Sixième homme

#DLSIxiemeHomme - J16 : Klemen Prepelic

En très grande forme en ce début d'année 2018, le champion d'Europe slovène Klemen Prepelic est élu #DLSIxièmeHomme de la J16 grâce à sa performance dans le derby des Hauts de Seine : 22 points / 7 passes pour 23 d'évaluation en sortie de banc.

 

Le 17 septembre dernier, la Slovénie créé la sensation à Istanbul en devenant championne d’Europe pour la première fois de son histoire. Une performance incroyable pour ce pays de 2 millions d’habitants. Ce soir-là, lé héros de la deuxième mi-temps face aux Serbes se nomme Klemen Prepelic, avec ses 21 points dont plusieurs paniers "clutchissimes". En relais des deux stars de l’équipe, Goran Dragic (Miami Heat) et Luka Doncic (Real Madrid), ce pur attaquant boucle un Euro d’excellente facture (13,8 points à 47% en 24 minutes). L’Europe du basket découvre cet attaquant racé, capable de dégainer dans n’importe quelle position.

« Il va falloir que je confirme tout ça en club. Cette saison à Levallois sera d’ailleurs un excellent test pour moi », nous glisse Klemen Prepelic, encore sur son nuage, au sortir de l’Euro. Après une saison contrastée à Limoges (15,8 points tout de même, 7e meilleur marqueur de la Pro A), le Slovène a accepté l’offre des Métropolitans pour reprendre le costume de leader offensif laissé vacant par Jason Rich (17,4 points en 2016-17). Freddy Fauthoux attend énormément de sa nouvelle recrue, encore plus après ses performances haut de gamme à l’Euro : « Il aura le même rôle que Jason Rich, même si ce ne sont pas du tout les mêmes joueurs. On le mettra dans les conditions pour qu’il puisse s’exprimer au mieux. Il a une panoplie assez large en attaque. »

Klemen Prepelic ne tarde pas à s’illustrer sous ses nouvelles couleurs. Après cinq  journées, il tourne déjà à près de 20 points par match. Seulement, son équipe ne gagne pas (1v-4d). Jusqu’à la trêve de fin d’année, malgré le renfort en cours de route de Boris Diaw, les Métropolitans ne parviennent pas à enchaîner deux victoires de suite en championnat, et accumulent les défaites en EuroCup. 7 victoires et 17 défaites toutes compétitions confondues.

Pour attaquer la nouvelle année, Freddy Fauthoux opère un changement tactique. Il sort Klemen Prepelic et Gavin Ware du cinq de départ, au profit de Cyrille Eliezer-Vanérot et Rod Odom. L’option est payante. Levallois s’offre coup sur coup l’ASVEL puis Nanterre. Mieux, cela n’affecte pas la production de son international slovène, bien au contraire. Prepelic signe 24 points contre l’ASVEL puis 22 points et 7 passes décisives (son record de la saison) contre Nanterre. En faisant sortir leur top-scoreur du banc (18,2 points, 2e meilleur scoreur de Pro A derrière Zach Peacock de Bourg), les Métropolitans ont peut-être trouvé la formule gagnante. Celle qui les conduira de nouveau en playoffs.

Quant à Klemen Prepelic, on ne s’inquiète pas franchement pour lui. D’après plusieurs sources dont le magazine spécialisé Gigantes, le numéro 10 aurait déjà trouvé un accord pour rejoindre le Real Madrid la saison prochaine. Un défi à la hauteur de cet attaquant hors-norme.