pour un DLSIxième homme cette saison : 33.

Dee, comment expliques-tu cette grosse performance individuelle face à Dijon ?

Comme d’habitude, j’ai essayé de jouer le plus dur possible, avec beaucoup d’énergie. Le coach m’a remis sur le terrain à l’entame du dernier quart pour ça. On était un peu moins bien et j’ai tenté d’apporter ce petit punch supplémentaire.

Ton quatrième quart-temps a été énorme d’activité !

J’étais un peu énervé contre moi-même d’avoir pris des fautes rapidement (Dee aborde le dernier quart avec 3 fautes, dont une technique). J’ai essayé de transformer toute cette frustration en énergie positive.

Quel bilan fais-tu de ta saison ?

Je pense que c’est l’une de mes meilleures en carrière, je suis bien dans les objectifs que je m’étais fixé en début de saison. J’essaye d’apporter ce dont l’équipe a besoin à l’instant T. J’ai aussi beaucoup bossé sur ma sélection de tirs avec le coaching staff, j’ai vraiment cherché à prendre de meilleurs tirs et donc à faire grimper mes pourcentages (47% aux tirs, dont 36% à trois-points, contre 38% et 35% la saison passée, ndlr).


« Si mes pourcentages ont progressé, c’est en grande partie grâce à Vincent Collet »


Comment as-tu bossé sur ce point en particulier ?


Coach Collet et son staff me donnent beaucoup de confiance et me laissent beaucoup de liberté dans mon jeu. Le coach me parle tous les jours, il me donne des conseils pour que je devienne le meilleur meneur possible, il est très présent. C’est un super coach, il sait de quoi il parle. Je sais que si c’est mes pourcentages ont progressé de cette manière, c’est en grande partie grâce à lui. Maintenant, à moi de devenir encore davantage un leader et de mettre en application tout ce qu’on me dit.

Les playoffs démarrent la semaine prochaine, face à Nanterre (mardi, à 20h50, en direct sur SFR Sport 2). A quoi t’attends-tu, sachant que vous êtes à 1-1 en saison régulière ?

Ça va être compliqué. C’est vraiment une équipe qui peut partir dans l’euphorie derrière la ligne à trois-points. Ils peuvent te mettre KO très vite. Peu importe qu’ils soient 7e et nous 2e, on ne les sous-estime pas du tout. Maintenant, on sait aussi que, si nous suivons notre plan de jeu, nous avons toutes nos chances. A nous d’être sérieux.