Actualité

Coup de Nanterre à Antarès !

Malgré un Youssoupha Fall énorme et un final haletant, Nanterre 92 est parvenu à infliger au MSB sa 4e défaite de la saison. Monaco est seul leader...

Heiko Schaffartzik (Nanterre) a régné sur le money-time (photo : Dominique Breugnot, MSB)

Quelle fin de match ! Dans une rencontre longtemps équilibrée entre deux clubs qui doutaient ces dernières semaines (3 revers en 4 journées pour Nanterre, 3 sur les 5 dernières rencontres pour Le Mans), on a pu admirer encore une fois les progrès du jeune géant manceau, Youssoupha Fall (2,21 m, 22 ans), auteur ce soir de 20 points à 9 sur 13 aux tirs, mais aussi de 15 rebonds dont 8 arrachés dans la raquette adverse, pour 23 d'évaluation. Plus important encore, le Franco-Sénégalais avait totalement éteint en défense les deux intérieurs franciliens, Alade Aminu (1 point à 0/3, -2 d'évaluation) et Jo Passave-Ducteil (2 pts et 2 rbds) par son envergure.

Heureusement pour Nanterre, le tout jeune pivot de l'équipe espoir, Jean-Marc Pansa (2,08 m, 20 ans), qui avait disputé 30 minutes lors du match de lever de rideau (16 pts et 12 rbds avec les U21), allait parfaitement suppléer ses ainés ce soir. Lui qui n'avait inscrit que 4 points depuis le début de saison (0,4 pt en moyenne, 14 minutes jouées au total en 11 journées !), allait passer 13 excellentes minutes sur le parquet avec les "grands", inscrivant 10 points (5/7 aux tirs), plus 3 rebonds et 2 contres.

Le Mans a pratiquement tout le temps couru après le score, Nanterre trouvant presque toujours un panier à 3 points providentiel lors de chaque rapproché du MSB. Revenus à 56-56 à 3'24'' de la fin du troisième quart-temps, les Manceaux encaissaient ensuite un 0-14 sur les 4 minutes suivantes (56-70, 31e), grâce notamment à un Heiko Schaffartzik toujours prêt à dégainer de loin en fin de possession (18 pts, 5/10 derrière l'arc).

Mais Eric Bartecheky trouvait ensuite lui-aussi son shooteur providentiel de loin en Chris Lofton. L'arrière US, dernier arrivé dans l'effectif du Mans, scorait presque tous ses 16 points dans le money-time, dont 4 paniers primés de suite, pour égaliser à 75 partout et 3 minutes à jouer. Et si c'est encore Schaffartzik qui offrait à Nanterre trois points d'écart à l'entrée de la dernière minute, c'est Jean-Marc Pansa, sur une passe lumineuse de Jamal Shuler, qui portait l'estocade (83-86, 13'') avant une dernière tentative ratée de Lofton quelques secondes plus tard.

Avec ce revers, le MSB laisse Monaco occuper seul la tête de la Pro A (9V-3D), Le Mans étant rejoint par le CSP Limoges à la deuxième place (8-4). Nanterre (7-5), rejoint lui le peloton des 4e avec Strasbourg, l'ASVEL et le BCM.

 

Le match SFR Sport 2 de ce soir

Nanterre bat *Le Mans : 87-83

Les matches  de la 12e journée

Les matches de vendredi

Les matches de samedi

Le match de dimanche